ANALYSE. Pourquoi le Super Rugby semble plus excitant que les championnats européens ? [VIDÉO]
Pourquoi le Super Rugby nous plaît tant ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

RugbyPass s'est posé la question de pourquoi le Super Rugby semble plus plaisant que le rugby européen.

Dans une courte vidéo, le site RugbyPass analyse succinctement les raisons pour lesquelles le Super Rugby nous paraît beaucoup plus plaisant à regarder et excitant que le rugby européen. L'analyste prend l'exemple d'un essai en turn-over avec les frères Ioane. Qui n'a jamais dit que le rugby de l'hémisphère sud était beaucoup plus sympa que le Top 14 ? Que le nombre d'essais était bien plus grand et surtout, que les gestes techniques et la vitesse faisaient foi dans ce championnat ?

À cela s'oppose les anti Super Rugby. Ceux qui estiment que la défense n'est pas prioritaire dans l'esprit. Pendant longtemps, les téléspectateurs voyaient le Super Rugby comme deux équipes qui attendaient leur tour pour attaquer. Et lorsqu'il s'agit de défendre, certaines le faisaient, mais ce n'était en rien une obligation. Une vision simpliste de ce championnat avec la vieille théorie du rugby réductrice qui dit que c'est l'équipe qui marque le plus qui gagne. Pourtant, les joueurs de Super Rugby brillent même en défense à l'échelon national. Cette vision d'une défense délaissée pousse à croire que les staffs ne travaillent pas ce côté-là et mise tout sur l'attaque, contrairement aux autres nations. 

Mais il existe un dénominateur commun à toutes les équipes de Super Rugby : l'envie d'attaquer les intervalles et la quantité et qualité des soutiens offensifs. On peut mettre les meilleurs défenseurs face à cette attaque, mais l'incertitude des soutiens sans ballon est très difficile à gérer. Regardez Antoine Dupont et ses soutiens intérieurs qui marchent encore aujourd'hui alors que le monde entier connaît ses courses. 

Dans cette vidéo, RugbyPass pointe du doigt la disponibilité et la réactivité des joueurs capables de passer d'un état d'esprit de "défenseur" à "attaquant". On le voit, à chaque turn-over, c'est toute une équipe qui reprend de la profondeur en courant et qui se replace sur la largeur. Ensuite, le physique des joueurs fait énormément de dégât. Chaque joueur est capable d'accélérer et de faire jouer après lui. Sur cette action, on se rend compte de l'envie de marquer et ce même s'il faut faire une course de soutien de 60 mètres, à l'image de Rieko Ioane. Le reste n'est qu'une question de gestion de la balle dans la défense. 

Remerciez-vous !

Cet article représente pas mal de boulot. Il est financé grâce à votre soutien, et on a encore plein d’idées très Rrrrugby en attente ! Aidez-nous à renforcer l’équipe pour vous raconter d'autres belles histoires : abonnez-vous pour le prix d’une pinte !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne regarde pas suffisamment de Super Rugby mais je me demande si tous les matchs sont de haut niveau ou si ce n'est pas simplement que les matchs que l'on voit en Europe sont les meilleurs matchs? Ou pire que beaucoup de gens se contentent des highlights, ce qui fausse un peu l'analyse.

J'ai quand meme vu du rugby tres plaisant en Champions Cup, ce sont des cultures de jeu différentes, mais j'ai quand meme l'impression que l'écart s'est resserré entre le Nord et le Sud, et les test-matchs internationaux semblent confirmer cela. Et puis le terme "plaisant" est subjectif, pas sur que tous les publics aient envie de voir le meme style de jeu, je trouve cela bien qu'il y ait des identités différentes.

