Pro D2 - Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : Mont-de-Marsan

Pro D2 - Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : Mont-de-Marsan
Mont-de-Marsan peine à retrouver le Top 14. Crédit photo : Fanny Haas

Le Stade Montois, grand habitué des phases finales de Pro D2, fera cette année encore partie des favoris à l’accession en Top 14.

Présentation :

Présent en demi-finale lors des trois dernières saisons, atteignant même la finale d’accession en 2015, le Stade Montois peine pourtant à franchir le pas et à retrouver le Top 14 après l'avoir quitté il y a cinq ans. Avec l’inauguration d’une nouvelle tribune de 2500 places et une modernisation de ses installations, le club espère donner une impulsion supplémentaire, tout en misant sur la stabilité de l’équipe, qui conserve le même noyau dur que l’an dernier. En effet, le duo d’entraîneurs formé par Christophe Laussucq et David Auradou, arrivé en 2013, a récemment été reconduit jusqu’en 2019. Malgré son budget « moyen » (6M d’€, le 8e de la poule l’an dernier) le club parvient à se hisser dans le wagon des qualifiables avec une étonnante régularité. Et il compte bien en faire de même cette saison. 

L’an passé :

Après deux échecs successifs en finale d’accession contre Agen en 2015, puis en demi-finale à Aurillac en 2016, les Jaune et Noir étaient bien déterminés à inverser la tendance et à retrouver l’élite. La saison commence de manière mouvementée lors du premier match a domicile, avec la victoire contre Dax dans un derby disputé à 14 contre 15 pendant une heure. La suite de la saison sera plus « tranquille » : avec une seule défaite à domicile contre Agen et plusieurs victoires à l’extérieur, la 3e place et donc la demi-finale a domicile leur tendaient les bras. Seulement, lors de la dernière journée face à des Biarrots morts de faim, ils laissèrent échapper la victoire (35-40) et la demie à la maison en même temps. C’est donc à Sapiac, contre Montauban, que les abeilles se sont déplacés dans l'espoir d'y décrocher un ticket pour la finale. Mais sans inspiration, ils en sont repartis bredouilles (24-13).

Les matchs amicaux :

Comme lors des années précédentes, les Jaune et Noir ont décidé de rester dans la région pour préparer leur saison. C'est à Aire sur l'Adour que s’est disputé le premier derby landais de l’année, qui s’est terminé sur le score nul de 21 à 21 face au voisin dacquois. Le second match de préparation fut plus abouti pour les hommes de Laussucq et Auradou qui, devant leur public de Guy Boniface, ont battu les Basques de l'Aviron Bayonnais sur le score de 26 à 21. 

Le maillot :

Un maillot historique pour les 110 ans du Stade Montois ! Deux maillots domiciles seront utilisés en alternance cette saison, le Home et le Vintage. Ils sont semblables, avec des fines rayures noires et jaunes horizontales sur la totalité du maillot, "à l'ancienne". De plus, les sponsors seront en noir et blanc, pour un meilleur rendu visuel et esthétique. La seule différence de fait au niveau du col, où le style « polo » du Vintage rappelle le maillot porté dès la création du club en 1908 jusqu’aux années 2000, et notamment lors du titre de 1963. Le maillot extérieur reste quant à lui inchangé par rapport à l’an dernier.

Les transferts au 12 août 2017 :

Arrivées :

Victor LAVAL, 27 ans, Pilier > Limoges
Walter DESMAISON, 25 ans, Pilier > Grenoble
Mohammed KRIBACHE, 29 ans, Talonneur > Bourgoin
Alexis LUEZ, 19 ans, 2e ligne > Montpellier
César DAMIANI, 30 ans, 2e ligne > Albi
Charles BRAYER, 20 ans, 3e ligne > Brive
Mathieu LORÉE, 30 ans, demi de mêlée > Racing 92
Théo DEFRANCE, 21 ans, ouvreur > Clermont
Romain CABANNES, 32 ans, Centre > Brive
Nisié HUYARD, 23 ans, Ailier > LOU
Timoci MATANAVOU, 33 ans, Ailier > sans club
Wame NAITUVI, 21 ans, Ailier > Clermont

