VIDÉO. Rio 2016. Quand Perry Baker s'envole par-dessus un joueur pour réceptionner le ballon
Rio 2016 - Perry Baker s'est envolé.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La fusée américaine Perry Baker a pris son envol face au Brésil lors des matchs de classement du tournoi olympique des Jeux de Rio.

Battus par l'Argentine et les Fidji lors de la phase de poules, USA ont échoué dans leur quête de médaille olympique pour une poignée de points au profit de la Nouvelle-Zélande. Ils tenteront ce jeudi de décrocher une 9e place face à l'Espagne après avoir dominé l'hôte brésilien lors d'un match de classement. Un scénario loin des espoirs placés dans cette équipe, capable de battre les meilleures nations de la discipline sur le circuit grâce à des joueurs comme Zack Test, Madison Hughes mais surtout Carlin Isles et Perry Baker.

Les deux sprinters étaient l'une des attractions principales du tournoi olympique à l'instar de Sonny Bill Williams ou encore du Français Virimi Vakatawa. Ils n'ont cependant pas fait la différence lors des matchs à enjeux face aux Fidjiens et aux Argentins. Ils étaient pourtant en jambes à l'image du triplé d'Isles face au Brésil ce mercredi et de la réception spectaculaire de Baker face à ce même adversaire en phase de poules.

Sur un coup de pied de renvoi, l'Américain, lancé comme un frelon (c), a pris son envol pour réceptionner le ballon en passant par-dessus un joueur brésilien. Aux premières loges, l'ancien albigeois Felipe Sancery (1m82) n'imaginait sans doute pas voir Baker décoller au-dessus de son épaule et récupérer le cuir par la même occasion. Des qualités athlétiques hors-normes.

Un souvenir de plus pour Felipe et son frère.
Rio 2016. Rugby à 7 : Le Brésil coule dans les veines des jumeaux Sancery

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Jean-Michel Timing

Il est heureux que "courir vite" ne suffise pas à faire de vous un joueur de rugby (à XV ou à VII))
Ce serait faire passer ce sport pour ce qu'il n'est pas.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News