6 NATIONS. Bientôt des Barrages pour désigner la 6ème équipe ?
L'idée de barrages pour la 6e place du Tournoi évoquée par les dirigeants de Rugby Europe.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Alors que les Italiens enchaînent les défaites dans le Tournoi 2017, l'idée de Barrages pour désigner la 6ème équipe participante semble se préciser petit à petit.

Les intentions des instances dirigeantes du rugby européen à propos de la 6è équipe du Tournoi des 6 Nations semblent devenir plus claires depuis quelques jours. Alors que les performances italiennes posent question,  L'Equipe annonce aujourd'hui dans ses colonnes que Rugby Europe (ex FIRA), institution dirigée par le roumain Octavian Moriaru, veut déposer une demande officielle pour instaurer des barrages qualificatifs pour la 6e place. Si rien n'est encore officiel, deux propositions majeures émergent.

Tournoi des 6 Nations - Les 5 points à retenir de la victoire de l'Irlande en Italie (63-10)

La première verrait le nombre d'équipes engagées dans le Tournoi passer de 6 à 7 voir 8, une proposition qui semble plutôt compliquée à mettre en place vu les contraintes de temps auxquelles la compétition est soumise. L'autre demande serait l'instauration des barrages permettant à l'équipe victorieuse du Championnat Européen des Nations de disputer un match face à la dernière équipe du Tournoi. Cela permettrait à des pays différents de disputer le Graal des compétitions européennes tout en permettant à l'Italie de mieux se préparer en vue des compétitions internationales majeures. On devrait donc en savoir plus à l'occasion du comité directeur de Rugby Europe qui se déroulera le jeudi 9 Mars à Paris.

En vidéo, retrouvez les "highlights" d'Italie-Irlande avec une belle fessée pour les transalpins :


Crédits : RBS 6 Nations

Quelles Nations peuvent prétendre au 6 Nations ? 

  • La Géorgie

Cinq fois vainqueurs du Championnat Européen des nations depuis, la Géorgie se dégage comme LE grand favori pour accéder à cette fameuse 6è place. Sans opposition dans leur Tournoi depuis 2006, on voit bien les partenaires de Mamuka Gorgodze affronter l'Irlande dans un match particulièrement rugueux. Seul problème selon Octavian Moriaru : la gestion du nombre de vols et les infrastructures hotelières" malgré "un beau et grand Stade".

  • La Roumanie

Peut-être moins impressionnante mais tout aussi rude, on évoque également la Roumanie comme candidate à la 6è place. Actuelle 16è au classement World Rugby, Moriaru pose le problème d'un "Stade national en construction qui prévoit 54 000 places", une capacité tout à fait honorable pour une sélection de ce standing avec des infastructures hôtelières "correctes". 

  • La Russie

Nouveaux arrivants dans les 20 meilleures nations mondiales (18e au classement World Rugby), les Russes ont eux aussi des arguments à faire valoir. "Il faut un Stade couvert et chauffé. Mais il ne devrait pas y avoir de souci" glisse à L'Equipe le Président de Rugby Europe. De plus, nous connaissons le climat glacial des hivers russes, de quoi refroidir un peu la candidature du pays des Tsars. Tout comme la durée de vol entre les capitales outre-Manche et Moscou qui peut durer jusqu'à 5h, une épreuve de plus à surmonter pour les visiteurs.


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je m'étais déjà prononcé sur le sujet. Pour moi un système montée descente est une très bonne idée. Cela permettra aux nations du B de se donner a fond pour espérer jouer contre l'élite du nord et ça motivera les nations du A à conserver sa place dans l'élite.
En soi je ne dis pas que l'italie n'a pas sa place, je dis juste qu'actuellement d'autres sont des prétendants légitimes au 6N A, notamment la Géorgie. Et en ce point précis, un match de barrage entre le dernier du 6A et le premier du 6B parait une solution parfaitement adéquate (Et encore, ça irait plus dans le sens de l'Italie, car actuellement, la Géorgie est devant au classement IRB).
La Géorgie ne progressera pas plus dans le 6B, elle surclasse totalement les autres. Si l'Italie est rétrogradée, j'ai aucun doute qu'elle surclassera le 6B tout autant que les copains de Mamuka, mais ça laissera sa chance à la Géorgie de défendre ses couleurs face à la crème du rugby européen.
Puis soyons honnête, j'aurais bien envie de voir de près ce duel entre Gorgodze et Parisse. Ils avaient clairement fait valoir leur droit dans le 6N en s’adressant directement l'un à l'autre. Ce serait un sacré match à suivre.

