VIDEO - Même à 14 à contre 15, les Blacks ont joué comme sur la Playstation et étrillé l'Australie (21 à 38)
David Havili résiste au retour de Samu Kerevi grâce au pouvoir de la coupe mulet.
Une nouvelle fois, le suspens n'a pas été au rendez-vous, puisque les hommes en noir ont tout simplement écrasé les Wallabies, à l'Optus Stadium de Perth.

Mesdames et messieurs, ce dimanche matin, il y avait aussi du Rugby Championship ! Eh oui, au milieu de la reprise du Top 14 concentratrice de toutes les attentions, et plutôt que de se coltiner les dessins animés des petits ou un bon vieux Auto Moto des familles en suivant, vous aviez aussi un succulent Australie/Nouvelle-Zélande à 8h. Une nouvelle fois, le suspens n'a pas été au rendez-vous, puisque les hommes en noir ont tout simplement écrasé les Wallabies (21 à 38), à l'Optus Stadium de Perth. En revanche, les amateurs de beau jeu et de mouvements dignes de la Playstation ont dû être comblés ! 

C'est bien simple, les 6 essais des Blacks ont tous été plus beaux les uns que les autres. Déjà, sur une inspiration de son frère, Jordie Barrett était à la conclusion d'une action d'une limpidité incroyable d'emblée, après des relais de Jordan et Webber... Avant son expulsion pour un geste mal maîtrisé et un crampon ayant heurté le visage de Koroibete à la récupération d'une chandelle. Sans le gigantesque arrière des Hurricanes (1m96), les NZ ont-il fléchi ? Que nenni. Après s'être rassuré devant pour envoyer leur talonneur Taukeiaho derrière la ligne, et après le retour d'un 15ème homme, les partenaires de Beauden Barrett (par ailleurs très juste dans son animation) ont déroulé de la même manière en seconde période. D'abord, c'est Will Jordan qui bénéficiait d'une offrande d'Akira Ioane au terme d'un exploit personnel pour planter son 11ème essai en 7 sélections (54ème). Puis David Havili qui claquait une interception de 80 mètres pour définitivement éteindre les espoirs australiens, résistant au passage au retour de son vis-à-vis Samu Kerevi grâce à ses cannes et - probablement aussi - à la force de la coupe mulet. 

Avant le chef d'oeuvre du match : la réalisation de George Bridge. Ou plutôt le one man show de TJ Perenara. Sur une incursion des Aussies dans les 22 mètres des triples champions du monde, le demi de mêlée aux 56 essais en Super Rugby sentait le coup et interceptait un offload de Rob Valetini. Après avoir navigué sur une trentaine de mètres, le joueur de 29 ans jouait de ses crochets pour regagner l'axe, avant de distiller en pleine course une merveille de jeu au pied croisé, qui trouvait - après rebonds -  les bras de son ailier George Bridge. Pour sceller une victoire nette et sans bavure, et rappeler au passage à tout le monde qu'on enterrait pas comme ça l'éternelle doublure d'Aaron Smith...

Et aussi : RUGBY - Et si les All Blacks avaient (enfin) trouvé leur numéro 12 en la personne de David Havili ?RUGBY - Et si les All Blacks avaient (enfin) trouvé leur numéro 12 en la personne de David Havili ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Rennie va avoir des embarras gastriques...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News