Capitaine exemplaire, accélérateur de jeu... on a suivi Baptiste Couilloud contre l'Angleterre pour vous !
Le demi de mêlée lyonnais a impressionné contre l'Angleterre.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Puncheur, vaillant, présent en couverture, Couilloud a réalisé un match quasi-parfait ce dimanche. Pas mal pour une première titularisation en Bleu !

Fantastiques, lancinants, héroïques… les superlatifs nous manqueraient vite si l’on devait choisir les qualificatifs les plus adéquats pour décrire la prestation des Bleus à Twickenham cet après-midi. Malgré 95 minutes de folie, une magnanimité à toute épreuve et un coeur grand comme la porte d’Aix de la part de la jeune garde française, le scénario fut cruel, la défaite 22 à 19 bien là, on ne refera pas le match.

Mais au coeur de cet élan de bravoure des jeunes coqs toute la rencontre durant, nous avons décidé de suivre en caméra isolée un homme, un seul, Baptiste Couilloud. Histoire de voir ce que le Lyonnais, capitaine de la plus jeune équipe de France jamais vue, avait dans le ventre pour sa première titularisation sous le maillot tricolore. Et autant dire que le jeune demi de mêlée nous a pris au mot ! Ultra-dynamique, collant au ballon, engagé au possible, l’enfant du Rhône a assumé son statut à la perfection en étant l’un des tous meilleurs (parmi par les meilleurs) français de la rencontre. Dès le début de partie, on le vit tenter de donner le tempo aux siens par tous les moyens possibles. A l’image de son initiative gagnante de contre-ruck dès la 2ème minute, mal utilisée néanmoins à cause d’un jeu au pied rasant dans la foulée et bien couvert par l’arrière garde anglaise.

Malgré une hésitation en sortie de touche qui se matérialisait par une passe flottante à destination de Tolofua (qu’il ne parvenait pas à capter dans le camp français), Couilloud n’a jamais semblé douter et au contraire, fait que monter en régime tout au long de la 1ère période, à l’image de ses partenaires. Ainsi, au-delà de sa hargne en défense et de ses velléités offensives permanentes, on l’observa être efficace sur un déblayage à la 13ème minute qui permettait de récupérer une pénalité dans la foulée. Aussi ajuster un parfait jeu au pied dans la boîte à la demi-heure de jeu, qui retombait juste devant les 22 mètres anglais et permettait de leur mettre une pression conséquente au point de chute.

Mieux, en plus d’assurer la rapidité permanente du jeu français, Couilloud assuma ses responsabilités en contrôlant comme il le fallait son duel en l’air avec Anthony Watson aux pieds de sa ligne dès le retour des vestiaires. Plus sûr dans ses interventions au fil du temps qui tournait et non content de découper du rosbeef tel un boucher parisien de l’Ancien Régime, « Titou » y alla donc de son ballon gratté ultra-important sur un temps fort anglais à la 66ème minute de jeu. Royal.

Quelques points noirs et stratégie défensive intéressante

Pour autant, tout n’a pas été parfait dans la prestation du demi de mêlée de LOU. Même s’il a été assez impressionnant pour laisser sur le banc l’expérimenté Sébastien Bézy durant tout le temps réglementaire, le 91ème capitaine de l’histoire du XV de France a aussi commis quelques bourdes ici et là, venues quelque peu entacher une partition quasi-parfaite dans les intentions. Plus que des sorties de balle rapides qu’il affectionne tant, on notera une certaine précipitation parfois, symbolisée par quelques tergiversations autour des rucks - dont il s’est toujours bien sorti grâce à ses qualités physiques - et 2 ou 3 passes imprécises. Mais cela fait partie du package du Lyonnais on le sait, toujours désireux d’accélérer le jeu, parfois à outrance, donc. Un axe de travail à bosser, certes, mais n’oublions pas qu’il n’a que 23 ans et encore le temps pour appréhender un peu mieux la gestion des matches et notamment des temps faibles. Ces jets dans le grand bain lors de rencontres à très haute intensité comme celle d’aujourd’hui sont d’ailleurs là pour ça, qu’on se le dise. 