Le 6 nations c'est à la base 4 Nations (les "home nations"), + La France, +L'Italie. Une grosse part de l'interet du Tournoi, c'est la rivalite entre les Home Nations. La France au fil du temps s'est cree une Place dans le tournoi dans lequel elle a brille. L'Italie a apporte un peu de fraicheur, Les resultats ne sont pas la mais le Rugby change tres rapidement t. Je ne vois pas l'interet d'integrer la Georgie ou la Roumanie pour le moment. La georgie ne peut pas rivaliser avec les autres nations, l'Ecosse les a bien matte en ne jouant serieusement qu'une mi-temps. A mon (humble avis) Il serait plus interssant de s'assurer qu'ils aient au moins 2 matchs par an contre les gros (tournee ete/ automnes) et de voir si leur niveaux progressent.

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans

L'argument du vol n'est que marginal. Les équipes du super rugby traversent des océans tous les mois, donc pour un match dans l'année les meilleures équipes d'Europe devraient survivre

  • sha1966
    56928 points
  • il y a 3 ans
@Aouan

exactement . l'avion et les hotels c'est du pipeau!! Les anglo-saxons ont peur. On ne sait jamais une annee pourrie , pleins de blesses et hop le barrage contre la georgie ou autres

@sha1966

Il n'y a que les les Anglais qui sont Anglo-Saxons. A mon avis, la Georgie ne leur fait pas trop peur en ce moment.

j'ai dû relier 2 fois le passage où on pose le problème du nombre de vols pour des matchs avec les roumains ! je trouvais l'argument très limite ...mais ce n'était que pour l'hospitalité!

@noComment

Gardez en mémoire l'expédition du Stade Français à Timisoara, qui a atterri à... Budapest, en Hongrie.

@Yann Béli

J'ai ete à Timisoara pour Timisoara Edimbourg, Timisoara est tout au sud Ouest de la Roumanie. à 3 heures de routes de Bucarest et Budapest et 2 Heures de Belgrade. Le club Roumain s'etait plaint du fait que le SF avait refuse toute assistance au niveau logistique. Il y a egalement un aeroport à Timisoara.

@Adderdabadder

Oui, mais soit c'est du low-cost (impossible pour un club de rugby, qui trimballe beaucoup d'équipement), soit c'est Lufthansa (très cher, avec des correspondances débiles). J'avais eu un débat avec un lecteur qui m'avait expliqué ce choix (habitant la région, j'avais fait le déplacement en voiture pour faire le compte-rendu du match).

  • Iyhel
    23101 points
  • il y a 3 ans

Ça fait longtemps que je défends cette idée de barrage de montée-descente, d'autant que ce serait la meilleure façon pour les Italiens de prouver qu'ils sont toujours meilleurs que les Géorgiens - et je pense que sur un match couperet, ils assureraient. Match qu'on arriverait bien à caser sur la fenêtre internationale de juin ou de novembre, et pour être certain que tout le monde est dispo, les 5 autres nations planifieraient de toute façon un match contre un Tier2, européen ou non.

Et puis je vais faire mon vieux con mais le Tournoi, pour moi, son esprit est mort au milieu des années 90 quand on a introduit un classement aux points interdisant de finir ex-aequo. Alors jouer le vendredi soir et le dimanche, passer à 6, introduire des points bonus et finalement des barrages, hein...
C'est à rester au milieu du gué qu'on risque de se noyer !

Je vois très bien pourquoi on parle de plus en plus de modifier le Tournoi. Les problèmes avec l'Italie, bien. Mais en quoi, en fait, une telle modification serait mieux ? Et là, j'ai un peu de mal à saisir. Sortir définitivement l'Italie ? Ca n'a pas de sens. Rien ne dit que les autres feront mieux et notamment sur le long terme. Mettre en place des descentes ? Ca serait encore pire car l'équipe qui descendrait écraserait des équipes comme l'Espagne et la Belgique et remonterait à coup sûr mais en étant plus faible à cause du manque de concurrence.

De toute façon, aujourd'hui, certaines choses ne tournent pas rond dans le monde du rugby. On lutte entre tradition et en même temps une importante volonté de s'étendre. Et forcément, ça pose des problèmes. Si on veut vraiment intégrer d'autres équipes, autant arrêter le Tournoi et faire deux poules de 4 avec 1/2 et finale, voire relégation(s), par exemple.
Et encore, nous ne sommes pas dans la situation de l'hémisphère Sud où je pense que le modèle en place avec des compétitions sur différents continents et avec des équipes de niveau très inégal, va rapidement montrer ses limites.

@clement6628

Bannir l'Italie sur le long terme est une mauvaise idée oui. Mais l'argument de la descente en 6NB (même sur une année), sera un Leitmotiv suffisant pour espérer faire des résultats convainquant qui leur éviterait une descente.

@clement6628

La Géorgie met déjà des branlées à tout le monde en B.
Et la Géorgie ferait, à n'en pas douter, aussi bien que l'Italie en A.

