VIDEO. Top 14 - Stade Toulousain : la charge dévastatrice d'Edwin Maka sur 50m face à Brive
Top 14 : le Stade Toulousain s'impose face à Brive avec Edwin Maka.
Le Tongien du Stade Toulousain est du genre solide. S'il s'amuse en plus à mettre les cannes, difficile de l'arrêter. N'est-ce pas les Coujoux ?
Stade Toulousain, chapitre Ugo Mola, acte I. Depuis 820 matchs, un homme incarnait presque à lui seul le club rouge et noir : Guy Novès. Seulement, ce dernier s'est choisi un avenir en bleu, laissant son ancien joueur prendre les commandes de l'équipe. Une nouvelle ère. Le quadruple champion d'Europe, qui reste sur une saison moyenne malgré une demi-finale de Top 14, doit continuer d'avancer, et c'est face à Brive que Toulouse passait son premier test. Résultat ? Une belle victoire 24 à 7 et – surprise – le retour du fameux « jeu de mains ».

Le raccourci est facile, certes. Le Stade Toulousain n'a marqué « que » trois essais, on en convient. Mais quels essais ! Le premier est un modèle avec un jeu de passes devant la défense et une prise d'intervalle parfaite d'Arthur Bonneval. Le second voit Imanol Harinordoquy aplatir en coin après une succession de temps de jeu dans les 22, avant que Yann David ne conclue une belle action débutée par une belle inspiration de McAlister. Les Toulousains auraient même pu inscrire un quatrième essai et mettre leur bonus offensif à l'abri. Après une touche cafouillée par le CAB, le cuir arrive dans les mains d'Edwin Maka. Le surpuissant 2ème-ligne paraît lent ? Allez dire ça aux Coujoux, incapable de l'arrêter sur 50 mètres, la puissance du Tongien n'aidant pas... Le jeu rebondit derrière ce superbe rush mais une passe mal assurée de Vincent Clerc aura finalement raison de l'offensive toulousaine.



Au final, Brive a su priver le Stade d'un précieux point de bonus grâce à essai de pénalité. Au classement, l'équipe corrézienne n'échappe pourtant pas à l'anecdotique place de relégable (13e). Les Toulousains se retrouvent de leur côté à la 4e place, avant un déplacement du côté d'Agen.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Servat avait dit à son arrivée c'est la puissance d'Isitolo et la technique de Finau, pour l'instant Edwin lui donne raison, je le trouve plutôt pas mal techniquement par rapport à son énorme gabarit et sa puissance.

Avec les qualités naturelles qu'il a, il doit désormais apprendre à devenir plus constant ! et ça c'est pas le plus facile !

Un beaux bébé

Y'a pas à dire... les peuples pacifiques sortent toujours de sacrées machines ! Entre les Tuilagi et les Maka, y'a de la finesse à tous les étages !

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 3 ans
@Le Roi Dodo

Euh les suisses n'en sortent pas .... Là c'est moi qui sort!

Dommage qu’il tienne le ballon du mauvais côté, il ne peut pas raffuter.

@Grand Sachem aux sages commentaires

et j'ai envie de dire, heureusement pour son vis-à-vis ! Parce que même sans pouvoir rafûter, qu'est-ce qu'il lui met !

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 3 ans

Je ne sais ce qui est le plus choquant, la charge de Maka ou Médard rasé et cheveux coupés ...

  • mimi12
    64654 points
  • il y a 3 ans

Il risque de nous faire du bien si il continue ses progrès !

C'est bien de revoir Maka, il m'avait fait forte impression la saison passée et je suis sur qu'il a tout pour faire partie de l'effectif toulousain!

Tout en finesse. C'est de famille 😀
Il va faire du bien cette année au Stade.

C'est quand même impressionnant avec ces gabarits qu'ils puissent courir comme des lapins.

Derniers articles

News
Transferts
Transferts
Transferts
News
News
Transferts
Transferts
News
News
Ecrit par vous !
News