6 Nations. L'ancien sélectionneur de l'Angleterre Clive Woodward descend Eddie Jones
Clive Woodward a pointé du doigt des défaillances au sein de la fédération anglaise de rugby.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La défaite de l'Angleterre face au voisin écossais a fait du bruit chez les spécialistes. À commencer par Clive Woodward qui critique Eddie Jones.

C'est une sensation agréable de commencer la semaine avec une défaite de l'Angleterre le samedi précédant. Surtout quand c'est l'Écosse qui a fait tomber le Perfide Albion. Les Anglais ont le moral au plus bas, alors qu'ils devaient remporter le match. Du moins selon l'ancien sélectionneur champion du monde en 2003 Clive Woodward. Dans sa chronique au Daily Mail, celui-ci critique Eddie Jones et sa stratégie de match, en commençant par une analogie avec les Harlequins, pour parler de la performance de Marcus Smith.

6 Nations. Les médias écossais aux anges, Eddie Jones sous le feu des critiques en Angleterre6 Nations. Les médias écossais aux anges, Eddie Jones sous le feu des critiques en Angleterre

"Imaginons ce scénario, écrit-il, les Harlequins affrontent Gloucester à Kingsholm dans un stade en ébullition. Les Quins, après une première heure où ils affrontent physiquement leur adversaire et les marquent, commencent à récolter le fruit de leur travail pour concrétiser au tableau d'affichage cette emprise sur le match. Marcus Smith a réduit le public au silence après une formidable performance et 17 points marqués au pied. À ce moment précis, ce dernier sort du terrain en compagnie d'autres qui réalisaient un très bon match. Les Quins alors explosent et perdent le fil du match. Que ce serait-il passé le lundi matin à la séance vidéo ?".

C'est le point de Woodward. Le coaching d'Eddie Jones en deuxième mi-temps n'a pas été à la hauteur. La sortie du Marcus Smith, lorsque celui-ci réalisait un excellent match, reste inexplicable à ses yeux. Notamment pour le remplacer par George Ford qui a plus un profil de gestionnaire. 

C'est une question hypothétique car les entraineurs des Harlequins n'auraient jamais fait sortir Smith du terrain dans une situation pareil. Alors pourquoi Eddie Jones l'a fait ? Y aura-t-il des interrogations permises à Pennyhill (centre d'entrainement du XV de la Rose ndlr) ce matin ? Je pense que non.

Clive Woodward reproche à la fédération anglaise de rugby de ne jamais remettre en doute les choix d'Eddie Jones. Il pense même que "personne n'est actuellement qualifié pour critiquer Eddie Jones et lui demander des comptes. Il les (les membres de la fédération) a tous dans la poche. Il ne peut pas être interrogé, c'est une énorme faiblesse". 

Alors, la responsabilité des cadres de l'effectif devrait se mettre en évidence. 

En l'absence de personne pour l'interroger, est-ce que les joueurs de l'équipe d'Angleterre lui demanderont d'échanger quelques mots ? Des joueurs comme Maro Itoje, Ben Youngs ou encore Tom Curry devraient. C'est leur équipe, ils doivent prendre leur responsabilité. Ces joueurs doivent admettre qu'Eddie effectue de mauvais choix parfois. Il faut absolument une conversation d'adulte

Les Anglais peuvent progresser selon lui, avec notamment  Marcus Smith qui aurait pu tuer le match dans le dernier quart d'heure, en profitant du travail préalable de ses avants. Il en profite pour poser six questions à la fin de son édito :

"

  1. Que s'est-il passé la semaine dernière avec l'Angleterre qui se considérait comme outsider ?
  2. Quelle était la décision rationnelle de remplacer Smith et une première ligne dominatrice ? Pourquoi persistons-nous avec ce non-sens de "finisseurs" ? Ces "finisseurs" encore une fois ont "fini" (traduit en anglais "finished") l'Angleterre !
  3. Pourquoi l'organisation a-t-elle été chamboulée lorsque Cowan-Dickie a reçu son carton ? Je n'en croyais pas mes yeux lorsque Marler a pris le ballon pour effectuer la touche dans nos 22 mètres. Ce n'était pas professionnel. 
  4. Avec Alex Dombrandt -qui est pour moi le meilleur numéro 8 anglais actuel- pourquoi a-t-il du jouer en troisième ligne aile ?
  5. Que s'est-il passé lorsque l'équipe a choisi d'aller en touche plutôt que de prendre la pénalité à trois minutes de la fin ?
  6. Pourquoi Eddie a-t-il voulu essayer de détourner l'attention dans ce qu'il appelait des "erreurs d'arbitrages" ?"
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Clive Woodward descend toujours tout le monde. C'est comme ça qu'il existe dans le monde du rugby depuis sa retraite prématurée. C'est son fond de commerce.

Brunel va peut-être envoyer son CV....

