VIDEO. Top 14 : pourquoi un essai de pénalité a-t-il été accordé à Castres face à Grenoble ?
L'essai de pénalité accordé à Castres face à Grenoble.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La règle n'est pas forcément la plus connue. Elle a pourtant failli coûter la victoire grenobloise de ce week-end.

La belle victoire du FC Grenoble sur le Castres Olympique a bien failli passer à la trappe. La faute à quoi ? À cet essai de pénalité accordé aux Tarnais par M. Trainini à cinq minutes du coup de sifflet final. Une décision qui a pu - légitimement - donner quelques sueurs froides aux supporters du FCG : grâce à la transformation de Benjamin Urdapilleta, c'est la première fois de la partie que le CO passait devant au score.

Mais alors, pourquoi l'arbitre a-t-il accordé cet essai ? En cause, un acte d'anti-jeu de Lilian Saseras, le demi de mêlée remplaçant des Isérois. Sur une action au large, le cuir arrive sur l'aile de David Smith après un joli travail de Julien Dumora. Seulement, l'ancien Toulonnais ne contrôle pas le cuir et lâche le ballon dans le but. Sauf que. Si Saseras n'intervient pas directement sur Smith avec un plaquage sans ballon, il sort volontairement le ballon de l'air de jeu, de peur que son adversaire ne le récupère dans un deuxième temps. Résultat : essai de pénalité... et carton jaune.

Dédé Puildébut explique pourquoi :

Point Arbitrage :

La réponse se trouve dans le règlement 10.2.c : Joueur qui lance le ballon en touche. Un joueur ne doit pas frapper, placer, pousser ou lancer volontairement le ballon avec le bras ou la main en touche, en touche de but ou au-delà de la ligne de ballon mort.
Selon les directives World Rugby, la double sanction doit être prononcée quand un essai de pénalité est accordé et que l’auteur de la faute est bien identifié.

L'action en vidéo à partir de 2:10 :

Lien Vidéo

Heureusement, David Mélé a sauvé la situation grâce à un dernier drop magistral :

VIDEO. TOP 14 : Le match incroyable de David Mélé contre Castres

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Autre question technique :

On voit souvent quand un joueur veut plaquer le ballon dans l'en-but des adversaires viennent sacrifient leurs avant-bras pour faire exploser le ballon dans les bras du plaqueur... et lui faire-faire un en-avant.

N'est ce pas considéré alors comme une tentative d'en-avant volontaire de la part de l'adversaire ? et donc punissable ?

@maitrederf

Tout dépend de la situation.

Si c'est un plaquage sous lequel l'attaquant "dégueule" la gonfle qui part vers la ligne d'en-but de la défense, c'est en-avant de l'attaquant.
Si c'est un plaquage où le défenseur arrache ou tape le ballon dans les bras de l'attaquant et que le ballon part vers la ligne d'en-but de la défense, il n'y a rien (on considère que c'est le défenseur qui est acteur, le ballon part en arrière par rapport à lui donc on continue de jouer).
Si c'est un plaquage où le défenseur arrache ou tape le ballon dans les bras de l'attaquant et que le ballon part vers la ligne d'en-but de l'attaque, il y a en-avant du défenseur. Et dans ce cas-là on peut en effet se poser la question de l'en-avant volontaire, et c'est une rudement bonne question.

Soit il y a une directive d'arbitrage pour ce cas, soit les arbitres doivent se démerder pour définir eux-même le caractère volontaire de l'en-avant. Si Dédé traîne dans le coin, je suis preneur de l'avis d'un arbitre confirmé.

Petite question :
Je suis entièrement d'accord sur le principe de l'en-avant... Partant sur le fait que je suis particulièrement machiavélique...

Si je décide de courir et de lancer volontairement le ballon en l'air devant moi avec les mains. On ne peut pas me faire plaquer (car je ne suis pas en possession du ballon) et techniquement il n'y a pas en-avant tant que le ballon ne touche pas le sol (ou un autre joueur). Si un adversaire touche le ballon et le sort en touche, il commet une faute...

Qu'est ce qui m'empêche alors, de courir et de lancer le ballon à la main devant moi (et de le récupérer) dès qu'un adversaire arrive face à moi ?

@maitrederf

Il y a une règle qui l'empêche dans la section "En-avant et passe en-avant", la règle 12.1f. :
"Projection volontaire du ballon. Un joueur ne doit pas volontairement projeter le ballon en avant avec une main ou un bras, ni le lancer volontairement en avant."

Et attention un joueur qui touche un ballon qui sort ensuite en touche n'est pas une faute, c'est juste une touche. Ce qui est un jeu déloyal, c'est d'envoyer le ballon en touche volontairement.

@Team Viscères

Ok merci, c'est plus clair pour moi 😀

- Mauvaise foi powaaaa -
L'arbitre à mis un essai de pénalité, parce qu'il n'est pas anglais et qu'il n'arbitre pas la France contre le pays de galles 😊

... Non non arrêtez de me pousser, je sors...

Cette faute me refait penser au carton jaune de Brock James en demi de H-Cup au Saracens (en 2014 il me semble) :
http://www.lerugbynistere.fr/chroniques/video-un-essai-de-penalite-devait-il-etre-accorde-pour-les-saracens-.php
Su ce coup l'intentionnalité de Saseras est beaucoup plus flagrante !