Au début, j'étais presque étonné des nombreux commentaires contre cette proposition qui permettrait (permettra, je l'espère) à de nouvelles équipes de continuer leur progression, tout en permettant à d'autres - les Historiques© du VI Nations - eh bin de mériter leur place, comme c'est le cas dans tous les championnats de tous les sports du monde. Mais en fait ça m'étonne pas de la part de Français (aïe, ça clashe). En France on aime pas le changement, ça se sait depuis la nuit des temps, et c'est pour ça que de nombreuses choses avancent pas. C'est le problème-même du rugby français, parce que oui, depuis des années on avance pas. On s'est entêtés à faire du rugby d'avant(s), alors que les nations dominantes - principalement du Sud à l'époque - ont compris que le rugby allait vers un jeu plus ouvert, plus homogène. Donc c'est ce qu'ils ont fait. Ensuite, de l'autre côté de la Manche, il y a eu un miracle chez l'ennemi Anglo-Saxon : il a réfléchi (c'est ouf je sais) !! Du coup il a regardé pourquoi il se prenait des branlées. Avance rapide : l'Angleterre met des branlées à tout le monde, avec toujours un pack énorme mais aussi et surtout un 8 de devant qui sait faire des passes, courir, etc. et une ligne arrière particulièrement bandante quand même. Les Gallois, à moindre mesure, pareil (au niveau du style de jeu hein). Les Irlandais découvrent aussi un rugby total (#Green&ORANJE), avec une ligne de 3/4 qui fait autre chose que pousser un maul pour un essai du talon. En France non.

Tout ça pour dire que l'Identité© et les équipes Historiques©, perso je m'en fous. Je vois pas pourquoi ces 6 équipes auraient le privilège de s'affronter toutes les années quand il y a 1/2/3 équipe(s) qui poussent, qui grandissent, et qui méritent d'avoir une chance. Alors moi je vois mal l'équipe de France perdre contre le vainqueur du VI Nations B, si elle venait à terminer dernière du VI Nations. Mais si elle perd contre la Géorgie ou la Roumanie, bah c'est clair qu'elle mérite de jouer la Belgique ou l'Allemagne. C'est ça le sport. Je trouve franchement que cette mentalité de planqué est dégueulasse, c'est un manque de respect envers les équipes montantes de notre beau sport, et envers les valeurs du sport (et je dis même pas ça en déconnant). Les Brits étaient pas obligés de nous intégrer au jadis IV Nations, ils ont été cool en pensant que les 4 équipes auraient au moins une victoire à la fin du tournoi, et résultat on a gagné des Grands Chelems. Alors pourquoi pas donner cette chance à d'autres équipes ?! Sans déc' c'est affolant d'être aussi arriéré. Vive la monarchie absolue et l'église obligatoire le dimanche hein...

J'exagère et je rigole un peu pour me contenir, mais franchement c'est honteux je trouve.

Et de toute façon, celui ici qui pense encore que la France sera championne du monde avant le Japon, il se fait une auto-fourchette. Et ça, c'est pas une blague.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@ThibaultP

au dela de la possibilite de monter pour des equipes du B, c est de retrouver la descente et ce qu elle amene avec elle: la peur de perdre. je milite deja pour virer la descente en rugby pro en france. c est elle qui pousse la course a l armement des clubs, donc les nombreuses faillites qui en decoulent mais au dela du financier, ce jeu degueulasse du tout sauf perdre.

  • epa
    37016 points
  • il y a 3 ans
@ThibaultP

Je prends la fourchette (pour le japon) .... Je préfère que ce soit moi. J'ai toujours eu horreur que quelqu'un d'autre me fasse une fourchette. Ceci dit je suis pour l'intégration des autres équipes. Les poules c'est une bonne idée.

@ThibaultP

Je plussoie également.

@ThibaultP

je plussoie... on est à la ramasse sur pleins de choses : la formation, le 7, l'intégration des jeunes péniblement formés, le 7, l'organisation des saisons pros, le 7, la vision du rugby à long terme, (le 7' aussi), et là on a la chance de favoriser le développement de notre sport, et on le fait pas.

Oui on risque de descendre un jour ou l'autre, mais c'est aussi une bonne chose pour reconstruire ce qui doit être reconstruit.

J'imagine aussi la gueule des clubs de Top 14 si en plus des internationaux français, il n'y a plus de Géorgiens pour les doublons...

  • sha1966
    56928 points
  • il y a 3 ans
@quentin2dakar

et bien ils feront jouer les jeunes!!

Pourquoi ne pas faire comme au foot et remplacer tous les 4 ans le tournoi par une coupe d’Europe?

