Champions Cup. Finale La Rochelle/Stade Toulousain : Les pronos de la rédac'
Stade Toulousain vs Stade Rochelais en finale de la Champions Cup.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
Stade Toulousain vs Stade Rochelais, c'est l'affiche de la finale de la Champions Cup à Twickenham. Qui sera sacré ? Les rédacteurs se mouillent.

Théo

Cette finale sent la poudre, entre les deux équipes européennes probablement les plus en forme de l’année. Néanmoins, avant de parler des 3/4 de Toulouse ou des ailiers sud-africains de La Rochelle, ce match va surtout être un énorme combat entre deux packs absolument impressionnants... Si on dit que c’est le 8 de devant stadiste qui leur fit gagner le Top 14 en 2019, la performance de celui des Maritimes en demi-finale de Champions Cup il y a trois semaines face au Leinster a dû en stupéfier plus d’un ! Pour cela et dans la plus pure tradition des finales franco-françaises, je vois une rencontre très serrée, se jouant sur des détails ou des faits de jeu et aucune équipe capable de mettre 30 points à l’autre. Si beaucoup de monde voit la fougue rochelaise créer l’exploit, je miserais sur une victoire 23 à 19 de Toulouse, à l’expérience.

Oussama

Toulouse vs La Rochelle ou La Rochelle vs Toulouse ? Tel est la question que personne ne se pose actuellement. D'un côté, Toulouse qui revient à son meilleur niveau après des années de disette (hormis le titre de champion de France de 2019). De l'autre, le Stade Rochelais et son équipe qui s'est faite un nom, une image, un caractère et un jeu propre à elle. Le choix est difficile et le rugby français en sortira vainqueur. Cependant, La Rochelle peut faire tomber Toulouse dans des plans de jeu plutôt similaires : debout, passe après-contacts, fondamentaux costauds et des finisseurs de qualité. Mais les Maritimes auront sûrement ce supplément d'âme et il ne sera pas question d'habitude des grands rendez-vous. Un match est un match, une finale se gagne. Je mets une petite pièce pour La Rochelle pour ces années de travail. Une plus petite pièce pour Toulouse comme pour leur dire : "allez, vous y avez goûté, envoyons un nouveau champion d'Europe".

Erwan

Dans une finale, les actions de génies font souvent loi et à ce jeu-là, les Toulousains sont souvent les meilleurs. Le duel en conquête risque d'être primordial. La Rochelle excelle dans ce secteur, surtout en Champions Cup où les Maritimes sur-performent par rapport au Top 14. Je vois donc les Rochelais et Toulousains s'affronter dans un combat rude et intense. Les capacités des Toulousains à bonifier leurs turnovers et l'expérience de la finale de Top 14 2019 leur permettront selon moi de s'imposer sur un score serré.

Louis

La Rochelle est en grande forme et devrait posséder quasiment l'intégralité de ses forces vives lors de l'épilogue européen de samedi. Excepté Aguillon et peut-être Botia, les Maritimes se rendront donc à Twickenham au complet, et surtout avec des certitudes. Vainqueur à Gloucester en huitième, les coéquipiers de Romain Sazy ont ensuite impressionné le microcosme de la balle ovale. D'abord en étrillant Sale, puis en écartant le Leinster quadruple vainqueur de la compétition en demie, pourtant grand favori de l'édition après avoir sorti Exeter le tenant du titre. Fort d'un pack d'une densité presque inégalable sur le Vieux continent, emmené par un Will Skelton au sommet de son art ou une troisième-ligne à l'abattage exceptionnel, La Rochelle tentera donc de décrocher le premier titre européen de son histoire. Et les Rochelais auront fort à faire face à l'un des habitués des grandes échéances sur la scène continentale, Toulouse.

Alors certes, les Rouges et Noirs comptent une pléiade d'absents, entre blessures (une incertitude est venu se rajouter sur Zack Holmes) ou la suspension de Julien Marchand. Mais Ugo Mola peut s'appuyer sur une profondeur d'effectif importante et sur le retour de Thomas Ramos entre autres. Surtout, les Toulousains ont eux également prouvé qu'ils méritaient leur place en finale après une victoire au Munster, à Clermont puis une demi-finale remportée contre l'UBB. La machine s'est enrayée ces deux dernières semaines en Top 14, après une correction reçue à Toulon ou une défaite à domicile face à Bayonne. Mais pour leur défense, les Haut-Garonnais avaient légèrement fait tourner leur effectif. Cette finale s'annonce donc âpre devant, entre deux packs des plus solides en Europe. La bataille des rucks risque notamment d'être décisive dans le sort de la rencontre avec Pierre Bourgarit et Kevin Gourdon d'un côté et Rynhardt Elstadt de l'autre.

