VIDÉO. Mark Bennett : il n'a pas perçé à Clermont devient international Écossais à Glasgow
Mark Bennett : L'ancien Clermontois se révèle à Glasgow

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Découvrez Mark Bennett. Le jeune trois quart centre n'avait pas réussi à percer à Clermont : auteur de performancse de grande classe, il est désormais international écossais.
Si vous êtes supporter de l'ASM, le nom de Mark Bennett vous dit peut-être quelque chose. En effet, ce jeune trois quart centre écossais a passé un an en Auvergne, lors de la saison 2011/2012. Un an, pour 0 apparitions sous le maillot des Jaunards... la faute à une vilaine blessure aux ligaments croisés dès sa descente d'avion (ou presque). La faute, aussi, a une redoutable concurrence au sein d'un effectif qui comportait des noms tels que Wesley Fofana, Aurélien Rougerie, Noa Nakaitaci ou même Gonzalo Canale.

Néanmoins, ceux qui ont eu l'occasion de voir Bennett jouer avec les Espoirs de l'ASM se rappellent probablement d'un joueur très prometteur, doté d'une vitesse de pointe et d'appuis impressionnants. De retour dans son club de Glasgow depuis 2013, le jeune homme de 21 ans s'est imposé comme titulaire et confirme tout le bien qu'on pensait de lui. En European Rugby Champions Cup, il a particulièrement brillé en signant un doublé lors de la large victoire des Warriors contre Bath :




Ce week-end, Bennett s'est encore mis en valeur avec une superbe percée contre Montpellier. Pas d'essai au bout, certes, mais 3 points et un carton jaune qui ont probablement couté très cher au MHR, battu à domicile et dont l'avenir en Coupe d'Europe est désormais plus que compromis.




Des performances de haut vol qui n'ont pas échappé à... Vern Cotter. L'ancien coach de Clermont n'avait jamais fait appel à Bennett lorsqu'il évoluait en Auvergne. Un « oubli » qu'il va pouvoir réparer en lui offrant sa première sélection lors des Test Matchs de Novembre, puisque le joueur des Warriors figure dans la liste des 30 dévoilée par le technicien néo-zélandais. Avec Stuart Hogg, il incarne sans doute la relève du XV du Chardon.

Selon-vous, Mark Bennett aurait-il pu percer à Clermont avec des circonstance plus favorables ?
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100335 points
  • il y a 5 ans

j'adore bousculer des gros pour faire mon trou, je peux venir aux soirées ?

  • Broques
    17634 points
  • il y a 5 ans

Tu es mignon, Arthur, tu sais? Mais je crois que tu te méprends sur l'incapacité de l'ASM à faire sortir des jeunes Jedrasiak, Ric, Chaume, Kolelishvili, Lapandry, Jacquet, Samson, Domingo, Bardy, Nakaitaci, Murimurivalu, Fofana, Buttin.
Tous ces joueurs ont bien du bousculer des gros pour faire leur trou et percer comme ils l'ont fait.

Je sais bien que je ressors toujours les mêmes noms et le même argument par l'exemple, mais les faits sont là. Français comme étrangers, Clermont a lancé un nombre considérable de jeunes. Brive (que je soutiens de tout cœur) pourrait faire de même s'ils ne se les faisaient pas piquer dès les espoirs.

Quant à Davies et Stanley, ils n'étaient pas là quand Bennett est arrivé. Avec un Canale sur la pente descendante, tout comme Rougerie d'ailleurs, et un Joubert sur le départ voire déjà parti, des places étaient à prendre. Sa chance, on la saisit ou on la manque. Quand on est blessé la moitié de l'année, c'est beaucoup plus dur.

A parce que Fofana à 35 ans peut être ?
il est la preuve que l'on peut réussir.
Nakaitaci il est pas vieux non plus et il peut jouer au centre.
On peut pas critiquer l'ASM de ne pas lancer de jeune.

  • Ay74
    18636 points
  • il y a 5 ans

Arthur Dent, j'ai répondu oui et après j'ai lu ton commentaire.
Je ne pense pas être un faux derche.

Au rugby comme ailleurs, dans d'autres sports ou même dans la vie de tous les jours, les études, le travaille, ou même en amour, tout se joue parfois à pas grand chose. Un peu de chance, une pointe d'opportunisme...
Mark Bennett a signé à l'ASM et à son poste il y avait de la concurrence... oui mais il le savait et cette concurrence l'à surement fait progresser. Un coup de moins bien des titulaires, des blessures, des doublons... le joueur aurait pu percer. Mais c'est lui qui s'est blessé, c'est con.

Il aurait pu percer.
A Toulouse en 1ère ligne, il y a des jeunes qui jouent, le destin (les blessures) a fait qu'ils ont une opportunité, cela ne tiens qu'à eu de la saisir. Mark Bennett n'a simplement pas eu cette chance mais cela aurait pu arriver.

ceux qui répondent oui sont des faux culs... Hélas à clermont comme dans beaucoup de clubs "riches" on préfère faire jouer des vieux au talent prouvé que des jeunes au talent à démontrer...

Et avec l'effectif clermontois, pas d'occas de faire jouer ce joueur... quand t'as fofana, davies, stanley rougerie, etc... au centre, ça parait dur de pouvoir faire jouer un ptit jeune...

Et comme au rugby y'a pas de coupe de france pour envoyer els espoirs, pas d'occas de tester ses jeunes quand il n'y a pas de blessure...

Bref, ce jeune homme a bien fait de rentrer dans son pays, dans un club à l'effectif moins fourni, où il a pu trouver du temps de jeu et se révéler à son vrai niveau !

Malheureusement il n'est resté que 2 ans chez nous et s'est fait les croisés sur un de ses premiers entrainement (avec le groupe pro d'ailleurs..) ce qui ne l'a pas aidé...

Je pense vraiment que Cotter avait d'autres plan pour lui (intégré au groupe pro dès son arrivée), mais cette blessure lui a surement fait changer ses plans et d'autres ont pris sa place en pro...

Puis comme dit dans l'article la concurrence était féroce... Roro, Fofana, Joubert, Canale et Nakaitaci... pas facile de passer devant 4 internationaux et un espoir plus vieux et plus expérimenté a seulement 18 ans, meme quand on est un crack!

  • Broques
    17634 points
  • il y a 5 ans

En même temps, quand on est blessé d'Août à Janvier, c'est compliqué d'intégrer l'équipe une en milieu voire fin de saison, quand tous les gros matchs arrivent.
Il faut rappeler que Bennett avait été engagé comme espoir si ma mémoire est bonne, équipe avec laquelle il a largement brillé en fin de saison.
Je dirais qu'au contraire, les dirigeants de l'ASM (à commencer par Cotter) ont eu du nez de faire appel à ce jeune hyperprometteur. Sans cette blessure, nul doute que l'histoire aurait été différente.
Un peu sévère pour le coup, le Rugbynistère...

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News