@manuel_dacosta

et dans 25 ans, on refusera de descendre du bus ?????? Ce n'est ni notre culture, ni notre souhait de singer les excès des pousse-cailloux.

@manuel_dacosta

Dans un article il y a longtemps, j'avais fait une proposition allant dans ce sens, et où il n'y aurait pas eu plus de matches qu'aujourd'hui. Je résume :
- les années de cdm, l'année avant et l'année après, VI nations et european rugby championship, classique, rien ne bouge.
- l'année deux ans avant la nouvelle cdm : Euro du rugby où l'on fait jouer les équipes du VI nations et celles de la division A (Géorgie, Roumanie, Russie, Espagne, Belgique, Allemagne, Portugal (rayer celui qui s'est pas qualifié))

Pour le format, déjà, réforme du tournoi B, il se jouera comme le VI nations, à savoir que le vainqueur est désigné tous les ans, et pas sur une série de deux années. Les résultats des trois années avant la coupe d'europe servent à classer les équipes. On conserve donc les douze meilleures (et comme le VI nations a adopté les points de bonus, on peut mélanger les deux compétitions, ça peut faire des trucs marrants), et on les répartis en 3 poules de 4. Premier chapeau, les trois premiers, deuxième chapeau, les trois suivants, etc, etc. les poules sont tirées au sort. Trois poules de 4, avec un seul match contre chaque adversaire et sur terrain neutre, ça fait trois matches à jouer pour chaque équipe en phase de poule.
Sont qualifiés pour les phases finales les trois premiers et le meilleur second (parce qu'on aime bien les systèmes tordus au rugby, faut bien en laisser un petit peu). Les deux meilleurs "reçoivent" les deux autres en demie, puis finale, hop, 2 matches de plus, ça fait 5, soit autant qu'aujourd'hui.
Et pour que les copains soient pas en reste. Les deux autres deuxièmes et les deux meilleurs troisièmes s'affrontent dans des matches de classement, de même que le dernier troisième et les 4èmes de poule (histoire de montrer qu'on a pas des œillères et qu'on voit ce que fait le 7).

Et bien sûr, niveau organisation, on ne sa balade pas dans toute l'europe, on décide à l'avance d'un seul pays qui organise la compétition, ça simplifie la logistique.

Avec cette proposition, on ménage la chèvre et le chou. Trois années sur quatre, on a nos affrontements habituels, et puis en alternance avec les CdM, on a un vrai Euro du rugby qui désigne un champion d'europe pour 4 ans, comme la CdM désigne un champion du monde pour 4 ans.
Et contrairement à ce que l'ami viscères dit, je pense qu'on peut faire comme les pousse citrouille sans pour autant faire la même chose. D'abord la formule que je propose limite le nombre d'équipes, on va pas faire jouer les anglais contre les hongrois ou les monténégrins, ça serait comme faire rejouer la finale 1970, ASM-la voulte sportif, mais avec les équipes actuelles. La voulte, c'est de la Fed 2 ou 3 aujourd'hui, autant vous dire que ça serait un massacre. Du coup, on oppose des équipes dont les niveau diffèrent, mais restent quand même le plus proche possible au vu de ce qui se fait en Europe. Ensuite, ben pas plus de matches qu'aujourd'hui, ça permet d'avoir un évènement important, 5 matches, ça fait un compétition d'au moins 5 semaines, et pour autant resserré dans le temps, c'est pas les 2 mois que dure la CdM ... et comme on n'a pas augmenté le nombre de matches, pas d'explosion du calendrier international. Et enfin, si la logistique est chiante avec le VI nations, c'est qu'il faut se balader un peu partout. Là, on reste dans le même pays, avec camp de base et tout le tremblement, ça peut même faire une semaine de préparation en plus, si on supprime les semaines de repos intercalaires.

Bref, ça serait selon moi un bon moyen de faire bouger un peu les lignes, surtout que le Rugby est le seul sport co un peu démocratisé qui n'a pas de grande compétition continentale (foot, basket, hand, volley, pour ne citer que ces quatre là en ont, même le water-polo en a). Alors vouloir garder son identité, c'est bien, mais au bout d'un moment, ça sert à rien si on n'intéresse personne. Pour le moment, le rugby plait bien, mais si on vaut que ça continue, va falloir penser à quelques changements.

@WarriusZero

Le Tournoi B a été déjà réformé cette saison et ne se joue que sur une année. Puis le match de barrage se jouera en mai.

@Armchair Fan

Autant pour moi, j'avais pas suivi les derniers changements, mais du coup, ça rajoute de l'eau à mon moulin ça ...
Merci pour l'info en tout cas, il était temps que ça change, parce que perso, je trouvais ça un peu idiot de jouer un trophée sur deux saisons ...