Derrière, si La Rochelle possède des arguments à faire valoir (Leyds, Dulin, Rhule), Toulouse n'est pas en reste et possède des individualités capables de changer la face d'une rencontre à elles-seules. On parle bien évidemment d'Antoine Dupont ou de Cheslin Kolbe. Enfin si les Bagnards ont définitivement prouvé ne plus être un petit Poucet et savoir gérer l'enjeu de tels matchs, Toulouse possède cependant une petite longueur d'avance dans l'expérience de ces grands rendez-vous. Demi-finalistes à deux reprises récemment, ces derniers espèreront bien conjurer le mauvais sort. À l'issue d'un match rugueux, et très serré, je vois Toulouse à l'expérience, l'emporter entre trois et cinq points d'écart.

Théophane

Je mets une pièce sur La Rochelle. C'est l'équipe qu'on attendait sûrement la moins dans le dernier carré. Et pourtant, et contre toutes attentes, elle arrive à se qualifier en demi, en battant Sale et ses Sud-Af', et avec la manière, s'il vous plaît ! Ensuite, en demie, face au Leinster, on ne donnait pas cher de la peau des Rochelais. Et une fois encore, ces derniers ont montré du panache et du courage, pour renverser l'ogre irlandais, soutenus par tout un peuple jaune et noir derrière l'enceinte du stade. Les Toulousains, eux, remportent leur quart face à Clermont, mais de manière laborieuse. Ensuite, les Rouge et Noir défient Bordeaux, équipe également inattendue de ce dernier carré, en demi-finale. Tout le monde pensait alors que Bordeaux allait se prendre une jolie fessée. Et pourtant, encore une fois, Toulouse a eu du mal à mettre du rythme face aux Bordelais, mais se hisse tout de même en finale. Au vu des derniers matchs qualificatifs de coupe d'Europe, les Rochelais seront sûrement plus à même de remporter la rencontre. D'autant plus qu'à une semaine du choc, Toulouse ne s'est pas rassuré en tombant face à Bayonne, tandis que La Rochelle s'est mis en confiance en gagnant très largement son match face à Agen. Mais rappelons tout de même, qu'une finale reste une finale, et que tout se joue sur un seul match.

Thibault

Il est compliqué de remporter une première finale européenne. Les Chiefs d'Exeter vous diront le contraire. Mais au Racing 92, battus à trois reprises entre 2016 et 2020, on sait aussi que l'expérience ne fait pas tout. De fait, de nombreuses incertitudes planent sur cette finale. Va-t-on assister à un match fermé ? Va-t-il y avoir des essais ou bien que des pénalités ? Qui de Toulouse ou de La Rochelle va rentrer dans l'histoire ? Si les Maritimes venaient à l'emporter, l'histoire serait superbe. Après Exeter, ce nouveau succès d'une "nouvelle équipe" prouverait à tous les autres clubs que c'est possible. Mais ce serait oublier que le Stade Rochelais construit son succès depuis des années. Comme le Stade Toulousain qui lorgne une nouvelle étoile. Il y a bien sûr du talent et des joueurs d'expérience dans les deux camps, mais l'effectif toulousain dans son ensemble semble plus à même d'aller chercher ce nouveau titre. Seule certitude, il nous tarde d'être à samedi !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Manu
    13006 points
  • il y a 4 semaines

Pour moi, La Rochelle est davantage prête que Toulouse compte tenu du vécu commun de l'équipe ces dernières semaines et l'impact psychologique d'avoir écarté l'ogre du Leinster en demie

@Manu

Leur groupe est au complet aussi...contrairement aux toulousains

  • Manu
    13006 points
  • il y a 4 semaines
@pascalbulroland

Oui notamment au centre, avec le retour de Botia qui va faire très mal, avec les relais d'Aldritt, Skelton et Atonio

Personnellement je vois La Rochelle mieux "armé" vu que son groupe est au complet quand les toulousains ont perdu beaucoup de titulaires
De plus, les Rochelais sont sur une très bonne dynamique quand les titulaires toulousains n'ont plus joué depuis 3 semaines
Le temps risque d'être fortement pluvieux et nous risquons de voir un match de me... avec beaucoup de ballons tombés, de fautes techniques inhérentes au temps pluvieux...
J'espère me tromper en ce qui concerne le jeu qui sera proposé mais j'en doute

