Ecrit par vous !
Rio 2016. Rugby à 7 : Le Brésil coule dans les veines des jumeaux Sancery
Rio 2016. Rugby à 7 : Le Brésil coule dans les veines des jumeaux Sancery.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !


La grand-messe olympique a débuté ce vendredi 5 août à Rio. Le gratin mondial de l'athlétisme, de la natation, du ball-trap et de la lutte gréco-romaine, parmi tant d'autre, se réunit dans le pays du Roi Pelé et de la cachaça pour deux semaines de festivité.

Mais cette année, le monde de l'ovalie a lui aussi été convié. A côté des légendes néo-zélandaises et des artistes fidjiens, les frères Sancéry, Felipe et Daniel. Les jeunes Franco-Brésiliens comptent bien tenter leur chance et profiter à plein de ce tournoi en terre auriverde.

Du rugby champagne au rugby samba avec les jumeaux Felipe et Daniel Sancery


Dès leur arrivée dans la ville hôte des XXXIe Olympiades, les deux rugbymen ont ressenti la ferveur nationale. Malgré les articles peignant un peuple en profond désaccord avec le faste olympique, les frères Sancéry notent que « les gens sont vraiment derrière eux », « du chauffeur de bus aux femmes de ménage ».

Ces Jeux, organisés dans un pays dynamique comme le Brésil, ont suscité d'acerbes critiques de certaines délégations, comme la délégation australienne, trouvant le village olympique indigne de leurs athlètes. C'est un son de cloche tout à fait différent que nous livrent les rugbymen albigeois ravis, probablement plus habitués aux champs de patates tarnais et aux douches hivernales glacées qu'au faste de villas mises à disposition des sportifs.



La magie du Maracana


C'est des étoiles plein les yeux que Felipe et Daniel ont défilé dans le mythique Maracana, véritable Théâtre des rêves, sous banière brésilienne. Ce peuple, jamais avare d'encouragement envers leurs représentants, rend la fête plus belle et plus inoubliable que si elle avait eu lieu à Graulhet ou Carmaux.

Les jumeaux sentent le rêve olympique à portée de main. Transcendés par l'atmosphère, ils n'attendent qu'une chose, le 9 août à 13h30 (18h30 heure française), pour en découdre avec les numéros un mondiaux, les Fidjiens, véritables artistes du Pacifique.

Les frères Sancery lors de la cérémonie d'ouverture des JO.




« Pourquoi pas nous ? »


Leur poule compliquée, voire infranchissable (ils seront opposés aux Fidji, aux USA et à l'Argentine) ne décourage pas ces guerriers. Ils en appellent aux Dieux de l'Olympe ayant rendu les exploits, peut-être rares, mais si beaux. « Tant de choses se passent dans le sport... on se dit pourquoi pas nous ? »

Et pour exemple plus palpable encore, l'Espagne, bourreau des Samoans lors du tournoi qualificatif pour les Jeux, vient appuyer une démonstration qui sonne comme un avertissement à leurs adversaires. « Le rugby à VII est fabuleux, parce que tout peut arriver ».

Mais l'envie et les mots ne suffisent pas. Ils savent que la tâche sera ardue, mais s'il y a bien une chose qu'ils refusent, c'est regretter et de ne pas rendre à leurs supporters, l'amour qu'ils leurs donnent. C'est pourquoi ils l'assurent, ils vont tout faire "pour représenter au mieux" ce pays qu'ils ont fait leur.



Avancer sans regrets


Les matches se joueront dans un stade totalement acquis à leur cause. L'histoire olympique s'est faite une joie de conter à travers les âges les scenarii les plus incroyables. Mais quand même, c'est la tête sur les épaules qu'ils concluent en estimant ne pas se soucier du score final. « Se dire qu'(ils) auront rendu leur meilleure copie » et « avancer sans regrets ».

Les remords resteront au vestiaire, car ils ne comptent pas baisser les bras face aux difficultés rencontrées. Bien au contraire, ils feront tout pour que leur pays d'adoption soir fier d'eux. Aupa Brasihou !

Benjamin Castells
Benjamin Castells
Cet article est rédigé par Benjamin Castells, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News