VIDEO. FLASHBACK. 2004. Quand le jeune Matt Giteau affolait la défense anglaise avec les Wallabies
Matt Giteau affole la défense anglaise avec les Wallabies.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Avant de quitter l'Australie et les Brumbies pour Toulon, Matt Giteau faisait également le bonheur des Wallabies. En 2004, il avait régalé contre l'Angleterre.
Nommé au titre de meilleur joueur de l'année 2013-2014 du Top 14, l'Australien Matt Giteau est devenu en l'espace de quatre saisons, une des pièces maîtresses de Toulon. Mais avant de quitter sa mère-patrie l'Australie et son club de toujours les Brumbies, le ¾ polyvalent faisait également le bonheur des Wallabies. Un peu comme ce 27 novembre 2004 face à l'Angleterre. Titulaire en premier centre, le jeune Giteau n'avait pas encore la popularité qu'il a aujourd'hui mais l'on sentait déjà poindre son génie et sa capacité à prendre le meilleur sur les défenses. Il en avait d'ailleurs déjà fait preuve lors de la Coupe du monde avec quatre essais au compteur, puis lors de la tournée des nations du Nord l'été suivant avec trois autres réalisations.

Corrigés en juin (51 – 15), les Anglais, champions du monde en titre, retrouvent les Wallabies en novembre avec l'envie de prendre leur revanche. Mais rien ne se déroule comme prévu sur la pelouse de Twickenham malgré un effectif impressionnant (Robinson, Cueto, Tindall, Borthwick, Moody, Corry, etc.). L'Australie n'a également pas fait le voyage à vide puisque George Smith, Lote Tuqiri, Chris Latham et Matt Giteau sont de la partie. Les joueurs du XV de la Rose se méfient d'ailleurs particulièrement de ce dernier. Et à juste titre.

Sur une action apparemment anodine au quart d'heure, et malgré une défense blanche en place, le centre casqué et ganté va réussir à trouver l'intervalle grâce au concours de Morgan Turinui, feinté la passe devant Josh Lewsey, résister au plaquage de Joe Worsley avant de fixer l'arrière Jason Robinson pour l'essai du talonneur Jeremy Paul. Le genre de fulgurance dont il a le secret et qui continue de faire son succès même dix ans. Il rajoutera par la suite trois pénalités pour une victoire 21 – 19 de l’Australie.


Crédit vidéo : Ruddy Darter
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Compte supprimé
  • il y a 5 ans

Aujourd'hui il fait notre bonheur et tant mieux, merci Matt. En plus son français est irréprochable.

@thibaultperrin Pour info, Matt Giteau a joué à la Western Force de 2007 à 2009 😉

C'est clair. M'enfin, à Toulon on ne s'en plaint pas trop 😀

Dommage pour l'Australie, et sa règle débile, que Giteau ne soit plus sélectionnable!

Derniers articles

News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News