  • ced
    100036 points
  • il y a 3 ans

tu peux m'expliquer ce que tu veux c'est quand même très sévère
quand les responsables du rugby auront fini de s'occuper de leurs petites personnes on pourra avancer et se pencher sur ce genre de chose ou encore sur un match qui se joue 20 min au-delà du temps réglementaire en ayant 10 min de vidéo + 10 de mêlée

@ced

il est difficile pour les responsables d'envisager tous les cas de figures, même les plus improbables. Dans l'histoire du rugby, aucun match n'avait duré 100 min, on ne peut pas reprocher au législateur de ne pas avoir prévu ce cas de figure.
Quant au cas du décrit ici, il est justement prévu par la règle : essai de pénalité + CJ.

@Grand Sachem aux sages commentaires

En même temps, si le chef d'orchestre du match avait pris ses responsabilités en temps et en heures utiles (càd poser ses balls sur la table) la partie n'aurait pas duré 100 min , donc le problème n'aurait pas été posé 😊

@Uruk_Hai_Jaw

Je pense qu'on peut même dire qu'il aurait dû poser ses Barnes sur la table.

  • LeKude
    3316 points
  • il y a 3 ans

Définition: En-avant
12
Il y a en-avant lorsqu’un joueur perd la possession du ballon qui poursuit sa course, lorsqu’un joueur propulse le ballon du bras ou de la main, lorsque le ballon touche la main ou le bras, poursuit sa course et touche le sol ou un autre joueur avant que le joueur d’origine puisse l’attraper. Donc en avant en fait !!!!

@LeKude

Il y a bel et bien en-avant mais cela ne change rien au verdict de l'arbitre qui applique son règlement. L'en-avant est une faute de Smith donc avantage en cours pour Grenoble, suivie d'une faute de jeu déloyal de Saseras. On applique donc la règle sur les avantages et la 8.5 "Plus d'une faute" :

(b) Si l’avantage est joué à la suite d’une infraction d’une équipe et que l’équipe adverse commet alors une autre infraction, l’arbitre sifflera et appliquera les sanctions associées à la première infraction. Si une sanction relève du jeu déloyal, l’arbitre appliquera la sanction appropriée pour cette infraction. L’arbitre peut également exclure temporairement, ou définitivement, le joueur fautif.

On est exactement dans le second cas cité : un avantage joué (Saseras joue bien le ballon) suite à l'infraction d'une équipe (Castres) et l'équipe adverse (Grenoble) commet une autre infraction, cette infraction relevant du jeu déloyal l'arbitre applique la sanction appropriée pour cette infraction. Essai de pénalité + carton jaune, comme prévu par la règle 10.2.c. Si Saseras avait été coupable d'un en-avant et non pas de jeu déloyal, on serait revenu à l'en-avant de Smith avec mêlée pour Grenoble.

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 3 ans
@LeKude

En-avant si le ballon touche simplement un autre joueur , mais là il ne se contente pas de le toucher , il l'envoie délibérément hors du terrain .

  • AKA
    48748 points
  • il y a 3 ans

Le joueur qui écroule le groupé pénétrant Castrais et "étouffe le ballon mérite tout autant le jaune et peut être même il y a essai de pénalité?

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 3 ans

Bon sang !
Je viens de comprendre !
" Dédé Puildébut " , j'ai toujours cru que c'était son vrai nom !

et la monte du Dupont pour contrer le drop de Méle le dernier la gêne des deux joueurs grenoblois on en reparle , l'arbitre n'a même pas demandé la vidéo !!! bon le co mérite de perdre je l'avoue mais la il y a faute d'arbitrage

@CASTRES OLYMPIQUE

Je suis partagé quand je vois la montée de Dupont, parce que oui la faute est flagrante mais comme le dit Yionel si tu commences à siffler ça bonjour les simulations. En tout cas le ptit Dupont les a fait éclaté les deux, quel buffle !

@BonusOffensif

c'est un petit taureau c'estclair

@CASTRES OLYMPIQUE

ca se fait sur chaque coup de pied de degagement si les arbitres sifflent ca on peut plus jouer

@Yionel ma star

la je te parle pas de coup de pied dégagement , mais un drop qui donne la victoire a Grenoble , pour moi la il y qa clairement anti jeu , mais castres c''est pas Toulouse ou Toulon donc l'arbitre ne reviens pas dessus bref...allez co

@CASTRES OLYMPIQUE

ah point LE COMPLOT

  • Kanpai
    25242 points
  • il y a 3 ans
@CASTRES OLYMPIQUE

Toulouse c'est plus vraiment une référence pour l'arbitrage favorable 😊.

Et puis je me souviens d'une période (pas si lointaine) ou le CO était vu comme le "chouchou" des arbitres, j'ai même un match CO/ST ou on se l'est fait mettre bien profond par je ne sais plus quel arbitre...

Comme quoi, des arbitrages plus ou moins favorable toutes les équipes en ont, on ne retient juste que ceux qui nous semble injustes.

La faute y est (même si pas aussi flagrante que ça), mais dans ce match l'essai du CO en 2 temps est tout aussi discutable, comme quoi...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News