CHAMPIONS CUP. Avec Willis et Jelonch, Toulouse aurait-il enfin trouvé sa 3ème ligne idéale ?
N'oubliez pas non plus François Cros, de retour de blessure ce dimanche.
Entre Elstadt, Roumat, Ntamack, Placines, Flament, Cros et consorts, difficile d'aligner seuls 2 flankers à chaque match. Mais Willis et Jelonch se démarquent.

Si dimanche vous avez préféré rester sur canapé plutôt que d’aller braver le froid, vous en avez certainement profité pour vous brancher sur France 2 et mater un bon petit Toulouse vs Munster. Une affiche XXL un dimanche après-midi à côté de feu, ça ne se rate pas. Surtout avec les jeux de mots de Matthieu Lartot en fond. Et puis, si ce match ne fut pas le plus abouti de la saison pour les Hauts-Garonnais, certains points furent tout de même grandement positifs. Comme la capacité à ne pas paniquer même en étant mené à 10 minutes du terme, et à l’emporter grâce au pied de Melvyn Jaminet. Ou encore la 3ème ligne, et son abattage immense face aux Irlandais, dans le froid d’Ernest-Wallon. Là, on cause surtout des deux flankers du Stade Toulousain. Non pas qu’Alexandre Roumat ne mérite pas que l’on parle de lui, mais plutôt que la prestation 4 étoiles de Jelonch et Willis vaille vraiment le détour.

VIDÉO. CHAMPIONS CUP. ÇA PIQUE ! Toulouse distribue des cartouches appuyées face au Munster !VIDÉO. CHAMPIONS CUP. ÇA PIQUE ! Toulouse distribue des cartouches appuyées face au Munster !Dans un match marqué par le combat, le sécateur du Gers et la cisaille de Reading ont brillé de part l’intensité qu’il y ont mis. Dans les tâches obscures, les deux rocs furent tout simplement démoniaques. Et les statistiques le démontrent : comptez 14 plaquages pour Jelonch et 13 pour Willis face aux coéquipiers de Tadgh Beirne. Au-delà de ses épaules remuantes, l’Anglais se démarqua aussi par sa puissance au près ballon au main, idéale pour resserrer la défense adverse et faire avancer les siens.
VIDEO. CHAMPIONS CUP. Ahki allonge la passe, Mallia fait parler sa puissance et Toulouse punit le MunsterVIDEO. CHAMPIONS CUP. Ahki allonge la passe, Mallia fait parler sa puissance et Toulouse punit le MunsterDes profils assez similaires, donc, mais qui nous font nous poser une question : avec Jelonch et Willis, le Stade Toulousain n’aurait-il pas trouvé l’association idéale en 3ème ligne ? Alors que sa dizaine de prétendants (Elstadt, Ntamack, Flament Placines…) se succède peu ou prou chaque semaine le plus souvent avec brio, aucune association n’a semblé autant brillé ensemble, depuis le début de la saison, que Jelonch et Willis ce dimanche. Deux garçons dont la densité permet de compléter parfaitement un joueur un peu plus léger et manieur de ballon, en numéro 8, comme l’est Alexandre Roumat. Même si on aurait presque tendance à oublier qu’après de longs mois d’absence, un autre flanker et non des moindres a fait son retour en sortie de banc face au Munster : François Cros. Et qu’on enterre pas comme ça celui qui était un indiscutable en Bleu jusqu’à sa blessure...

RUGBY. 15 de France. Anthony Jelonch en deuxième ligne, est-ce vraiment une option avec les Bleus ?RUGBY. 15 de France. Anthony Jelonch en deuxième ligne, est-ce vraiment une option avec les Bleus ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    21325 points
  • il y a 1 an

Willis "s'est imposé" face à Placines et il est allé chercher la place de titulaire en faisant de très bonnes entrées. Ceci dit, c'est un profil très similaire à Cros. Je pense que le rendement et le jeu proposé par une paire de flankers Jellonch - Willis ou Jellonch - Cros vont être globalement assez proche.
Mais ne nous enflammons pas trop; De part son expérience internationale et son expérience au sain de l'équipe, Cros est notre titulaire et retrouvera cette place après le tournois.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News