A mon avis, l'équipe de Toulouse au complet (avec Guitoune, Marchand, Ramos à 100%, Aldegheri, Holmes...) serait favorite. Mais là, ça commence à faire beaucoup, notamment au centre.
De plus, j'ai l'impression que la forme du moment est plutôt côté rochelais...
Du coup objectivement, je pense que La Rochelle est favorite. Mais comme je suis toulousain, je mets une pièce sur le ST 😀

Par contre, j'ai une questions pour les experts. Tout le monde parle du 8 de devant du SR comme étant le plus monstrueux. Pensez-vous vraiment qu'il soit supérieur à celui du ST? Il me semble que poste pour pour poste les 2 sont équivalents.

  • O'Livey
    5202 points
  • il y a 4 semaines
@RCToulousain

Si le pack du SR est vu comme aussi impressionnant, c'est parce qu'on parle quand même d'un pack qui a dominé celui du Leinster, qui était jusque là vu comme le meilleur d'Europe, et avait lui même dominé Exeter, le champions en titre (et qui avait construit son titre avec son pack là aussi), peu avant.
Après, je vois une différence fondamentale entre les deux équipes, surtout dans l'utilisation de leur pack.
Pour LR, le pack est utilisé pour générer de l'avancée par sa puissance brute mais aussi par son jeu après contact entre avants qui est peut-être le plus développé d'Europe, et rendu possible justement par l'avancée générée par les monstres de puissance comme Atonio, Skelton ou Alldritt. Et une fois que ce jeu dans la défense devient possible, un mec comme Gourdon devient très important, c'est pas lui qui génère l'avancée initiale, mais il est capable de démultiplier le gain par ses courses de soutiens très intéressantes. Et là dedans, les 3/4 ont un rôle un peu moins prépondérant que ceux d'équipes comme Toulouse ou le Racing. Ce sont plus des finisseurs, qui rentrent en action une fois que la ligne a été brisée par les avants.
A Toulouse, je dirais que c'est l'inverse, les 3/4 sont plus prépondérants (ils jouent plus souvent les relances et ballons de contre-attaque). Le pack Toulousain est lui aussi très orienté sur le jeu de passe après contact, mais globalement je trouve qu'il y a plus de synergie avant/trois quart que chez la Rochelle, on voit plus souvent les avant et les 3/4 combiner entre eux.
En généralisant grossièrement, tu peux faire des séparation de style: Exeter et le Leinster font reculer la ligne de défense adverse par la puissance de leurs avant, jusqu'à arriver à porté de la ligne d'en but adverse, et les 3/4 n'ont alors qu'un rôle offensif très limité. La Rochelle utilise aussi majoritairement ses avant, mais pas juste pour faire reculer, vraiment pour briser la ligne. Une fois que c'est fait, ils peuvent lâcher les chevaux (leurs trois quart), même depuis très loin de la ligne d'en but adverse. Et Toulouse et le Racing utilisent plus leurs 3/4 de base, mais directement en synergie avec leurs avants. En ce sens, ils ont pas besoin d'autant de ballons que les équipes précédentes, mais ils ont besoin de récupérer des ballons de relance/contre attaque, car s'ils sont très bons dans ce registre, ils sont moins performant quand il s'agit d'appliquer une pression offensive sur une longue durée.

@O'Livey

Très intéressant, merci.
Par contre, tu ne parles que d'attaques. Qu'en est-il de la défense ?
Par ailleurs quels sont les forces et faiblesse de ces différents styles de jeux en face à face. Par exemple, un jeu comme LR où les avant cherchent à briser la ligne d'avantage et faire des passes dans la defense, et donc prendre plus de risque ne serait-il pas plus "bénéfique" au ST qui se nourrit des ballons de récupération par rapport à celui d'un Leinster/Exeter avec fait de conservation et avec 0 prise de risque ? Au contraire, LR a un avantage par rapport à des équipes comme Exeter ou le Leinster car, même si elles peuvent récupérer des ballons, elles ne seront pas autant à même de profiter de ces turn over (bon c'est extrêmement simplifier). Enfin, le Leinster/Exeter aurait une supériorité sur le ST/Racing car ils conservent parfaitement et ne perdent presque aucun ballon et donc le ST/Racing ne peuvent pas mettre en place leur jeu (c'était d'ailleurs une réflexion que je m'étais faite en regardant la 1/2 il y a 2 ans).
Pas sur que ce soit très clair ni pertinent...

