VIDEO. Les Pumas trop forts pour un FCG en manque de rugby
Les Pumas trop forts pour le FCG. / Crédit Photo : Compte Twitter : FC Grenoble Rugby

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Pour son premier match amical face aux Pumas, le FCG s’est incliné 44 à 21 ce vendredi soir à Buenos Aires. Une défaite dont les Grenoblois n’ont pas à rougir.
Pour son premier match amical face aux Pumas, le FCG s’est incliné 44 à 21 ce vendredi soir à Buenos Aires. Une défaite dont les Grenoblois, peu intéressés par le résultat, n’ont pas à rougir. En pleine préparation pour le Rugby Championship, les Argentins possédaient ces automatismes et ces repères que les Grenoblois cherchent encore. « On est tombé sur une équipe qui est très bien rodée», commentait Fabrice Landreau à l’issue de la rencontre. En a résulté une première partie de première mi-temps largement à l’avantage des locaux avec deux essais par le Racingman Juan Imhoff (21e) après une pénalité de l'ancien joueur de l’UBB Nicolás Sánchez (6e) et un gros temps fort des Pumas. Contraints de défendre dans un premier temps, les hommes de Fabrice Landreau ont réduit l'écart avant la demi-heure par Julien Caminati alors que Juan Manuel Leguizamón avait porté le score à 15-0. « Après une début de match difficile où il avait beaucoup de rythme, on s’est retrouvé sur quelques mouvements et c’était intéressant. »

Dès lors, les débats ont été plutôt équilibrés avec une série de pénalités qui laissaient espérer une fin de match disputée (20-16, puis 23-16). Mais la puissance et la forme physique des Argentins ont finalement fait la différence avec un essai de pénalité accordé aux Pumas à l’heure de jeu (30-16). Matías Moroni puis Lucas González Amorosino ont parachevé un match solide des Pumas. Du côté de Grenoble, où de l’aveu de Landreau le système défensif n’avait pas encore été approfondi, la satisfaction prime malgré l’ampleur du score alors que les joueurs redoutaient un peu cette opposition. « On n’avait pas beaucoup de rugby dans les pattes, expliquait Jonathan Wisniewski, auteur de 11 points au pied. On était surtout venu chercher un était d’esprit. A 15-0 on aurait pu baisser les bras, mais on est revenu » l'image de cet essai d'Arnaud Héguy à la sirène. La semaine à venir avant le second test match programmé le 2 août va être studieuse. En attendant, retour en vidéo sur cette première rencontre.



Les réactions de Julien Caminati et de Jonathan Wisniewski.



Crédit vidéo : FCG
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

En conclusion a quoi ca sert de jouer une telle equipe au pic de sa forme quand on rncore a se preparer?

  • polo73
    20514 points
  • il y a 6 ans

Grenoble doit fortement progresser pour aller toucher une place qualificative européenne!!

  • noune
    13939 points
  • il y a 6 ans

Encore beaucoup de travail pour Grenoble!!!....

@ Thibault Perrin : réactivité - modification - efficacité. 😉 bravo.

Y'a quoi dans leurs sacs aux sportifs de si précieux?? Leurs affaires sales? Parce qu'à chaque fois, ils posent même pas leur sac pour une interview!!

  • Union
    871 points
  • il y a 6 ans

Moi il m'énerve Sanchez à être bon avec les Pumas et pas foutu d'avoir passé 2 pénalités d'affilé en 2 ans à l'UBB !! Que de potentiel gâché !

  • TPhib
    48267 points
  • il y a 6 ans

Merci pour ce rappel.

Pour les puristes, "après une pénalité du joueur de l’UBB Nicolás Sánchez (6e))" Nicolas Sanchez ne fait plus parti de l'effectif de l'UBB pour la saison 2014-2015 . 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News