Départs :

Cyril HÉDRY, 22 ans, Pilier > Rodez
Fabien CHELI, 22 ans, Pilier > Agde
Giorgi NEFARIDZE, 21 ans, Pilier > Angoulême
Julian FIORINI, 35 ans, Pilier > Retraite
Maxime MERMOZ, 22 ans, Pilier > Rumilly
Sébastien ORMAECHEA, 34 ans, Pilier > Retraite
Cyriel BLANCHARD, 33 ans, Talonneur > Dax
Joan CAUDULLO, 35 ans, Talonneur > Retraite
Paula NGAUAMO, 27 ans, Talonneur > Agen
Hoani MATENGA, 30 ans, 2e ligne >  Alcobendas Rugby
Lionel DARGIER, 29 ans, 2e ligne > Retraite
Tony LANAUVE, 22 ans, 2e ligne > Retraite
Charles MALET, 26 ans, 3e ligne > Aix
Agustin ORMAECHEA, 26 ans, demi de mêlée > n'est pas conservé
Christopher HELLEC, 22 ans, ouvreur > Bergerac
Baptiste CHÉDAL, 35 ans, Centre > Retraite
Jérémy RUSSELL, 22 ans, Centre > Agen
Saimoni NABARO, 27 ans, Centre > Albi
Savenaca TOKULA, 32 ans, Centre > Retraite
Sylvain MIRANDE, 33 ans, Centre > Retraite
Julien CHARBONNEL, 22 ans, Ailier > Nantes
Vilikisa SALAWA, 25 ans, Ailier > Agen

Source : All Rugby

L’intersaison montoise a été marquée par les retours d’anciens du club :
 Romain Cabannes, formé au Stade et qui y retrouve son frère Julien, ainsi que Timoci Matanavou, meilleur marqueur de Pro D2 en 2011. Par ailleurs, le club a vu de nombreux « historiques » s’en aller : départs à Dax pour Blanchard, qui portait les couleurs jaune et noir depuis 1999 ; et à la retraite pour Chedal, Fiorini et Ormaechea, présents au club depuis plus de 10 ans. 

Le ou les joueurs à suivre :

Le retour de Timoci Matanavou, enfant chéri du public de "Boni", sera très attendu, lui qui s'était illustré de 2008 à 2011 sous les couleurs jaune et noir. Le Fidjien s'est notamment fendu d'un doublé lors du dernier match amical face à Bayonne. Le jeune Beka Gorgadze, 21 ans et dans le groupe pro depuis 2015, très actif au centre de la 3e ligne l'an dernier, sera également à surveiller ; tout comme l'arrière Yohann Laousse-Azpiazu, un des leaders des lignes arrières depuis deux saisons. Enfin, le 3/4 polyvalent Dorian Laborde, 20 ans et issu du centre de formation, sort d'une fin de saison en boulet de canon et a toutes les cartes en main pour s'imposer aussi bien à l'aile qu'au centre de l'attaque montoise. 

Le XV probable :

1. Negrotto (Hugues ou Laval)
2. David (Khribache)
3. Muzzio (Desmaisons ou Rameau)
4. Malafosse (Damiani)
5. Astle (Du Preez)
6. Tastet  (Garrault)
7. Oelofse  (Brethous)
8. Taulanga  (Gorgadze)
9. Loustalot  (Lorée ou Billou)
10. James  (Otazo)
11. Julien Cabannes  (Naituvi)
12. Ratu  (Romain Cabannes)
13. Wakaya  (Gerber)
14. Laborde  (Matanavou)
15. Laousse-Aspiazu  (Couet-Lannes) 

Le pronostic du rédacteur :

Mont-de-Marsan possède cette année encore un effectif très équilibré, sans grandes stars mais toujours avec les mêmes ambitions : accrocher une place dans le top 6, synonyme de qualification en barrage. Le chemin sera long mais les Montois ont les armes pour y parvenir, voire pour titiller les plus gros budgets comme Perpignan, Bayonne, Biarritz ou Grenoble et ainsi viser les quatre premières places qui leur garantiraient a minima un barrage à domicile.