VIDEO. Les réactions des clubs suite à la dernière journée de Top 14
François Rivière réagit après la relégation de l'USAP.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Les réactions suite à la dernière journée de Top 14 et notamment à la relégation de l'USAP. Le président François Rivière veut rassurer les supporters, il ne compte pas s'éterniser en ProD2.
La dernière journée du Top 14 a rendu son verdict. Le RCT et Montpellier se sont qualifiés directement pour les demi-finales en s'assurant de conserver les deux premières places du classement. Clermont complète le podium après sa victoire poussive sur Perpignan. Le Stade Toulousain a créé la surprise en récupérant une 4ème place qu'on pensait réservée au Racing, qui termine finalement 5ème. Seulement 6ème, le Castres Olympique aura fort à faire pour défendre son titre.

Enfin, du côté du bas du classement, c'est deux clubs emblématiques des années 2000 qui nous quittent : Le Biarritz Olympique et l'USAP...

Passons en revue les principales réactions des clubs concernés après cet épilogue. On commence du côté de Perpignan où François Rivière a immédiatement pris la parole pour rassurer les supporters. Le président de l'USAP compte posséder le plus gros budget de la ProD2 l'année prochaine, et préparer une remontée rapide dans l'élite.



S'il récupèrera Romain Taofifenua et Camille Lopez dans l'affaire, Mourad Boudjellal ne se réjouit pas du sort des Catalans pour autant. Il a même tenu a livrer un message de sympathie à l'USAP, qu'il espère vite revoir en Top 14.


L'ASM a achevé les Perpignanais, mais on ne peut pas dire que les Jaunards impressionnent dans le jeu depuis quelques semaines. Malgré cela, Vern Cotter pense que ce match a été une bonne préparation pour la suite. Il a tenu à saluer le mental de ses joueurs et l'efficacité de Morgan Parra au pied.


Premier du Top 14, le manager du RCT Bernard Laporte se satisfait d'éviter les barrages et d'alléger son calendrier de fin de saison. Mais il reste lucide sur la performance de son équipe à Nice, « moribonde » pendant 60 minutes.


En écrasant le Racing 44 à 10 à Yves-du-Manoir, Montpellier a envoyé un message au reste du Top 14. Le MHR ne se cache plus et vise le titre cette année. Une ambition confirmée par François Trinh-Duc, Stéphane Glas et Fulgence Ouedraogo.


Le Stade Toulousain va disputer un match de barrage à domicile qui semblait encore miraculeux il y a quelques semaines. Jean-Baptiste Elissalde et Yannick Nyanga sont cependant loin de fanfaronner : ils savent que le Racing sera un gros morceau à Ernest-Wallon.


S'il regrette d'avoir laissé échapper une opportunité de rentrer dans le Top 6 en échouant à 2 points de Toulon à Nice, Gonzalo Quesada est satisfait d'avoir accroché la 7ème place. Le Stade Français aura en effet l'occasion de participer à la prochaine Coupe d'Europe en battant les London Wasps à l'issue d'un match de barrage aller-retour.


8ème du Top 14, l'UBB continue de progresser d'année en années. Si les Bordelais terminent finalement dans le ventre mou du classement, ils ont conclu leur saison en beauté avec une grosse victoire sur Biarritz (50-26). Raphaël Ibanez et Laurent Marti sont revenus sur ce beau parcours :



Pour Christian Lanta, l'Aviron Bayonnais a « gagné sa finale » en venant à bout de Castres à Jean-Dauger (23-13). Dans un championnat hyper-serré cette année, les Basques ont fait ce qu'il fallait dans le money time, notamment en allant accrocher des points précieux à Toulon, Bordeaux ou Grenoble.



Soulagement également du côté d'Oyonnax. Longtemps virtuellement, les champions de ProD2 ont terminé le match en boulot de canon pour accrocher son maintien. Christophe Urios peut donc souffler.



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Ca y est, je stresse déjà pour l'USO l'an prochain...

