INSOLITE. Quand le joueur de Mauléon Alexandre Loustaunau se retrouve sur le banc de France 7 à Hong Kong

INSOLITE. Quand le joueur de Mauléon Alexandre Loustaunau se retrouve sur le banc de France 7 à Hong Kong
Alexandre Loustaunau capé avec France 7. / Crédit Photo : Twitter @JulienCandelon
Quand le joueur de Mauléon Alexandre Loustaunau se retrouve sur le banc de France 7 à Hong Kong. Découvrez la folle histoire de ce demi de mêlée amateur. L'esprit Seven, c'est avant tout le spectacle proposé sur la pelouse par les joueurs, mais également l'ambiance dans le stade ou encore au sein de chaque groupe amené à voyager aux quatre coins du monde durant plus de la moitié de l'année. Une vie de joueur professionnel à 7 que peu auront l'occasion d'expérimenter durant leur carrière. Si c'est vrai pour ceux qui évoluent dans des grands clubs de Top 14, ça l'est encore plus pour les pensionnaires des échelons inférieurs. Et pourtant, Alexandre Loustaunau, joueur de Mauléon en Fédérale 1, pourra se targuer toute sa vie d'avoir porté le maillot de l'équipe de France à 7 lors d'une étape, et qui plus est la plus prestigieuse, du circuit mondial.

Photo de demi-finalistes...en route pour la finale

Posté par Pyrénées Rugby Sevens sur lundi 11 avril 2016

À l'origine, rien ne destinait le jeune demi de mêlée de 23 ans à côtoyer Julien Candelon ou encore le néo-international à XV et star des World Series, Virimi Vakatawa. Le Mauléonais était à Hong Kong avec la sélection des Pyrénées, qui regroupe des joueurs de toute la France comme le Toulonnais Belan ou le Lyonnais N'zi, pour participer au célèbre tournoi de rugby à 10. Compétition où ils ont d'ailleurs fait bonne figure en remportant la Bowl. C'est vendredi à la veille de rentrer en France, et alors qu'ils avaient quartier libre dans la ville pour jouer les touristes, qu'il a appris qu'il allait rester deux jours de plus sur place.

Les Pyrénées dépannent l'équipe de France 7 au Hong Kong Sevens avec Alex loustaunau (Mauléon). Félicitations Alex pour cette sélection!

Posté par Pyrénées Rugby Sevens sur vendredi 8 avril 2016

"J'ai mis du temps avant de croire Laurent (Capdevielle, Président de l'association Pyrénées Seven, ndrl), et Yannick (Vignette, l’entraîneur, ndrl), nous confie-t-il. Cela a été très vite car j'ai rejoint l'équipe le soir même." La faute aux forfaits au dernier moment de Terry Bouhraoua et Steeve Barry, tous deux malades (oreillons et grippe). S'il a tout d'abord cru à une blague, il n'a pas hésité une seconde devant l'insistance de son coach. Les Bleus, partis à 13 contre 14 le reste du temps, ont donc été dans l'obligation de trouver un joueur pour faire le nombre sur la feuille de match. C'est sur lui que s'est porté l'attention du staff tricolore. "J'avais déjà fait du 7 mais pas à ce niveau", admet-il.

La suite en page 2