@manuel_dacosta

Parce qu'on a déjà du mal à faire rentrer les 5 matchs du Tournoi dans le calendrier annuel et que l'organisation du Mondial tous les 4 ans est un casse-tête monstrueux. Donc un "Euro" serait tout aussi compliqué à caser dans le calendrier.

Aussi parce que le Tournoi est une institution. Et que c'est du rugby donc aucun besoin de faire "comme au foot".

@Team Viscères

ce serait un moyen de conserver l'institution qu'est ce tournoi tout en donnant la chance aux équipes citées dans l'article de taper la France une fois tous les 4 ans

Le niveau de la Georgie est intéressant et ils ont fait une belle dernière coupe du monde. Je suis toutefois contre la tenue d'un match de barrage entre les deux tournois. Car le tournoi des 6 nations a une identité, une histoire et une culture propre que l'instauration d'un barrage casserait. Il ne faut pas oublier que des nations historiques de ce tournoi comme le Pays de Galles, l'Écosse et la France ont eu des passages à vide et je ne les voient pas affronter la Belgique ou encore l'Allemagne. L'agenda est déjà bien chargé pour que l'on puisse instaurer une journée en plus. De même écarter l'Italie serait honteux, le tournoi est pas encore fini et ils sont peut-être encore capable d'exploits, il faut pas oublier que durant la première mi-temps c'était eux qui mené face aux gallois et qu'ils ont gagné récemment contre les sud africains.

@Misterneo62

L'Italie a battu l'Afrique du Sud et puis perdu contre les Tonga une semaine après. Personne remet en question leur capacité pour battre un Tier 1 de temps en temps, mais leur privilège. Pourquoi l'Italie, ayant un niveau similaire à la Géorgie, joue le Tournoi (et reçoit en conséquence 20 M€ par an) et des test matchs contre de Tier 1 et la Géorgie doit se contenter d'un match de qualité de temps en temps?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Armchair Fan

parce que le tournoi c est une institution unique et qui ne depend pas seulement du niveau de ses participants.
pourquoi la georgie "devrait" y figurer? sous quel droit? est ce que les AB ont jamais demandé a y participer? pourtant ils ont le niveau. parce qu un aller retour ca coute 1300€ depuis paris et avec une escale? bref si tu prends en compte que le niveau de l equipe et surtout seulement depuis 10 ans, oui ils sont legitimes.
pour les tests matchs, on en a deja parlé, je sais pas pourquoi ils ne rencontrent pas plus souvent de grosses equipes, mais ca peut venir d une mauvaise gestion des dirigeants de leur federation et si tel est le cas on peut rien pour eux. si tu sais d ou ca vient, je t en prie eclaire moi.

@dusqual

Les AB sont sur un autre continent et suivent un autre calendrier. La Géorgie, ça fait part de l'Europe, permet des horaires confortables et suit le calendrier de l'Hésmisfère Nord.

Et non, les test matchs ne sont pas dûs à une mauvaise gestion des dirigents locaux. La plupart des Tier 1 du Nord préfèrent partir en tournée au Sud en juin et puis se remplir les poches en Novembre. Jouer à Tbilissi n'est pas rentable et inviter à la Géorgie c'est moins atractif que les Fidji, les Tonga ou les Samoa, qui sont spectaculaires mêmes quand ils se prennent des branlées.

@dusqual

Ce qui est assez ironique dans le débat, c'est qu'il y a environ 20 ans quand on a abordé l'idée de passer de 5 à 6 équipes il y a eu une levée de bouclier parce que le Tournoi était une institution et que l'Italie n'avait aucune légitimité particulière pour y entrer.
Aujourd'hui on parle à nouveau de modification, et on entend que la Géorgie n'a aucune légitimité particulière et qu'on ne devrait pas toucher à la présence de l'Italie parce qu'elle fait partie d'une institution. Ceux qui trouvaient la présence de l'Italie "contre nature" sont aujourd'hui contre sa sortie... parce que ce serait "contre nature".
Ironie suprême l'Italie aussi se retrouve empêtrée dans une contradiction. Elle qui s'est longtemps battue contre le conservatisme qui isole les "petits" est aujourd'hui un militant féroce du conservatisme (on peut comprendre, c'est sa peau qui est en jeu).

Le Tournoi est une institution je suis d'accord. La présence de l'Italie n'en est pas une, c'est au contraire l'illustration que cette institution a déjà "muté" par le passé. Ou alors si on considère que la présence de l'Italie est une institution, alors la présence de la Géorgie ou d'une relégation peut totalement en devenir une. Mais on ne peut pas à la fois interdire un changement au prétexte de la tradition et défendre la présence d'une nation dont l'arrivée était justement un changement et une rupture de la tradition.

@Team Viscères

Je valide

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

je defends pas vraiment la presence de l italie, tu remarqueras... je dis meme plus haut qu a la limite, si changement il devait y avoir ce serait plutot la sortie de l italie.