@Cyclotherapon

il suffit de voir les scores des matchs pour se dire que ça doit jouer un peu plus que chez nous.
On peut aussi regarder les tournées et voir qu'ils nous mettent régulièrement des branlées, on est presque toujours largués quand ils accélèrent le rythme

  • GabyDly
    1483 points
  • il y a 6 mois

Il faut aussi comparer la durée de la compétition et le nombre de matchs joués par joueur.
La fraîcheur physique est primordial pour pouvoir proposer un jeu comme celui du Super Rugby.

Effectivement comme le dit Team il faudrait comparer le Top 14 à l'ITM Cup, et le Super Rugby à la Champion's Cup.

Ensuite il la vidéo mentionnée s'intitule "Pourquoi est-ce que les essais marqués en Super Rugby semblent si excitants?".
La différence est de taille, car si les essais marqués sont effectivement superbe, la compétition en elle-même n'a rien d'excitant.

Enfin je note que même la vidéo est en elle-même discutable: le premier essai (plongeon dans l'en-but avec le corps intégralement hors du terrain) n'est pas un argument en faveur du Super Rugby à mes yeux. Si c'est ce qu'on veut voir il faut regarder la NRL, c'est un essai de ce type à quasi chaque journée et c'est globalement plus spéctaculaire à XIII de ce point de vue.

Ensuite si on veut extrapoler le côté excitant du niveau de jeu à la compétition comme semble le faire l'article, pourquoi sur le superbe essai des Blues il n'y a personne en tribune à Auckland, dans la plus grande agglo du plus grand pays de rugby du monde?

Enfin par curiosité, si on vous propose un samedi soir ou vous n'avez rien à faire de mater Exeter - Leinster en Champion's Cup ou Crusaders - Chiefs vous choisissez quoi?

@Glas.Wegian

aucun des 2 ou alors Exeter-Leinster en fond sonore.
J'ai du mal à donner de l'intérêt à une ligue fermée, pour moi c'est uniquement des matchs de préparation, d'ailleurs les stades y ont souvent été vides avant le Covid

@fabien81

pareil.

@Glas.Wegian

je choisirai un bon vieux Tarbes - Narbonne je pense. question de gout...

  • oc
    16357 points
  • il y a 6 mois
@Le Haut Landais

Le super rugby d'un autre temps (toutes proportions gardées ) ,
mais notre super rugby a nous , les nostalgiques ,,, aaaaah!

  • Piekx
    9220 points
  • il y a 6 mois

Regardez la dernière passe.
En TOP14 on aurait eu 4 minutes d'arbitrage vidéo et essai annulé pour en avant!
Et aussi parce qu’ils jouent la plupart de leurs matchs par beau temps.

Déjà pour commencer parce que le SuperRugby n'est pas un championnat national donc la comparaison avec nos championnats nationaux n'a pas de sens, la comparaison aurait un peu plus de sens si on la faisait avec la coupe d'Europe. On ne compare jamais la coupe d'Europe avec le championnat des provinces néozed non?

Ensuite il faudrait démêler les différences structurelles : importance de la compétition dans le calendrier (chez nous le championnat a plus de poids que la coupe d'Europe pour la plupart des clubs, chez eux le SR est LA compétition de l'année), nombre d'équipes en jeu (plus tu resserres le casting, plus le niveau monte), formule retenue (notamment la présence ou non de relégation), le calendrier tout court (avoir des coupures et des périodes de préparation semblerait aider à avoir des joueurs plus frais).

Et enfin une fois tout cela fait on pourrait se pencher sur les philosophies de jeu et les lier à ce qui est issu d'une volonté (que l'on pourrait donc mettre en place chez nous si c'était désiré) et de ce qui est structurel (plus compliqué à mettre en place, parce qu'il faudrait révolutionner le fonctionnement de notre coupe d'Europe, plus de nos championnats).

  • Manu
    15021 points
  • il y a 6 mois

L'arbitrage n'est pas le même sur les mêlées et rucks. La règle de l'avantage est privilégiée pour fluidifier le jeu.
Il y a plus de solutions aux porteurs de balle (inter et exter) avec des profils de premières et deuxièmes lignes plus mobiles.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos