CHAMPIONS CUP. 23 plaquages en 39 minutes : la statistique hallucinante de ce Montpelliérain
Clément Doumenc a explosé les compteurs lors de la 1ère journée de Champions Cup.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Pour ceux qui le connaîtraient Clément Doumenc pas, sachez que Clément Doumenc est un redoutable plaqueur. En Champions Cup, il a posé la barre très haute.

Le week-end dernier, le MHR se déplaçait en Angleterre et plus particulièrement dans la capitaine afin d’affronter les London Irish. Une équipe peu régulière, qui ressemble à un produit pas encore fini, mais qui est capable de poser de gros problèmes à n’importe qui. D’ailleurs, les Irlandais de Londres ont fini par mener jusqu’à 24 à 6 en première période. Mais ils ont fini par payer cher leur indiscipline et le carton rouge adressé à leur capitaine Agustin Creevy à la 30ème.

VIDEO. CHAMPIONS CUP. Montpellier inflige un cinglant 26 à 0 aux London Irish pour arracher la victoire !VIDEO. CHAMPIONS CUP. Montpellier inflige un cinglant 26 à 0 aux London Irish pour arracher la victoire !Pour autant, la défaite des Irish ne se résume pas qu’à ça. Mais également au fait que les Montpelliérains ont montré un tout autre visage en 2ème période. Que ce soit en attaque, où ils sont parvenus à inscrire 3 nouveaux essais, mais aussi en défense. Sur cet aspect, les Cistes ont fait preuve d’intentions complètement différentes, en bonne partie grâce à leur banc. Clément Doumenc, rentré à la pause, en est l’illustration parfaite. Lui ? Vous savez, c’est ce pur produit du rugby carcassonnais, venu s’étalonner en Top 14 cette saison après avoir fait le tour de la ProD2 (111 matchs), à 25 ans.

Pro 14 - En 10 ans, Jonny Gray n'a raté qu'un pourcent de ses plaquages !Pro 14 - En 10 ans, Jonny Gray n'a raté qu'un pourcent de ses plaquages !

En une mi-temps, le flanker a apporté énormément au MHR, notamment sur l’aspect défensif, coupant du bois toute la soirée. Une statistique illustre parfaitement la cisaille qu’il est : selon Opta, en 39 minutes passées sur le terrain, Doumenc a plaqué… à 23 reprises, pour un seul petit échec ! Une activité remarquable et tellement importante au regard des assauts répétés des Anglais en fin de partie, et du score final (27 à 32). Reste qu’une question demeure : s’il avait joué 80 minutes et alors que le MHR était relativement dépossédé du ballon durant le premier acte, mais combien de plaquages aurait effectué l’ancien capitaine de l’USC ? On n’en saura jamais rien, mais l’on jurerait que les record de Dusautoir (38 plaquages) et Johnny Gray (43) auraient pu tomber, en ce soir de décembre 2022, au Gtec Community Stadium…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Theo Fondacci
Lui? Vous savez, c'est celui qui ne se relit pas.
"Pour ceux qui le connaîtraient Clément Doumenc pas, sachez que Clément Doumenc est un redoutable plaqueur."
Caramel affectueux

un chti plaquage manque, il ferait bien de s'appliquer ce garçon, ca fait tache! 😉

L'équipe du MHR se déplaçait dans la capitaine ?!?
J'espère qu'elle s'en est bien remise 😉

Bon à part ça, jolie perf.

@Flanquart St Lazare

Surtout que tous les remplaçants sont entrés en plus!!!!

Avec Chalureau , ils comptabilisent 44 plaquages sur les 203 de leur équipe...

@pascalbulroland

ce sont des égoïstes, ils n'en ont pas laisse a leurs petits copains

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos