VIDEO. Fédérale 1. Limoges multiplie les superbes actions d'envergure, Aix-en-Provence se rassure

VIDEO. Fédérale 1. Limoges multiplie les superbes actions d'envergure, Aix-en-Provence se rassure
Fédérale 1. Limoges multiplie les actions d’envergure.
Début de saison idéal pour Limoges en Fédérale 1 avec un deuxième succès à domicile face à Tulle. Un match très animé avec des essais de 60 mètres.
Début de saison idéal pour Limoges en Fédérale 1 avec un deuxième succès à domicile face à Tulle (32-10). Après la victoire 34 à 23 aux dépens de Périgueux lors de la première journée et le match nul ramené de Lille (18-18), l'USAL s'est en effet octroyé le derby du Limousin dimanche dernier à Beaublanc, bonus offensif à la clé. Les Limougeauds ont d'ailleurs rapidement pris le score dans cette partie puisque l'ailier Quentin Moulinjeune est allé à dame dès les preùiers instants de la rencontre. Vingt minutes plus tard, c'est une nouvelle fois en bord de touche que Limoges a fait la différence, en partie grâce aux cannes de l'arrière Anthony Fenner, pour une action de 60 mètres conclue par Mathieu Razet.

Dominés, les Corréziens n'ont pourtant rien lâché et marqué grâce à leurs avants pour réduire la marque avant la pause (15-10). Mais l'espoir a été de courte durée pour les visiteurs alors que le demi de mêlée Nicolas Faltrep s'est faufilé dans la défense pour le troisième essai de l'USAL. Décidément en jambes, les locaux sont finalement allés chercher le bonus offensif sur une nouvelle action d'envergure pour la réalisation du centre Julien Rifleu. Du beau jeu à retrouver dans ce résumé.


Crédit : France 3

Dans la poule 4, le PARC a pris la mesure du promu Graulhet (22-35) et s'est quelque peu rassuré après le match nul concédé sur la pelouse de Mauléon. Le Sporting Club Graulhétois, maintenu en échec lors du premier tour face à Blagnac (9-9) puis corrigé par Bagnères-de-Bigorre (41-14), avait quant à lui envie d'engranger sa première victoire en Fédérale 1 et qui plus est à domicile, mais après un bon quart d'heure ponctué d'un essai d'Icher et de plusieurs coups de pied de Bille, les locaux ont subi la puissance et la vitesse des hommes de Christian Labit. Suite à l'essai de l'ailier Eddy Labarthe (11e), c'est le centre Jérôme Jacquet qui a doublé la mise avant la pause (13-20).

Un avantage qui a grossi au retour des citrons grâce au troisième ligne Paula Havea mais que le PARC n'a cependant pas réussi à maintenir. Graulhet a en effet profité de l'indiscipline adverse pour refaire son retard et ainsi revenir à trois longueurs à l'heure de jeu (22-25). Mais c'est finalement Pays d'Aix qui a eu le dernier grâce au pied de l'ouvreur Sylvain Bouillon (76e), ancien coéquipier de Camille Lopez à Mauléon, et au doublé de Labarthe à la sirène.


Crédit : Le Parc TV

Découvrez les joueurs du PARC sous un angle plus original avec le clip de présentation de l’effectif 2014-2015 tourné le 28 août dernier dans les rues du centre-ville d'Aix-en-Provence.


Crédit : Le Parc TV

Du côté de Saint-Sulpice-sur-Lèze, les nouvelles sont rassurantes pour Ralph Teriitahoia. K-O en toute fin de partie face à Rodez ce dimanche suite à un coup de genou à la tête, le deuxième ligne avait été évacué à l'hôpital Purpan à Toulouse. Après des examens et une nuit en observation, le joueur ruthénnois a pu sortir. « Je vais au plaquage. Je me baisse et prends un coup de genou involontaire dans la tête. J'ai voulu me relever mais je suis retombé. Je crois que je suis parti deux fois. J'ai eu très peur. Je me suis dit que je ne voulais pas mourir et j'ai dû broyer la main de Julien Baron qui était à mes côtés », a confié Teriitahoia dans La Dépêche.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News