Super Rugby - L'équipe type de la saison avec un Damian McKenzie toujours aussi incisif

Super Rugby - L'équipe type de la saison avec un Damian McKenzie toujours aussi incisif
Damian McKenzie pourrait quitter les Chiefs pour Leicester.
Découvrez la composition de l'équipe type de la saison et la raison pour laquelle aucun joueur des Crusaders n'est présent.

La SANZAAR a dévoilé ce mercredi la composition de l'équipe de l'année 2017 de Super Rugby. Et si les franchises néo-zélandaises sont les plus représentées avec six joueurs, aucun élément des Crusaders, champions en titre, n'a été retenu. Pour l'organe responsable de la compétition de l'hémisphère sud cela montre bien qu'avec la franchise de Christchurch, la star c'est l'équipe et non une poignée de joueurs. Ce qui ne veut pas dire qu'elle ne possède pas des talents. Ainsi Israel Dagg, George Bridge et David Havili, ont été élus joueur de la semaine cette saison. Mais seuls ceux qui ont plus de 800 minutes de jeu peuvent faire partie de cette équipe de l'année. Mais ce qui permet à la SANZAAR de la composer, c'est l'indice Opta (voir encadré).

Après chaque match, Opta compile les actions d'un joueur. Chaque action reçoit une valeur de points en fonction son importance, du score, du moment du match et de l'endroit où elle a eu lieu. Par exemple, un essai vaut plus de points qu'un plaquage, mais un joueur perd des points pour un plaquage manqué, surtout s'il est près de sa ligne. Le joueur reçoit alors un score pour le match en ajoutant toutes ses actions. Le score total est alors pondéré pour tenir compte l'opposition afin que les performances sur plusieurs matchs puissent être jugées équitablement.

Et au petit jeu des meilleures stats, c'est l'arrière des Chiefs Damian McKenzie qui a été le meilleur. Et ce, pour la deuxième fois d'affilée. Comme l'an passé, il est premier en termes de courses (242 contre 215 en 2016), de mètres parcourus (1669/1304) et de défenseurs battus (80/67), il fait également partie de trois meilleurs joueurs de la saison à avoir le plus franchi (35) et marqué de points (140). Il est logiquement le meilleur joueur de l'année même si le néo-Toulousain Cheslin Kolbe a été très en vue (58 courses) et un taux de défenseurs battus par course (1,7) supérieur à tous ceux qui font fait plus de 30 courses. Quant à Beauden Barrett, personne n'a fait plus de passes décisives que lui (13).VIDEO. Super Rugby - Le bijou de passe en aveugle de James Lowe pour le slalom de Damian McKenzieChez les avants, les performances de son coéquipier des Hurricanes, Ardie Savea ressortent et le placent logiquement devant le 3e ligne des Crusaders Matt Todd. Aucun avant n'a réussi plus de franchissements (19) et battu plus de défenseurs que lui (50). Il a aussi été impliqué dans pas moins de dix essais en marquant notamment six. Le meilleur dans ce domaine, c'est le 3e ligne des Lions, Jaco Kriel (8 essais, 4 passes décisives). Car si aucun Crusaders n'est présent, trois joueurs de la franchise finaliste font partie de l'équipe de l'année. Kriel étant accompagné par Jacques Van Rooyen, le pilier à avoir le plus avancé (88 courses), franchi (6) et marqué (3 essais), et le talonneur Malcolm Marx. Avec 10 essais, il a franchi la ligne d'en-but plus que n'importe quel avant. Sans oublier ses 90 % au lancer.

Comme McKenzie, Beauden Barrett, Ardie Savea, Jaco Kriel et Pieter-Steph du Toit (61 ballons captés en touche) faisaient déjà partie de l'équipe type l'an passé.VIDÉO. Super Rugby - L'équipe type de la saison avec un Damian McKenzie stratosphérique