  • FRLab
    61088 points
  • il y a 3 mois

Je ne devrais pas dire ça, même si je ne suis pas président 😎, mais j'éprouve toujours un certain plaisir à voir les rosbifs se bouffer l'nez et surtout les savoir sortis du grand chelem. En attendant, défaite plus qu'interdite à Rome, ils devront faire un gros score pour oublier ce faux pas majuscule (il n'y a quasiment que les Anglais pour dominer autant un match et ne pas gagner). On va voir si les jeunes Italiens ont les moyens de les faire douter au moins pendant 30 minutes. Après le débat sur la sortie de Smith est un peu exagéré à mon sens. Quand j'ai vu rentrer Ford je me suis dit que c'était justement pour bien gérer la fin de match avec son expérience. Et ce n'est pas lui qui est sous oxygène à l'aile pour faire cette incroyable bévue qui fait basculer le match. Car je ne suis pas certain que cela fasse partie du plan de jeu de laisser le 2 à l'aille dans ses 22. Ou alors, en effet, il y a un gros problème dans la stratégie.

deux entraineurs qui donnent l'impression de ne pouvoir que vomir sur quelqu'un a chaque fois qu'ils ouvrent la bouche

@Le Haut Landais

Ils sont en compétition pour devenir le modèle exclusif d'Urios.

pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi

oh ca va clive, relax max, j'ai trouvé le match plutot agreable (surtout la fin)

  • Pianto
    44749 points
  • il y a 3 mois

j'ai lu plusieurs commentaires qui allaient dans ce sens et je me demande si c'est moi qui ne voit pas clair...

Vous trouvez vraiment que Marcus Smith a fait un bon match ?

Avant la rencontre j'avais dit ici que j'y croyais pas trop. On m'avait dit que j'avais tort, qu'il était très bon et qu'il gagnait des matchs à lui tout seul en championnat d'Angleterre.

Ne l'ayant que très peu vu jouer, je veux bien le croire (je n'ai vu qu'un match de l'automne où il jouait, zéro avec son club) mais je n'ai regardé que lui pendant le match.

Alors, je veux bien qu'il ait du talent, c'est son premier match dans le tournoi, en plus contre les écossais qui sont toujours transcendés contre la Rose, vraiment pas un match facile. Donc je ne donnerai sûrement pas un avis définitif ni aujourd'hui ni à la fin du tournoi, c'est un jeune joueur. Sexton pendant deux ans, rentrait en fin de match à la place d'O'Gara et était presque toujours très en-dessous, ça ne l'a pas empêché de progresser et de devenir un très grand joueur.

Mais le match de Smith contre les écossais est tout juste à la moyenne. Il a à son crédit un très joli jeu au pied qui donne une touche dans les 5m écossais et de lancer l'inversion pour son essai. Tout le reste de son match a été soit banal, soit raté. Il a beaucoup servi son premier centre parce que la défense écossaise montait très vite et ce sont davantage ses centres qui ont pris en charge l'animation offensive. Ses rares prises d'initiative qui sortaient du cadre linéaire 9-10-12 ont fait reculer l'Angleterre ou rendu la balle à l'Ecosse. Son essai doit autant à son beau choix d'inversion qu'à l'action du 9 qui concentre la défense, mobilise les défenseurs avant de le servir dans un intervalle royal. Il a une réussite au pied normale pour un ouvreur/buteur de niveau première division.

Bref, je veux bien qu'il soit très bon, mais ce n'est pas ce weekend qu'il l'a montré (et encore une fois, le contexte est difficile) et si l'Angleterre était devant à sa sortie puis a perdu, je ne vois pas le rapport avec sa prestation.

@Pianto

Il y a une espèce de filtre rose par rapport aux performances de Smith avec l'Angleterre car c'est tellement le chouchou du public qu'on veut qu'il soit bon à chaque sortie.

Un peu comme Dupont en France finalement qui, même lorsqu'il fait un match bon mais pas plus, se retrouve dans l'équipe-type de la journée.

Pour la défense de Smith, ses performances avec les Harlequins sont vraiment impressionantes, et ce chaque weekend.
A mon sens il essaye un peu trop d'être le héros et doit encore apprendre à attendre son moment, comme le faisait très bien Dan Carter (et comme le fait très bien Ntamack), plutôt que de forcer les choses.

Au niveau national, il a le talent pour faire la différence individuellement mais au niveau international ce n'est pas la même limonade. Et comme il n'a pas l'habitude de faire dans la sobriété, il a l'air un peu en-dedans pour l'instant. Mais les performances restent très encourageantes pour un ouvreur qui n'a pas 10 sélections

  • Pianto
    44749 points
  • il y a 3 mois
@Imanol votre idole

il me fait penser à Jalibert avec moins de qualités physiques.

@Pianto

En fait Marcus Smith n'a pas joué comme Marcus Smith. Il a joué comme Eddie Jones veut que ses 10 jouent. Smith, Ford, Farrell, à mon avis, sur ce match là, ça n'aurait pas changé grand chose. C'est, je suis d'accord, inutile de se focaliser sur Marcus Smith et sa sortie. Les problèmes anglais viennent d'ailleurs, notamment de leur domination stérile. Ca percute sans dominer les collisions, ça occupe au pied sans jamais mettre dans la difficulté l'adversaire, la paire de centre ne fonctionne pas...