@dusqual

Oui ma remarque était plus générale que ton message, j'en ai juste profité pour rebondir dessus (j'espère ne pas l'avoir trop écrasé).

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

quand t'as pris l habitude de te faire enterrer par des piliers trop content de te mettre leur quintal sur la tronche, plus rien peut t ecraser...

@Armchair Fan

Je sais pas exactement où s'arrête le Tier1, mais si c'est le Top 4 mondial, ça n'a aucun intérêt et si c'est le Top 10, la Géorgie jouera cet année l'Argentine et a joué la saison passée l'Écosse.
Ensuite parce que l'Italie était performante au moment de professionnalisation de ce sport, beaucoup plus de perspective pour eux et parce qu'ils avaient de très bons résultats sur une 15aine d'année et qu'ils ont eu des performances bien plus remarqué (victoire contre l'Irlande (trois fois), la France, l'Écosse principalement).

En somme, ils ont profité d'un alignement d'étoiles qui leur a servi.

Et bien je vous trouve sacrément frileux !
Je ne trouve pas personnellement le système en place logique. Et les blocages actuels empêchant la refonte du système viennent justement de ce système cadenacé.
Les Géorgiens, énormes lors de la dernière coupe du monde, ont le droit de pouvoir seulement espérer jouer dans la cour des grands, quite à refondre profondément le système actuel.

@Marc Lièvre Entremont

Un système de descente et ce sont toutes les équipes du tournoi qui joueront comme la France et le top 14 😛

@Marc Lièvre Entremont

Je suis pour la main tendue envers les nations qui font des efforts pour émerger. Du moins la version "je te tends la main pour te sortir de là" et non pas la version "je te tends la main pour te mettre la tête sous l'eau" actuelle.

Mais il faut être réaliste : les 5 "historiques" du Tournoi ne voteront jamais une modification qui leur fait prendre le risque de passer 2 années à jouer le Tournoi B. Ni même 1 année si le Tournoi B était réformé en même temps. Tant que les décisionnaires seront les acteurs concernés, on connait déjà le résultat. C'est un peu comme quand tu fais voter les parlementaires sur la réduction de leur salaire ou de leur immunité judiciaire : tu as beau penser que ce serait une bonne chose, tu ne crois pas une seconde à un résultat favorable.

@Team Viscères

Le Tournoi B se joue en une seule année depuis cette saison...

@Armchair Fan

J'avais raté l'info, merci pour la précision.

On ne pourra pas faire de descente tant que le classement dépendra en grande partie du calendrier et notamment les équipes qui reçoivent deux fois et celles qui reçoivent trois fois . Comme le calendrier ne permet pas les allers retours ça va être compliqué . Surtout que si c'est pour permettre à la Géorgie d'intégrer le tournoi ça n'a aucun intérêt . Ils prendront les mêmes taules que l' Italie cette année et ils redescendront l'année qui suivra la montée . De plus chaque match à son histoire dans le tournoi : le crunch , le classement pour la triple couronne ... On ne peut pas risquer de faire descendre une de ces équipes et détruire ces traditions pour intégrer une équipe qui n'aménera aucun intérêt .

@Rchyères

"Ils prendront les mêmes taules que l' Italie"

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi cet argument revient systématiquement pour illustrer les argumentaires contre une modification alors qu'il illustre justement ce pointent du doigt les pro-relégation.
Si l'argument c'est que les Italiens et les Géorgiens ont le même niveau, alors pourquoi les Italiens ont le droit d'avoir une place à la table des grands et pas les Géorgiens? En gros on nous explique que les 2 équipes sont aussi méritantes, mais qu'une croquera le gateau pendant que l'autre attendra sur le balcon parce que... parce que c'est comme ça. Il n'y a ni justification sportive ni historique (17 participations en 122 éditions, on est loin d'une tradition).

@Rchyères

Tous les tournois de Rugby Europe font des barrage de promotion et descente en un seul an. Si le calendrier est injuste tu auras ta chance dans les barrages de prouver ton niveau.