Et puis, difficile également de ne pas relever le manque de longueur de ses « box kick », pourtant sans pression ou presque à chaque retombée. Là, il n’est pas le seul fautif mais peut-être aurait-il pu un peu plus s’appliquer à trouver les touches afin de casser le rythme à l’occasion, et ainsi éviter les incessantes relances anglaises auxquelles se sont exposés les Bleus en deuxième période. Pénalisé aussi pour un ballon gardé au sol à la 53ème minute, mais qu’il conviendra d’appeler « faute intelligente » tant le numéro 9 manquait de soutiens proches et s’exposait donc à un contre dangereux en cas de perte de balle.

Des petites bévues qui n’ont néanmoins jamais coûté bien cher du fait du manque de réussite au pied de Farrell et de la solidarité sans faille des Tricolores. Que ces derniers lui devaient bien tant leur capitaine n’a cessé de multiplier les efforts, notamment en couverture. On l’aperçut en effet très souvent couvrir les couloirs des 15 mètres dans le fond du terrain, aussi venir compléter la première ligne défensive des Bleus sur les extérieurs après plusieurs temps de jeu. Une stratégie intéressante et certainement établie par le camp tricolore afin d’exploiter au mieux la propension du Lyonnais à rattraper les coups. 

Clairement numéro 3 à son poste depuis la prise de fonction du nouveau staff des Bleus voilà près d’un an, dire que Baptiste Couilloud s’est démené pour faire bouger les choses ce dimanche relèverait du doux euphémisme. Si Dupont paraît toujours intouchable et Serin apprécié pour son profil de gestionnaire, nul doute que depuis les tribunes de Twickenham, l’oeil avisé de l’ancien demi de mêlée Fabien Galthié a dû apprécier. Que l’on aimerait pas être à sa place au moment de composer les feuilles de match du prochain Tournoi…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Theo Fondacci
"une magnanimité à toute épreuve"
tu sors ca d'ou?

Il s'y est filé sévère en attaque et en défense, super... Après, le pieds est une dimension qui ne compte pas pour pinuts dans la palette d'un 1/2 de mélée à l'international en 2020. Il doit progresser sur cette dimension pour prendre le pas sur la concurrence. A considérer aussi dans la construction des feuilles de matchs futures; que Couilloud n'est pas buteur alors qu'un certain nombre de ses concurrents le sont.

Je viens de voir ça sur twitter donc petit message à mes petits jaunards : devinez qui va arbitrer Bristol - ASM ? Point bonus si vous trouvez aussi la nationalité des deux assistants & du TMO 🙈

  • de1a15
    300 points
  • il y a 1 mois

Probablement qu’un botteur régulier aurait offert la victoire aux anglais avant les prolongations.
Cette défaillance impromptue a contribué à entretenir les ambitions de l’EDF.
Nous pouvons apprécier le nombre ainsi que la qualité des joueurs capables d’y jouer.
Mais pour produire un tel jeu dynamique, il faut une charnière décisive.
Les demis de ce match, Antoine Dupont et Romain Ntamack répondent à cette exigence.
La jeunesse talentueuse et fougueuse de l’EDF a perturbé la machine solide et expérimentée des anglais.
Félicitation, maintenant il faut confirmer !

Paradoxalement, sur ce match, Couilloud a montré pourquoi Serin était devant lui pour finir les matchs. Serin est meilleur gestionnaire, et pour l'instant meilleur dans ses coups de pieds de dégagement de notre zone.
Ce match de Couilloud a ressemblé un peu aux premiers matchs de Dupont avec les bleus lors du tournoi 2018.
Beaucoup d'envie et du talent, mais des coups de pieds pas assez efficaces, et quelques mauvais choix.
Depuis qu'il a corrigé, il est devenu l'un des meilleurs 9 au monde.
Couilloud est encore jeune et va s'entrainer au pied pour devenir le remplaçant idéal de Dupont. Le capitanat ne lui a pas été donné par hasard...
Il aurait cependant fallu le sortir autour de la 65e, où il était cramé!

