VIDÉO. Le 14 mars 2009, l'USAP s'impose à Mayol sur un drop magistral de David Mélé
Le 14 mars 2009, l'USAP s'impose à Mayol sur un drop magistral de David Mélé.
C'est la dernière fois que Perpignan s'est imposé sur la pelouse du Rugby Club Toulonnais.

C'est LE match du week-end. On ne parle pas de Carcassonne - Massy, ou de Japon - Nouvelle-Zélande, mais bien du déplacement de l'USAP à Toulon, devenu décisif pour le maintien. Non pas que ce soit une énorme surprise pour le club catalan : néanmoins, s'attendait à une telle série du dernier champion de France de Pro D2, battu huit fois... en huit matchs ?

WTF : la Fédération Française de la Loose chambre l'USAP... et ça fait mal !Ce qui est sûr, c'est que la situation du RCT est, elle, inattendue. Méconnaissables, les Varois galèrent en ce début de saison, en Top 14 comme en Champions Cup. Patrice Collazo ne semble pas en danger, mais le technicien ne trouve pas la bonne formule. Résultat ? Le triple champion d'Europe est englué à la 13ème place du classement avec seulement 10 points. Soit 7 de plus que l'USAP, pour qui une nouvelle défaite face à une équipe devenue concurrente pour le maintien serait une catastrophe sur le plan comptable. 

Souviens-toi, 2009...

Mais les Perpignanais ont-ils déjà perdu ce match ? Non, forcément, et la récente défaite toulonnaise à domicile contre La Rochelle prouve que Mayol n'est pas une forteresse imprenable. La dernière fois que le verrou avait sauté contre les Catalans, ces derniers étaient en route pour le Brennus. Le 14 mars 2009, David Marty, Jérome Porical et les autres s'étaient imposés 32 à 29 dans un match complètement fou.

Le héros du match ? Un certain David Mélé, récemment revenu à la compétition après une fracture de la main. Ce jour-là, le demi de mêlée avait inscrit le drop de la victoire à la 80ème minute... À 29-29 après la sirène, le RCT obtient une pénalité dans son camp. Sébastien Fauqué - ça y est, vous avez pris un coup de vieux ? - décide de la jouer à la main, et trouve du soutien. Sauf que Norman Jordaan se fait ensuite chiper le cuir, qui rebondit dans les mains de Maxime Mermoz. Faute ? Pas faute ? Pour le staff du RCT, on a tapé dans le ballon. Mais deux temps de jeu plus tard, Mélé ne se fera pas prier pour claquer le drop de la victoire ! 

Lien Vidéo

 

Les équipes : 

RCT
1
Taumoepau
2
Fitzgerald
3
Galasso
4
Maestri
5
Skeate
6
Suta
8
Van Niekerk
7
Sourice
9
Henjak
10
Fauué
11
Sinoti
12
Pisi
13
Lovobalavu
14
Jagr
15
Rooney
16
Ribes
17
Bastères
18
Missoup
19
Auelua


20
Umaga
21
Mariner
22
Jordaan
23
Agnesi

Perpignan
1
Freshwater
2
Geli
3
Pulu
4
Alvarez Kairelis
5
Vilaceca
6
Vaki
8
H. Tuilagi
7
Chouly
9
Mélé
10
Hume
11
Candelon
12
Mermoz
13
Marty
14
Manas
15
Porical
16
Casals
17
Schuster
18
Britz
19
Guiry


20
Parent
21
Sid
22
Burger
23
Bozzi



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le sale coup de vieux en lisant les compos

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
News
Transferts
Sponsorisé News
News
Transferts
Transferts
News