Tres content pour Montpellier qui mérite amplement sa place en 1/2 et qui est bien dans la peau de favori au brennus cette année, content pour Oyonax qui mérite de se maintenir au vue de sa saison, cependant déçu de vour descendre l'USAP que j'ai eu l'occasion de vour jouer à Aimé Girral il y a 4 ans avec un gros public et une grosse ambiance, ils vont manquer l'année prochaine en TOP14.

  • gabach
    4451 points
  • il y a 6 ans

alors comme beaucoup de gens je suis tres triste de voir perpi descendre en pro D2 c est un club historique du rugby français qui s en va , je me demande juste comment un club comme sa avec la culture rugby qui regne dans cette region a pu en arriver la , peut etre la faute au gestionnaire et au recruteur enfin je sais pas ,en tout cas revenez vite car le top 14 n auras pas la meme saveur s en vous .ont a besoin de club historique qui porte les valeurs du rugby francais et qui pimente les rencontre ,car pour etre allez a aimé giral je vous jure que c est quelque chose .

Malheureusement, je sens bien une nouvelle année sans titre pour les jaunards, ce qui était comme même assez prévisible.

Certains postes ne sont pas à la hauteur de leurs ambitions, la deuxième ligne est extrêmement faible, l’ouverture se résume à Brock James, bon joueur mais décevant dans les matchs à tensions et totalement cramé à la fin de la saison du fait qu'il joue presque tout les matchs de l'année...

De plus, Cotter est un excellent entraîneur mais pas un grand stratège. Chaque année, il refait les mêmes erreurs. Il utilise ses meilleurs joueurs à fond dès le début, d'ou des résultats probants pendant l'essentiel de la saison mais décevant à la fin du fait de la fatigue mentale et physique. Il fait également toujours confiance aux mêmes protagonistes, il va utiliser Sivivatu qui est en surpoids et la tête à Castres, laisser Lacrampe sur le banc alors qu'il joue tout aussi bien que Parra, le vieux Hines qui est en train de cracher ses poumons, Rougerie qui joue moins bien que King et Stanley, Zirakashvili qui enchaîne les matchs sans se reposer...

Résultat sur l'année, on n'aura que peu vu des Lacrampe, King, Nakaitaci, Ric, Chaume... alors qu'ils auraient largement pu faire souffler les titulaires habituels pour une perte d'efficacité presque inexistante quand on voit leurs niveaux respectifs. cela les auraient également fait progresser et pour les phases finales et bien ils auraient eu des titulaires plus frais et des jeunes plus expérimentés.

Quand au recrutement, plutôt que de prolonger des Jacquet ou des Radosavjevic, recruter du beau monde en 10 et en seconde ligne aurait été nettement plus judicieux.

Et Marty et Traille, est ce qu'ils veulent bien terminer leur carrière sur une relégation ? Sinon, je suis sûr qu'on peut laisser le BO et l'USAP en Top 14, tout le monde sera content 🙂

Avec deux clubs (et deux présidents) historiques en Pro D2, ça va faire un sacré coup de projecteur sur cette division, c'est une bonne nouvelle pour le rugby français.

  • ced
    100447 points
  • il y a 6 ans

si Rivière dit vrai on reviendra vite, je connais malheureusement des sponsors qui attendaient une descente pour se retirer et d'après lui beaucoup de joueurs resteraient, tant mieux si tout ça est vrai.
le chantier reste lourd et semé d'embuches, les exemples sont nombreux.
j'ai vraiment apprécié tous les messages des représentants et des supporters qui disent regretter le sors de l'Usap.
gros match de Trinh-Duc tant mieux, bonne chance aux qualifiés

  • morvan
    253 points
  • il y a 6 ans

ALLER CO!!!!!!!!!!

Amis Catalans revenez vite. J'ai été 3 fois à Perpignan et à chaque fois j'ai bien rigolé avec vous. 🙂

Derniers articles

News
News
Sponsorisé News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Vidéos