@Aristaxe

Bref, une EDF sous PSA !

Comparer la sortie de Smith avec le XV de la Rose avec une sortie avec l'équipe de Harlequins c'est de la mauvaise fois pure.
Là bas, Smith a les clés du camions depuis 2 saisons et tout repose sur lui. C'est pas du tout le cas avec la Rose. Ok Smith est un crack absolu mais Ford c'est pas le dernier des peintres non plus, il a une expérience du niveau international monumentale et cette année il est en super forme et il montre largement chaque weekend que c'est bien plus qu'un profil "gestionnaire".

Top la photo super bien choisie .

Woodward c'est :
- Macron au niveau de l'arrogance.
- Le Pen au niveau de l'argumentation.
- Mélenchon au niveau du boulard.
- Zemmour au niveau du foulamerdisme.
- Hidalgo au niveau de l'avenir personnel.
- Taubira au niveau de la légitimité.

Une bien triste incarnation de notre actualité politique.

PS : Je sais bien que le débat politique est ici proscrit, raison pour laquelle je ne prends aucun parti pour tourner ce propos en dérision.

@à l\'aile et bleu !

Et Pécresse pour la crédibilité ?

@à l\'aile et bleu !

Tu as tiré au sort entre Mélenchon et Jadot "au niveau du boulard "?

@lelinzhou

Jadot me méduse...

@Amis à Laporte

Ben moi, Jadot me merduse.

@lelinzhou

Il risque de prendre à râteau ??

@Amis à Laporte

C'est à cause de mecs comme lui que l'écologie est bouffée par les Verts.

@à l\'aile et bleu !

C'est "Sir" Woodward...

@pascalbulroland

Là, ce serait plutôt frère Woodward en donneur de leçon...

Woodward est l'exemple même de l'ancien joueur et/ou entraineur qui n'est consultant que pour descendre ses successeurs. Que Jones gagne ou perde, il y aura une colonne de Woodward dans le prochain Daily Mail pour expliquer pourquoi c'est un mauvais coach.

Et il a fait ça avec tous ceux qui sont passés après lui. En Angleterre les suiveurs de rugby de l'écoutent même tant il sonne comme un disque rayé.

Et puis certaines de ses critiques sont vraiment gratuites : Woodward faisait partie de ceux qui réclamaient Simmonds à tout prix et maintenant qu'il est titularisé, il demande pourquoi Dombrandt n'a pas été choisi en premier...

Si Marler a dû faire un lancer c'est parce que seule une mêlée aurait pu permettre de faire entrer George sans que ce ne soit un changement tactique. Autrement dit si Jones avait entrer George pour cette touche, Cowan-Dickie serait revenu quelques minutes plus tard et il aurait joué les dernières minutes du match avec deux talonneurs sur le terrain. Et ça Woodward le sait très bien, mais il fait semblant de l'avoir oublié pour avoir quelque chose à dire.

Mais bon, venant de la part d'un consultant qui a admis à l'antenne ne pas avoir vu Worcester jouer quand il fallait parler de Lawrence, je n'attends plus grand chose.

@Imanol votre idole

Woodward c'est un peu le Aimé Jacquet anglais. Peu importe ce qu'il a fait avant ou fera après, il a gagné la première coupe du monde de son pays et maintenant il a un totem d'immunité. à vie.

@Pikeyboy

Sauf que Aimé Jacquet ne détruit pas gratuitement tous les sélectionneurs après lui. Ça lui donne un peu de classe

@Imanol votre idole

Il s'ennuie depuis qu'il ne dirige plus d'équipe...et comme il a été anobli , il doit considérer que sa parole a une certaine importance, non ?

@pascalbulroland

Elle l'avait au début, on l'écoutait religieusement.

Sauf que ça fait 17 ans qu'il n'a pas entrainé et 17 ans qu'il descend chaque sélectionneur, quel que soit le résultat.
17 ans c'est long

Parait que les loups ne se mangent pas entre eux. Mais les hyènes ?

@lelinzhou

les hyènes ne meritent pas cette comparaison

@Le Haut Landais

Tu as raison, je corrige : les loups ne se mangent pas entre eux, mais les Zorglubs ?

@lelinzhou

les zorglubs bouffent n'importe quoi/qui tant que ca les avantage

@Le Haut Landais

Même le pain.

@lelinzhou

au point qu'on va devoir se fader du rab de zorglub

@Le Haut Landais

Pas forcément, j'ai pas encore décidé de voter pour lui.

@lelinzhou

moi non plus mais il a quelques supporters quand meme

Il faut conforter Jones dans ses décisions et ses fonctions !!!! L'Angleterre pourrait encore finir à la 5ème place, non ?

@Amis à Laporte

Vu le niveau montré par les Italiens hier, les anglais pourraient même finir 6e...

@Timmaman

Si l'équipe est décimée par le covid, à la rigueur.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News