Coupe du monde féminine - Les 5 points à retenir de la victoire de la France sur l'Australie (48-0)

Coupe du monde féminine - Les 5 points à retenir de la victoire de la France sur l'Australie (48-0)
Coupe du monde Rugby Féminin : la France a dominé l'Australie.
L'équipe de France féminine a déroulé pour enchaîner un deuxième succès dans ce Mondial. Prochaine étape, l'Irlande.

Une grosse défense

On peut gagner 48 à 0 et d'abord saluer... la défense ! Les Tricolores ont littéralement étouffé leurs adversaires en mettant les barbelés. Notamment en début de rencontre, où l'Australie a vite compris qu'elle n'aurait pas le loisir de mettre en place son jeu. Ménager et Mayans se sont régalées et les lignes arrières - Poublan et Drouin en tête - ont également mis le casque à pointe. SOLIDE ! Contre le Japon, les Bleues avaient encaissé deux essais et s'étaient montrées parfois indisciplinées. Elle a parfaitement remédier à ça. Résultat ? Un adversaire fanny.

Une équipe bien mieux en place que l'adversaire

C'est l'une des conséquences de la très bonne défense tricolore. Les Australiennes n'ont pu enchaîner, et leur jeu manqua cruellement de vitesse. De l'autre côté, les Bleues ont impressionné, jouant avec justesse grâce à leur système parfaitement assimilé. La France n'a pas eu froid aux yeux avec beaucoup de coups tentés et des soutiens permanents et les avants furent aussi au rendez-vous comme sur ce groupé pénétrant menant à l'essai de Gaëlle Mignot. Le bonus offensif a été obtenu dès la demi-heure de jeu, les Bleues menaient 29-0 à la mi-temps et n'ont pas levé le pied, en témoigne le score final.

Shannon Izar, le facteur X

Pas utilisée le weekend dernier, elle a signé un doublé dès le premier quart d'heure. Après vingt-cinq minutes, c'était le triplé... Shannon Izar est parfaitement entrée dans la compétition et donne décidément un sacré mal de tête au staff avec des joueuses de qualité sur ce poste (Izar, Pelle, Grassineau, Guglion...). Izar a su finir les coups mais aussi mettre elle-même le danger dans la défense. Ce qu'on lui demande ! Audrey Forlani, Chloé Pelle (x2), Romane Ménager et Gaëlle Mignot ont inscrit les autres essais de la France.

Toujours pas de réussite face aux perches

Caroline Drouin n'avait pas réglé la mire face au Japon, et Montserrat Amédée n'a pas fait mieux face à l'Australie. Audrey Abadie s'y est essayée avec plus de réussite avec un poteau rentrant. Mais globalement, les Bleues laissent trop de points en cours de route. Face au Japon et à l'Australie, largement dominés, les conséquences ne sont pas lourdes. Mais quand l'adversaire sera plus coriace (Irlande, Canada, Nouvelle-Zélande, Angleterre...), ces points compteront... Par ailleurs, Drouin anime parfaitement le jeu tricolore depuis deux matchs.

Finale face à l'Irlande

L'Irlande s'est fait peur face au Japon. Menées 0 à 14 à la pause, les Vertes sont remontées en seconde période pour finalement l'emporter 24 à 14. Sans décrocher le bonus offensif. Dans "leur" Coupe du monde, les Irlandaises (8 points) affronteront donc les Françaises (10 points) à pour la place de premier de poule qui assure une place en demi-finale. Pour rappel, le meilleur deuxième des trois poules pourra également prétendre aux demi-finales. Rendez-vous ce jeudi !