Sans oublié qu'il faudrai tout reprendre à zéro : les bases ne sont pas là :
- la formation n'est pas bonne chez les arrières en particulier seul un joueur joue réellement en ProD2 et même chez les avants où les mecs sont très solides à l'impact ou en mêlées, mais dès qu'il s'agit de faire des passes.... Lors d'un match de la CDM, je me souviens d'un commentateur disant que plus de la moitié des essais été marqués par des avants ! Donc cela risque de faire comme les italiens : super motivés au début, grosse impact, puis les résultats baisses par manque de qualité et perte de la motivation (impossible de toujours être à 100% mentalement), rentrant dans une spirale négative de défaites et donc plus rien. On l'a vu dans le Six Nations mais également avec les franchises de Pro12
- championnat de mauvaise qualité : on le voit bien en challenge européen. Il faudrait alors créer des franchises de Pro12, soit repartir de zéro. Même pour se qualifier en challenge européen (voir page wiki), les italiens du Campionato Eccellenza où les allemands ou les espagnoles ou les russes ou les roumains sont meilleurs !
Lien wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Compétition_qualificative_pour_le_Challenge_européen_2017-2018

@Vae Victis Brennos

Les géorgiens n'ont pas participé en Challenge Cup Qualifying Competition non pas parce que leur niveau soit pire mais tout simplement parce qu'ils jugent que les coûts de déplacement sont beaucoup trops chers pour une telle rentabilité. Ça sert à quoi de battre des clubs italiens? Est-ce que la Russie et la Roumanie sont plus respectées après avoir vu leurs clubs se qualifier pour la Challenge Cup? Vont-elles recevoir des test matchs contre des Tier 1?

@Armchair Fan

Ah ok, merci de l'info 😉
Mais bon après, si il se veulent pas jouer le jeu, tant pis pour eux. mais qu'ils ne viennent pas pleurer parce qu'on ne fait pour les intégrer.
Ça leur apporte beaucoup : déjà c'est une forme de 3e coupe d'Europe, prestigieux quand même, surtout que cette année il y'aura une finale à Maurrayfield. Ensuite parce que cela leur permet de jouer des meilleurs matches que leur championnat où alors si ce n'est pas le cas, de jouer de challenge européen et de jouer contre des vraies équipes de rugby qui sont au niveau auquel ils prétendent.
Par exemple, je pense que les russes ont pu progresser grâce à cela (il y'avait d'ailleurs un article sur le sujet il y'a qq mois sur ce site).

Quand il y'a des opportunités, aussi faibles soient-elles, il faut les saisir plutôt que d'en demander d'autres.

En l'état actuel je ne vois pas comment faire descendre une équipe quand le classement dépend énormément du calendrier entre les équipes qui reçoivent deux fois et celles trois foi fois . Pour que ça ait lieu il faudrait passer à des matches aller retour ce qui est impossible pour une question de calendrier . Sans compter que si c'est pour faire rentrer la Géorgie qui prendra des taules encore plus importantes que l ' Italie il n'y a pas trop d'utilité . Dans le tournoi chaque match à son histoire : le crunch , les matches pour la triple couronne il est hors de question que ça change pour faire rentrer une équipe n'apportant aucun intérêt .

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans

mouais... pas convaincu que les anglais et meme les autres renoncent a leur triple couronne. le tournoi ca a jamais ete un tournoi comme les autres et ils veulent le faire devenir quelconque.
certes les italiens sont aux fraises en ce moment, mais la georgie a t elle battu une nation majeure ne serait ce qu une seule fois? je crois pas et les dernieres qu elle a rencontré le tarif c etait 50 de moyenne, si j ai bon souvenir.
tout ca pour se retrouver avec des matches ou les supporters ne se deplaceront pas... bref, si vraiment on devait modifier quelque chose, je serais meme plus favorable a ce que l italie sorte, plutot que de faire une descente...
deja que cette histoire de bonus je trouve ca nase...

@dusqual

Comment veux-tu que la Géorgie puisse battre une nation majeure si elle n'a joué que cinq matchs contre des Tier 1 les cinq dernières années, deux en CDM? Avant d'être admise au Tournoi l'Italie a joué 30 matchs contre les Tier 1 dans les années 90 et retrouvait France A tous les ans, voire même plusieurs fois (en 1993, elle a joué trois matchs contre France A et un contre Écosse A, par exemple).

Si l'Italie a battu les nations majeures c'est parce que les nations majeures lui ont donné la chance d'essayer.

@Armchair Fan

Mais c'est bien le but de l'isolement des "petites" nations, tout comme leurs calendriers dégueulasses à chaque Mondial : ne pas leur donner les armes pour battre les nations majeures. Les grosses nations aiment les petites nations tant qu'elles restent à la place qu'on leur donne : une victoire anecdotique de temps à autres, un rôle de sparring-partner de temps à autres, et le folklore.
Le rugby est ultra-conservateur, il faut voir comment les Italiens ou Argentins ont dû se battre pour obtenir une part du gâteau.

@dusqual

Si un changement devait intervenir ce sera en effet plus probablement l'exclusion de l'Italie que l'intégration d'une relégation. Parce qu'en effet les 4 nations d'outre-Manche et les Français refuseront le risque même faible de descendre (finir dernier + perdre un barrage).

@dusqual

Tout à fait d'accord ! D'autant que Rome, ça a du charme. Tbilissi, moins. Surtout que la Géorgie ne semble pas développer un rugby ultra complet. C'est fort devant, mais très faible derrière.