@Timmaman

Il est sorti à la 80e ! Et franchement il a assuré pour une première titularisation ! Super Baptiste !!

@Timmaman

ce qui ne l'a pas empêché de faire un grattage à la 67ème
Je suis d'accord sur le fait qu'il doive travailler son jeu au pied, mais dans l'animation il est tellement plus rapide que serin que je ne l'imagine pas en 3ème choix

  • Pianto
    37426 points
  • il y a 1 mois
@Ecolorado Rafting

ne t'inquiète pas, tu devrais avoir la réalité pour t'aider.

Sauf blessure, je ne pense pas que Serin sorte du groupe pour l'instant. ne serait-ce que pour des raisons de style. Couilloud se rapproche trop de Dupont pour représenter une doublure intéressante.

Comme Timmanan, je trouve que le match (très honorable pour une première titularisation, qui plus est à Twickenham) montre le chemin qu'il lui reste à parcourir et ressemble effectivement beaucoup aux premiers matchs de Dupont (en moins brouillon).

Mais Dupont a beaucoup évolué, beaucoup travaillé son pied, sa gestion, 2023 est loin. Je ne m'engagerais pas pour les places pour la coupe du monde aujourd'hui...

@Pianto

J'avoue que j'ai un peu de mal à être objectif 😂

  • Labubre
    1104 points
  • il y a 1 mois

Meilleur que Serin!
Même Doussain est meilleur que Serin.
C’est celui qu’il faut peut-être installer en doublure du « ministre de l’intérieur » en vue de la CM. Dommage, j’adore Et regrette Bezy

  • gjc
    7286 points
  • il y a 1 mois

Je trouve qu'il fait un bon match, et surtout bravo pour avoir pris ses responsabilités avec le capitanat.
Son tempo plus lent que d'habitude me fait surtout penser que les comparaisons entre 9 sont toujours faussées. Ca dépend tellement du pack, des ralentissements des avants adverses, des automatismes, de la fraîcheur comme remplaçant...

@gjc

Le jugement de la vitesse des 9 est assez simple, il se fait selon deux grands critères :
- si tu aimes bien un 9 alors il est rapide, si tu ne l'aimes pas il est lent (sauf Machenaud qui est lent aussi quand des gens l'aiment, même si je ne sais pas si ça existe) ;
- si l'équipe fait un bon match alors le 9 est rapide, si le match est mauvais le 9 est lent (sauf Machenaud qui est lent aussi quand on fait un bon match, même si je ne sais pas si ça existe).

En bonus il y a aussi la carte "remplaçant" qui te donne des points de vitesse en plus par rapport au titulaire. Par exemple au début de sa carrière internationales les gens trouvaient Serin super rapide et dynamique quand il entrait en fin de match, puis quand il est devenu titulaire les gens trouvaient que finalement il était super lent.

@Team Viscères

C'est marrant de nous faire réfléchir sur le fait que les 9 ne sont que trop subjectivement appréciés ou critiqués pour leur rythme de jeu, tout en vannant Machenaud lui-même (et seulement lui) sur sa lenteur.

En général je voue un réel intérêt à tes interventions ici. Je les trouve riches de bon sens et d'expérience, souvent ponctuées d'un humour très subtilement choisi et fort appréciable.
Mais là, ta vanne appuyée sur Machenaud, je la trouve tellement gratuite et inutile.

Dans l'espoir que quand il prendra sa retraite, les pseudos Machenaud comiques feront de même.

