VIDEO. Les rugbymen de Chartres (Fédérale 1), partenaires d'entraînement privilégiés des Bleus
Le XV de France s'est entraîné à haute intensité grâce aux joueurs de Chartres.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La semaine dernière, les rugbymen de Chartes, club de Fédérale 1, ont eu la chance de servir de partenaire d'entraînement au XV de France.

Les Bleus ont activement préparé le premier test de l'automne face à l'Argentine. Un adversaire qui n'est pas pris à la légère en dépit de ses récents résultats dans le Rugby Championnat. Les Tricolores connaissent la valeur et l'envie des Argentins. Certains Pumas sont leurs partenaires en club. Mais ce samedi sur la pelouse du Stade de France, il n'y aura pas de copains et pas de cadeaux. Les Bleus ont attaqué leur préparation à 42 puis le groupe est passé à 28 suite au retour de 14 éléments en club pour le week-end de Top 14. Comme il n'y avait pas de rencontres programmées pour les Bleus, contrairement à d'autres nations, ils ont pu pousser le curseur à son maximum. Encore fallait-il avoir l'effectif nécessaire pour le faire. Si les U20 viennent régulièrement donner un coup de main, cette fois-ci, le staff s'est tournée vers la Nationale et la Fédérale. Et c'est ce sont les rugbymen de Chartres qui ont eu le privilège de servir de partenaires d'entraînement aux Bleus. "C'est Chartes qui nous a accompagné pendant notre week-end de travail de vendredi à samedi, qui nous a permis de travailler parfaitement. Et je les remercie pour leur contribution", confie le sélectionneur Fabien Galthié. Un petit goût du très haut niveau durant deux jours aussi bien pour le staff et les joueurs. "Ça tape, ça va vite. Tout le monde sait ce qu'il a à faire en face, donc c'est vrai qu'ils font tous les courses à 100 %, ce qui demande plus d'exigence de notre part", commente Julien Hamiaux, capitaine de Chartres. Précision, intensité, engagement, tout va plus vite même si c'est de l'entraînement. Mais de nos jours, ces derniers sont souvent plus rudes que les matchs car il y a très peu de temps de repos comme l'explique le deuxième ligne de Toulouse Thibaud Flament.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Partenaires privilégiés pour éviter les plaquages cathédrales ?

@Amis à Laporte

Et aussi pour le blé…

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News