  • O'Livey
    5202 points
  • il y a 4 semaines
@RCToulousain

T'en fais pas, c'est très clair, et, je trouve, très pertinent. En terme de défense, je dois t'avouer que je vois pas trop de différence. J'ai plus de mal à voir les différences de système défensif, et à part une défense inversée agressive à la Shaun Edwards, pour moi toute les défenses se ressemblent.
Comme tu le dis, le style plus "risqué" de LR pourrait servir à Toulouse pour s'alimenter en ballon de récupération. A noter toutefois que les Rochelais ont pas trop tendance à faire de passe impossible, ils ne se mettent réellement à jouer dans la défense que quand ils sont déjà dans l'avancée, et donc ont la possibilité de réaliser ces passes. Le risque existe toujours, mais il est réduit, et ses conséquences aussi (plus de monde autour du porteur de balle->plus de monde pour rattraper le coup si ça foire).
Pour les autres points, je suis d'accord que le Leinster ou Exeter ont un avantage sur Toulouse grâce à la domination de leur pack et la "propreté" de leur jeu. Par contre, je pense pas que ce soit le cas pour le Racing. Je dirais même que pour moi, le Racing est l'équipe française la mieux équipée pour battre le style de jeu du Leinster ou d'Exeter. La Rochelle peut réussir à assoir sa domination en les dominant physiquement, mais si ça marche pas ils risquent de se faire rouler dessus. La plupart des fois où j'ai vu La Rochelle perdre ces derniers temps, c'est parce qu'ils n'ont pas réussi à assoir leur domination physique, et dans ces cas là, ils sont un peu bloqués, comme Exeter ou le Leinster, là où des équipes comme Toulouse ou le Racing n'ont pas besoin d'une domination générale pour l'emporter. Tu peux d'ailleurs faire le lien avec les équipes nationales: comme Toulouse ou le Racing, l'EDF n'a besoin que de quelques moments pour gagner mais pas de dominer tout le match. Alors que l'Irlande par exemple, a besoin de cette domination. Pour revenir au Racing, leur pack est physiquement moins impressionnant, mais avec une caractéristique peut-être unique en Europe: je vois aucune équipe avec autant de dangers potentiels pour gratter un ballon. Ils ont pas besoin que leurs adversaires fassent des fautes de main, ils ont tellement de gratteurs qu'ils peuvent facilement aller récupérer eux même les ballons dans les rucks adverses. Dans le pack, tu as des Ben Arous, Chat, Colombe, Le Roux, Lauret, Joseph, plus Vakatawa, Chavancy, voire même Machenaud, qui sont tous d'excellents gratteurs. Et ça, finalement, c'est la meilleure arme pour contrer une équipe dont le jeu se base sur la propreté de leurs libérations, et que tu ne peux pas dominer physiquement.
Et oui, bien sûr il ne s'agit que d'une analyse simplifiée et "en général", mais c'est bien normal, il n'y a pas de vérité absolue, on peut déterminer des tendances. Même le joueur le moins excitant du monde va parfois pouvoir te sortir une action de grande classe qui va te faire te lever de ton siège, et à l'inverse, le joueur le plus magicien mais irrégulier sur les bords (*tousse* Russel *tousse*) peut te sortir des matchs maitrisés, propres et sobres.

Comme beaucoup mon coeur balance, le jeu de la Rochelle, presque nouveau venu dans le giron du Rugby National , d un côté et TOULOUSE, de l autre ce club de légende, ce porte drapeau du rugby français ce passé glorieux et cette nouvelle vague, oui mon cœur balance mais il sera encore rouge et noir et sans doute encore pour longtemps, pardon pour les maritimes pourtant proches. (Je vous invite à lire un très bel article dans l Equipe d hier qui laisse la parole à Mr Merling, un bon rappel pour revigorer les "valeurs".)

  • AKA
    52816 points
  • il y a 1 mois

Ca se complique pour le Stade: https://www.rugbyrama.fr/rugby/champions-cup/2020-2021/champions-cup-toulouse-holmes-la-tuile-en-plus_sto8324853/story.shtml
Sur un match, cela peut le faire mais la fin de saison risque d' être très chaude!