@Pommette Enflée

Mais un 9, s il joue trop vite, on dit qu il ne sait pas gérer, s il est trop lent on dit qu il ne donne pas de rythme. (Sauf Machenaud 😜).
La base pour un 9 c est de faire une passe correcte et là Couilloud m a semblé approximatif.

@Team Viscères

Le pire c'est que la vitesse est un critere en bois, ca sert pas toujours de vouloir aller vite

@Yionel ma star

Très juste. Sauf pour Machenaud.

@Team Viscères

Machenaud est lent parce qu'a chaque ruck il prend la pose pour montrer ses gros bras

Je suis plus que perplexe sur la prestation de Couilloud certes il fut présent défensivement mais parfois au détriment du relais rôle basique pour un 9. Et que dire de la qualité de passe bon joueur certes mais sur ce match je suis déçu.

Serin peut s'inquiéter

  • Pianto
    37426 points
  • il y a 1 mois
@Cochondanslemais65

moi je dirais que Couilloud a été le moins bon joueur des bleus aujourd'hui...
Comme quoi, la lecture des rencontres...

@Pianto

C'est comme pour tous, si c'est un joueur que t'aimes bien alors que t'aimes pas celui qui est devant tu le verras bon, et inversement. C'est pour ca qu'on voit pas mal de "serin peut s'inquieter" alors que couilloud a pas ete bon, ou que les critiques sur thomas et villieres sont si differentes quand bien meme ils ont un apport semblable. La lecture des matches est hyper biaisee par l'affection ou pas que certains portent a certains joueurs

@Yionel ma star

Thomas et Villière n'ont en rien un apport semblable.
Villière est plus dur sur l'homme mais moins talentueux offensivement que Thomas, qui peut changer le cours d'un match par un coup de génie, mais est moins efficace en défense

@Timmaman

Je parlais sur le match joue pas de maniere general, ils ont ete discrets mais propres
Je pensais surtout aux critiques du match contre l'italie avec les notes de rugbyrama ou sur les 2 joueurs ils disent en gros "on l'a assez peu vu sauf sur son essai" mais ou l'un a 4 l'autre a 6

  • P243151
    2794 points
  • il y a 1 mois

Et sur la dernière action avant les prolongations ou un en avant flagrant des anglais que l’arbitre ni le juge de touche ne voient pas on en parle pas ........ moi je dis des fumiers

  • O'Livey
    1307 points
  • il y a 1 mois

Avec son profil bien plus proche d'un Dupont que d'un Serin ou un Bézy, ce match aussi fermé était clairement pas la meilleure occasion pour lui. Il a pas été transcendant, mais c'était très solide. Si en plus on rajoute le contexte (en gros, capitaine du suicide squad), c'est carrément remarquable. Pour moi, c'est lui le remplaçant de Dupont en 2023. Sauf que je m'attendais à ce que ce soit un peu plus long que ça. Vu le niveau qu'il affiche, et celui de Serin actuellement, j'espère qu'il sera dans "l'équipe 1" (si on peut encore l'appeler comme ça) dès le prochain tournoi. Actuellement, Bézy est peut-être légèrement au dessus. Mais pour moi, et malgré tout le bien que je pense du joueur, il est hors course. Actuellement, on construit pour 2023. Et Bézy, il a l'air d'être au même stade de sa carrière que Connor Murray en 2018 ou Parra en 2017. Même âge, en plein pic de forme... Sauf que depuis, dans les deux cas, c'est plus trop ça. Il est très en forme actuellement, mais je le vois pas réussir à le maintenir encore 3 ans. Alors qu'à côté, Couilloud, malgré 6 ans de moins et donc un potentiel de progression bien plus important, affiche un niveau quasiment identique. Si on "installe" Couilloud derrière Dupont, on a de très bonnes chances de se pointer en 2023 avec 2 pointures mondiales du poste, comme les AB avec Smith et Perenara (moins en forme cette année).

