Michalak attendu à Toulon dès jeudi

Michalak attendu à Toulon dès jeudi

Publié le 04-08-2012 à 20h01 - Mis à jour le 05-08-2012 à 00h54 // Par
Michalak attendu à Toulon dès jeudi

RC Toulon logo

La vie d'un rugbyman professionnel, c'est parfois difficile. Après avoir parcouru plus de 40 000 kilomètres d'avion en trois semaines pour se rendre à Brisbane, Cape Town et Hamilton, Frédéric Michalak va reprendre un billet, direction la France. En effet, l'ouvreur de 29 ans aux 56 sélections n'aura pas de vacances : il est attendu dans son nouveau club de Toulon dès jeudi.

Cette absence de coupure devrait néanmoins l'empêcher de cogiter trop longtemps à la défaite des Sharks face aux Chiefs en finale du Super Rugby (37-6). Après de belles prestations en quart et en demie, Michalak a été complètement éteint face aux Néo-Zélandais, comme l'ensemble de son équipe, qui a été dominée dans tous les secteurs. Mais s'il ne deviendra pas le premier français à remporter le Super Rugby, Michalak pourra tout de même être fier de son second passage en Afrique du Sud. Peu de joueurs français sont capables de briller en Super Rugby. Dans un championnat ouvert et porté sur l'offensive, il a su imposer son style et sa créativité, tout en se montrant très fiable dans l'exercice des tirs aux but.

Reste désormais à savoir si Michalak pourra exprimer tout son talent en France. Lors de son dernier passage à Toulouse en 2008, il n'avait pas été prophète en son pays : trimbalé entre les postes de 9 et 10, il a enchaîné des performances irrégulières et n'a pas été épargné par son propre public, qui l'a souvent sifflé. Blessé à de nombreuses reprises, il n'a pas été retenu dans le groupe devenu champion de France en 2011 contre Montpellier, et a quitté son club formateur pour de bon, par la petite porte.

A Toulon, il aura également à faire à un public exigeant et à une concurrence élevée avec Wilkinson, Giteau, Tillous-Borde ou Durand. Cependant, après ses récentes bonnes performances en Bleu et avec les Sharks, les supporters du RCT peuvent espérer récupérer un joueur arrivé à maturité.


Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez


N'oubliez pas le top des articles à ne pas manquer :
Fait N°1 : Il est plus facile de laisser un commentaire que de retourner Census Johnston. Essayez !

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.



Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.