CHAMPIONS CUP. Seulement 77% de réussite en mêlée pour la Rochelle, la clé du match contre l'UBB ?
Champions Cup. Les avants de la Rochelle et de l'UBB seront déterminants.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce samedi, le Stade Rochelais retrouve l'UBB en 8e de finale de la Champions Cup. Un match qui pourrait une fois de plus se décider devant.


Le Stade Rochelais parviendra-t-il à se hisser une fois de plus en finale de la Champions Cup ? Le chemin jusqu'au Graal européen passe cette année par un 8e de finale aller/retour face à l'UBB. Un double affrontement qui ne sera pas aisé à négocier pour les Maritimes même s'ils l'abordent avec une bonne dose de confiance. En effet, les Rochelais sont allés battre les Bordelais sur leur pelouse lors de la 22e journée de Top 14, 15-16. Un résultat serré qui pourrait bien se revoir en Champions Cup. De plus, ils ont remporté 3 de leurs 5 précédents matchs de phase à élimination directe en Champions Cup. La seule défaite face à une équipe française ayant eu lieu face au Stade Toulousain en finale. Avant cela, ils avaient dominé de la tête et des épaules le Leinster.CHAMPIONS CUP. ANALYSE - Comment La Rochelle a-t-elle battu le Leinster ?CHAMPIONS CUP. ANALYSE - Comment La Rochelle a-t-elle battu le Leinster ?Personne n'a oublié ce match dantesque des Maritimes. Ils avaient été non seulement énormes en défense mais ultra solide devant avec Will Skelton des très grands jours. Le Stade Rochelais a construit sa progression ces dernières années autour d'un paquet d'avants très puissants mais aussi mobiles et agiles. Ce jour-là, les Irlandais, pourtant loin d'être les plus mauvais devant, avaient été bousculés par les charges rochelaises. Face à l'UBB, la victoire pourrait à nouveau se décider devant. Et notamment en mêlée. Un domaine où les hommes de Ronan O'Gara ont été en difficulté cette saison en Champions Cup. En effet, l'EPCR nous apprend que le Stade Rochelais possède le plus faible taux de réussite sur ses mêlées avec seulement 77% de réussite sur ses introductions. Là où l’Union Bordeaux-Bègles est l’une des 6 équipes à afficher 100% de réussite. 

Très précis dans sa préparation des matchs, cette statistique n'aura sans doute pas échappé à Christophe Urios. Et on peut imaginer qu'il a prévu de mettre une énorme pression sur les porteurs de balle mais aussi dans les rucks pour récupérer des pénalités. Puissante, devant, le Stade Rochelais est aussi une équipe joueuse. En témoignent les 7 offloads réalisés par le 3e ligne tricolore Grégory Alldritt (le meilleur dans cette catégorie). La défense bordelaise devra donc être agressive mais aussi attentive face à une formation qui a gagné ses 3 derniers déplacements en Champions Cup. Le Rochelais avaient notamment passé 38 points à Glasgow. Cependant, Bordeaux, c'est 60% de victoire à domicile en Coupe d'Europe (9 victoires, 1 nul, 5 défaites). Les locaux restent d'ailleurs sur deux succès à la maison l'an passé lors de match à élimination directe face à Bristol (17-36) puis le Racing 92 en quart de finale (21-24). Bien malin celui qui pourra donner le pronostic de cette rencontre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    9916 points
  • il y a 1 mois

Statistique sans intérêt aucun. Il y a eu un match la semaine dernière qui est bien plus instructif. Ce qu'à très bien fait Bordeux c'est plaquer Skeleton très vite bien bas et il l'ont très bien empêché de s'exprimer. Je ne me souviens pas vraiment de ce qui c'est passé en mêlée mais je n'ai vraiment pas le souvenir que ça a été décisif d'un côté comme de l'autre. Bref ce n'est pas la dessus qu'il faut miser pour bordeaux afin de faire mieux cette fois.

Wardi reviens mi-avril pour info

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois

Les stats, on leur fait un peu dire ce qu’on veut.
La mêlée rochelaise était privée durant les deux derniers matchs de HCUP de Skelton et Wardi. Priso était nettement moins performant qu’actuellement.
Pas sûr qu’avec un 5 de devant au complet, leur mêlée soit franchement un point faible.
Si quelqu’un peut me dire ce qu’a Wardi depuis décembre, je suis preneur de l’info. Il s’est blessé en roulant sur une olive qu’il essayait de mettre au MHR ?

  • dusqual
    34981 points
  • il y a 1 mois
@Anonym

la mélée est clairement pas un point faible. et tu le décris fort bien.
à mon humble avis, pour battre la rochelle, faut les faire bouger. si on essaie de les prendre devant, au mieux on fera jeu égal.
c'est en bougeant le ballon qu'on arrivera à les faire commettre des erreurs.

@Anonym

Blessé contre le RCT. Absence assez longue

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News