Ceci dit, je suis tout à fait pour l'inétragration de ces équipes dans le concert international : plus des tests matches contre de grosses équipes par exemple. Pourquoi pas intégrée une équipe est-européenne en Pro12 à la place d'une équipe italienne... Les pistes sont nombreuses, mais c'est vrai que le Tournoi des Six Nations perdrait de son charme. De plus on entrerai vers un rugby de tranché où le but serai de ne pas perdre pour ne pas descendre, empêchant de voir du beau jeu et ainsi de faire de vrais progrès. Le fossé se creuserai encore plus avec les sudistes

L'Italie prend des branlées, mais une équipe géorgienne/roumaine/russe n'en prendrait-elle pas autant?
Etre valeureux, c'est bien mais ça fait pas tout.

@Brousse Lit

La question n'est pas de savoir s'ils vont prendre des branlées mais de savoir s'ils peuvent franchir un palier en jouant régulièrement les gros. La France a pris des branlées en intégrant le Tournoi puis est passé au niveau de ses concurrents. On a cru pendant un moment que les Italiens allaient réussir à franchir un cap et maintenant ils sont en régression (sportive et financière, pour leur rugby de club et de sélection).

D'ailleurs votre question est intéressante : vous dites " une équipe géorgienne/roumaine/russe n'en prendrait-elle pas autant?"... mais s'ils en prennent autant, alors pourquoi n'ont-ils pas autant le droit de participer? Pour info la Géorgie a le même bilan que l'Italie au dernier Mondial (2 victoires, 2 défaites) en étant dans une poule plus relevée et est passé devant l'Italie au classement mondial. Les résumer à "ils sont valeureux" est extrêmement réducteur.

@Team Viscères

Je ne dis pas qu'ils n'ont pas le droit, au contraire, ça ferait du bien de voir les choses bouger dans le Tournoi! Voir les golgoths géorgiens apporterait quelque chose de nouveau 🙂

Je n'ai pas fait de distinction mais mon commentaire était davantage destiné aux équipes russe et roumaine, my bad!

@Brousse Lit

Au temps pour moi, j'avais compris votre message de travers (ils feront pareil donc pas la peine de les inviter).

  • cahues
    125992 points
  • il y a 3 ans

Autant j'étais optimiste il y a quelques années pour le rugby Italien, autant maintenant le fossé se creuse avec les autres nations du tournoi.Très dur pour eux et compliquer s'ils venaient a etre rétrograder dans le championnat Européen des Nations.

  • Pianto
    36981 points
  • il y a 3 ans

jamais les brittons n'accepteront de se retrouver potentiellement exclus du tournoi.

  • AKA
    50513 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

jamais les "brittons" ni les Français, ni les Italiens. De plus je ne pense pas que les Géorgiens ou autres Roumains feraient mieux que les Italiens loin de là!

@AKA

La différence c'est que contrairement à nos amis d'outre-Manche et à nous même, les Italiens n'ont aucun poids. Donc ce qui empêchera la création d'une relégation n'est pas le fait que les Italiens ont peur de descendre mais le fait que les 5 autres ne veulent pas risquer de descendre.

  • Pianto
    36981 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

et ce n'est pas un championnat d'Europe, c'est un tournoi qu'ils ont créé.

Imagine tu crée un tournoi pour jouer avec des gens, tu en invites un autre puis un autre et au bout de quelques temps, on te dit que t'es plus invité parce que t'as pas été bon.

C'est leur truc.
Ce n'est pas un tournoi du rugby européen.

@Pianto

Totalement. D'ailleurs on l'oublie un peu parce qu'on est là depuis longtemps (et qu'on pèse financièrement), mais nous-même ne sommes que des invités.

Belle initiative.
Il faut espérer que les Britanniques accepteront de partager le gâteau. Les Géorgiens mériteraient amplement d'intégrer le 6 Nations. Et puis ça permettrait de s'ouvrir culturellement aux pays de l'est.

@artillon

Les Britanniques ou même les Français veulent bien partager le gâteau. Que ce soit l'Italie ou la Géorgie qui croque la sixième part ne change pas la taille de leur part donc ils n'y voient pas d'inconvénient, ce n'est pas pour ça qu'ils vont refuser.

S'ils refusent, c'est parce qu'un système de montée/descente signifie que l'année où l'un d'entre eux se rate (Galles 2003, France 2013, Écosse 2004 2007 2012 et 2015) il prend le risque de rater un Tournoi le temps de remonter. Et là par contre entre l'affront de la relégation et le fait de ne pas avoir sa part du gâteau, on ne va trouver personne pour signer.

Derniers articles

News
Page facebook
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
News
News