#10yearschallenge - Qu'est-ce qui a changé en 10 ans dans le monde du rugby ?

#10yearschallenge - Qu'est-ce qui a changé en 10 ans dans le monde du rugby ?
William Servat n'a pas changé depuis 10 ans.
C'est le nouveau phénomène de mode de ce début d'année 2019 : le #10yearschallenge. Le but ? Comparer son évolution depuis 10 ans.

Le plaquage

Le plaquage a évolué depuis 10 ans dans ses règles, en tout cas pour la plupart des joueurs. Le jeu d'attaque se faisait devant la ligne de d'avantage, puis vint l'apparition du "offload" venu du rugby à XIII, ce mot anglais que ton entraîneur s'évertue à traduire par "passe après contact". Dans les années 2010, on trouvait le plaquage à l'épaule des joueurs îliens spectaculaire (en tant que spectateur). Depuis, le plaquage est de plus en plus réglementé par les règles et les arbitres. Fini le plaquage cathédral dans un rugby laïque. Fini le plaquage à l'épaule ou trop haut dans un rugby où les problèmes lombaires n'existent plus. Place à de nouvelles règles avec les récents évènements tragiques du rugby.

La mêlée

En 2009, les défenseurs se plaçaient enfin à 5 mètres du pied du dernier joueur de la mêlée. Sauf pour Andy Goode, qui même les pieds à bonne distance, était quand même hors-jeu. Les mêlées étaient beaucoup moins stables et tournaient plus : une aubaine pour Rabah Slimani qui évolue aujourd'hui à la mauvaise époque.

La touche 

L'arrivée du nombre égal de joueurs en touche chez les professionnels a révolutionné ce secteur de jeu. Aujourd'hui, il est encore compliqué pour un arbitre territorial de demander aux joueurs de se compter. Les remises en jeu rapide ne sont plus obligatoirement droites. On a dit les remises en jeu rapides Camille Chat.

Le jeu au pied 

Pour dégager directement de ses 22 mètres, le joueur ne doit pas recevoir le ballon d'un partenaire placé en dehors des 22 mètres. On voyait également beaucoup de tentatives de drop et d'abus de chandelles de pression où cinq joueurs attendent à la retombée du ballon comme des oisillons attendent leur mère.

L'arbitrage

"Il n'a pas changé ! ", "C'est toujours pareil ! ", "Ils sont nuls ". L'argumentaire de Boulon, ton dirigeant depuis 10 ans, n'est pas forcément à prendre en compte. Par exemple, depuis 10 ans, les arbitres de touche ont enfin une place plus importante sur une rencontre, et peuvent aider l'arbitre de champ par tous les moyens. Impossible de conclure s'il y a un lien, mais le poteau de touche rentre également en jeu si un joueur le touche à sa base. Les nouvelles technologies ont également permis à l'arbitrage vidéo d'évoluer. Le 4e arbitre que l'on appelle Fantômas, intervient de plus en plus. C'est normal qu'il veuille sa part du gâteau !

Le Top 14

Le meilleur championnat du monde a laissé sa place depuis, selon les Anglais. À savoir qu'en 2009, Toulouse jouait contre Dax ou le Stade Montois, et Toulon était un promu entraîné par Tana Umaga. Ce dernier avait même rechaussé les crampons contre le Stade Français lors de la 17e journée en 2009. Prends ça Mignoni. Cette année-là, Dan Carter se blesse au tendon d'Achille à la 16e journée, obligeant l'USAP à aligner Gavin Hume en finale. 

[10 ANS] L'évolution graphique du Rugbynistère au fil des ans

Martine

Il y a 10 ans, Martine était déjà à la buvette de ton club. Depuis, elle n'a raté aucun match ni demi menthe de ton club. Elle connaît tous les joueurs et ne manque jamais une chandeleur qui dure jusqu'à fin mars d'ailleurs. Même si ton club a connu des moments difficiles et que des joueurs et supporters ont quitté le navire, elle est toujours là, dans sa buvette. "Si j'avais quitté mon mari à la première tempête, il n'aurait jamais connu mon prénom !", déclare-t-elle à qui veut l'entendre. Elle te donne envie d'être un club de rugby, car elle sera plus fidèle à ton club que ne pourra l'être ta copine avec toi.

L'étagère à trophée de l'UBB

Elle n'a pas bougé depuis 10 ans, et je ne suis pas remonté plus loin. D'ailleurs, il n'y a pas de poussières, elle est entretenue après chaque victoire de l'UBB en Top 14 depuis des annèes.

Les Blacks

Ils marchent sur le monde, je ne parle pas des Illuminati mais bien des All Blacks. Les Anglais en 2012 ont réussi à mettre fin à une série de 20 victoires d'affilées des Blacks. À cette période, les Néo-Zzélandais, c'était comme le peuple français : une erreur tous les cinq ans.

Les équipes réserves

Rien n'a changé en 10 ans pour toutes les équipes réserves de France. Chaque dimanche reste un casse-tête du type Tetris pour les compositions de matchs. Une seule chose reste intemporelle : l'ambiance en 3e mi-temps.

William Servat

L'exception qui ne confirme pas la règle : "le rugby ça conserve pas". Depuis 10 ans, que celui qui trouve que La Bûche a changé se dénonce. Il ne vieillit pas alors qu'il a disputé plus de mêlées que le joug d'un club des Hautes-Pyrénées. C'est d'ailleurs un motif de recrutement au Stade Toulousain : si un jeune pilier résiste à la prise de thorax de William, il finira chez les professionnels, mais avec de lourds problèmes respiratoires.

Les clubs ariégeois

10 ans, soit 43 000 jours d'occasions d'évoluer. Mais la temporalité n'est sûrement pas la même en Ariège, un peu comme l'île de la série Lost.