  • P243151
    3890 points
  • il y a 1 mois

Marchand va beaucoup manquer

Ce qui est sûr c’est que le combat des avants va être déterminant ! Pack xxl de chaque côté ! 💪🏼💪🏼

L’histoire encore et toujours , ok ! Combien de l’équipe ou du staff toulousain est encore présent aujourd’hui et à remporté l’Histoire ?
En tout cas ça sera à beau match avant goût de la finale de top 14 !! 💛🖤 / ❤️🖤

  • oc
    7027 points
  • il y a 1 mois

Un pouce vert pour les audacieux scribouillards (affectueuse dénomination ) ,
qui mettent une pièce sur La Rochelle .
Ya suspense et c'est mérité de la part des jaunes et noirs !
Je souhaite un plaisir de rugby a tout le monde sous un ciel Britannique plus Francais que jamais .( bon , au moins quelques éclaircies quoi ;;😉

Météo pourrie en perspective, riche idée et décision de faire jouer ce match dans le crachin Anglais.
Je crains que les folles envolées attendu ne se transforme en combat de rue !!!

  • etutabe
    17406 points
  • il y a 1 mois

je ne sais pas pourquoi mais j'ai peur de faire la gueule à la fin du match...peut-être parce que je trouve La Rochelle en progression constante à la différence du Stade.
en plus, vu la météo, pas de belles envolées en perspective 😭

J'ai un petit faible pour La Rochelle mais je crains que l'expérience notamment internationale des toulousains ne soit le facteur décisif d'une courte victoire. Peu de joueurs rochelais ont déjà joué ce genre de matchs. J'espère notamment que West brilllant mais qui a déjà eu des passages à vide ne défaillera pas notamment dans les tirs au but. Ca va taper. On sent venir un 15-12 pas plus de 20 points pour le vainqueur.

  • Oymar
    5459 points
  • il y a 1 mois

Même si je suis pour Toulouse, le SR part avec un avantage au vu de nos blessés/suspendu.

  • Oymar
    5459 points
  • il y a 4 semaines
@Oymar

Le SR est d'ailleurs dans une meilleure dynamique que le Stade, ce qui peut fortement jouer sur le moral !

C’est marrant tout c’est journaliste qui voit gagner le ST à l’expérience, quasiment aucun Toulousain été sur la pelouse il y a 11 ans. Ne pas sous-estimé la culture de la gagne côté entraîneur Rochelais.

@Atlantique SR

Exactement. Toulouse et La Rochelle c est une finale chacun... Maintenant, l'ASR c est une defaite... contre l'ASM! Et là c'est rédhibitoire

  • RobinC
    1240 points
  • il y a 1 mois

Sur l'expérience on a peut-être un petit avantage, mais la pluie me fait très peur car elle risque de neutraliser notre principal point fort, notre efficacité parfois diabolique sur les ballons de relance et les turnovers. On a vu contre Clermont et Bordeaux que sous la pluie on devient une équipe un peu plus quelconque.

Moi, je mise sur une victoire d'une équipe française !!!

Jamais le mot 'neutre' ne m'a paru aussi insuffisant. Je ne m'abstiens pas de prendre parti, je suis pour Toulouse et La Rochelle à la fois ; je sais d'avance qu'à l'issue du match je serai à la fois déçu pour le vaincu et heureux pour le champion.

dur dur cette finale
sur le papier et la dynamique actuelle, je vois plutot La Rochelle devant.
J'aurai ete (encore plus) content pour eux si ca n'avait pas ete Toulouse en face.
Allez, va falloir cravacher je pense mais Toulouse peux le faire

  • frakc
    2499 points
  • il y a 1 mois
@LaGuiguille

Toulouse va le faire.... Les forces en présence sont très égales, normal c'est une finale entre les deux premiers du championnat et le parcours de la Rochelle en coupe d'Europe est magnifique. Mais je crois qu'on a ce petit je ne sais quoi, ce petit plus, un léger ascendant psychologique, qui feront la différence. C'est sûr qu'il va falloir sortir le match mais j'ai confiance. Tout ceci en toute objectivité, of course! 😀

Il y aura surtout un temps d'anglais, la météo risque de nous donner un match très fermé...

  • frakc
    2499 points
  • il y a 1 mois
@pascalbulroland

Vraiment quelle -censuré- de faire la finale a Wembley 😠

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News