@O'Livey

Tu ne serais pas en train de me piquer ma comparaison sur les doublettes de 9 ? 🤣 Blague à part je suis tout à fait d'accord avec toi. Au delà du fait qu'il est déjà, et sera encore, au-dessus de Serin ou Bézy dans les années à venir en termes de talent et de niveau, même son jeu, avec pour moi, de tous les 9 qui postulent à l'EDF, le meilleur équilibre entre initiative personnelle et animation du jeu collectif, fait de lui le finisseur idéal derrière Toto

  • P243151
    2794 points
  • il y a 1 mois
@O'Livey

Exactement lui et Dupont au dessus des autres même si j’aime bien Bezy mais faut arrêter avec Serin (il m’énerve) ralenti trop

  • Pianto
    37426 points
  • il y a 1 mois
@P243151

je crois que vous voyez trop les qualités ballon en main.
Il reste la précision et la longueur du jeu au pied,
les choix de jeu,
la gestion des temps faibles et la maitrise du tempo.

Dupont l'a appris alors que ses premières n'étaient pas au niveau de celle de Couilloud hier. mais il lui reste du chemin à parcourir avant de passer devant Serin.

Si Dupont n'avait pas mis du diesel dans son moteur pour jouer parfois plus lentement, laisser le ballon par terre et prendre le temps que l'équipe se positionne, assurer des sorties de camp longues et précises, appris à taper des chandelles de récupération et de pression correctement, Serin serait encore titulaire, malgré les énormes qualités de Dupont.

Si le seul job était d'accélérer le jeu et de mettre du danger au raz, alors ok, c'est lui qu'il faut mettre mais le poste est plus complet que ça. Il faut lui laisser du temps. Il peut y arriver, Dupont l'a fait parce que c'est un bosseur. A Couilloud de montrer qu'il peut le faire aussi.

La stratégie au pied était clairement de laisser le ballon sur le térrain et surtout pas en touche.
Je ne comprends pas que Yachvili fin connaisseur n'ait pas l'info du staff ou l'analyse sur cette nouvelle stratégie de jeu

@Bouifhino

C'est clairement volontaire (ou alors ca voudrait dire que les joueurs sont vraiment des tanches), mais on peut s'en étonner. Sur ce match notamment, il me semble qu'on pouvait espérer les perturber en touche et que faire souffler un peu tout le monde de temps en temps n'aurait pas fait de mal. Je serais curieux de comprendre la logique de laisser le ballon systematiquement sur le terrain face a une équipe peu susceptible de faire des erreurs au pied ou dans la relance. J'imagine qu'il y en a une mais ce n'est pas clair pour moi.

@Bouifhino

En plus c'est une constante sous Galthié et ce dernier l'a dit et redit.

J ai a titre personnel clairement une préférence pour le profil de Couilloud par rapport a Serin ou Bezy que j ai trouve beaucoup trop en gestion en fin de match. Néanmoins il est clair que ces coups de pied en seconde période ont coûter cher car il n a pas trouvé une seule touche et ainsi coupe le rythme. Pas sur que sa prestation puisse remettre en cause la hiérarchie car un profil plus gestionnaire en sortie de banc apporte un panel stratégique plus étendu.

@Fred Villon

Bézy il ne faut pas le juger sur ce match...

Personnellement je trouve qu'il est bien au dessus de Serin. Plus rapide et plus complet.

  • Pianto
    37426 points
  • il y a 1 mois

j'ai trouvé qu'il avait fait plusieurs mauvais choix dans le match, quelques imprécisions dommageables en particulier dans les 10 premières minutes sur des temps forts gâchés.
Pour une première titularisation à Twickenham, c'est quand même très positif.
Dur de choisir parmi les cracks qu'on a à ce poste...

@Pianto

Probablement le moins bon cote bleu, surement a cause de la pression du capitanat avec en olus la.premiere titularisation

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News