VIDÉO. Fébriles, les Springboks prennent une gifle par des All Blacks en détente
Sans se presser, la Nouvelle-Zélande a facilement disposé de son rival sud-africain lors de la deuxième journée du Rugby Championship. Crédit image : Screenshot Canal +
Sans se presser, la Nouvelle-Zélande a facilement disposé de son rival sud-africain lors de la deuxième journée du Rugby Championship.

L’addition fait mal pour un choc qui s’annonçait pourtant serré. Ce samedi 15 juillet, les All Blacks ont disposé des champions du monde sud-africains à Auckland sur le score de 35 à 20. Un score qui dévoile à peine l’étendue de la facilité qu’a eu la sélection menée par Ian Foster pour remporter cette rencontre. Avec cette victoire, la Nouvelle-Zélande prend une très sérieuse option sur le titre du Rugby Championship 2023. Les coéquipiers de Beauden Barrett s’adjugent une deuxième à 5 points en autant de matchs. Pour conclure la compétition, ils joueront le samedi 29 juillet 2023 à 11:45 face à l’Australie du côté de Melbourne. De son côté, l’Afrique du Sud accueillera l’Argentine en fin d’après-midi à Johannesburg.

Impuissants, les Springboks n’auront même pas réellement réussi à revenir dans le match au cours de leur seule période de domination, de la 40ᵉ à la 65ᵉ minute de jeu. À peine sorti de leur euphorie suivant les essais de Malcolm Marx (54ᵉ) et Cheslin Kolbe (63ᵉ), c’est Will Jordan qui vient gâcher la fête après une passe au pied presque parfaite de Beauden Barrett. L’ultime essai de Kwagga Smith lisse l’addition salée des Africains. Pour la Nouvelle-Zélande, le match a été tenu avec maîtrise par un XV expérimenté. Les failles ont rapidement été comblées. Si les All Blacks n’ont pas été effervescents, ce succès les met dans d’excellentes dispositions en ce début d’été précédent la Coupe du monde en France.

Coupe du Monde. Barrett, Mckenzie, Mo’unga… Un fauteuil pour 3 chez les All BlacksCoupe du Monde. Barrett, Mckenzie, Mo’unga… Un fauteuil pour 3 chez les All Blacks

Les Springboks en train de se perdre ?

Surprenants et envoutants, les hommes de Jacques Nienaber avaient pourtant pulvérisé l’Australie la semaine dernière. Avec cette performance beaucoup moins convaincante, le sélectionneur Springboks pourrait réfléchir à intégrer quelques joueurs électriques qui avaient convaincu à la maison. En figure de proue, la charnière Grant Williams/Manie Libbok convainc régulièrement sur ses entrées en jeu. De la même manière, l’ailier Kurt-Lee Arendse semble être particulièrement affûté quand l’iconique Makazole Mapimpi n’a pas réussi à performer ce samedi. À l’inverse, Cheslin Kolbe a montré quelques-uns de ses atouts durant le duel face aux All Blacks.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • resp
    11939 points
  • il y a 10 mois

2 premiers essais merveilleux des All Blacks avec l'ailier Jordan qui fait la différence. Des passes après contact, du soutien, des joueurs disponibles en permanence, de l'alternance avec du jeu au pied par dessus, des courses dans l'axe puis au large...

Une belle équipe qu'il nous faut prendre dès le premier match de CDM dans tous les compartiments du jeu et sur les ballons portés où ils ne sont pas à leur avantage sur ce match.

D'après le résumé, la fin de match paraissait plus à l'avantage territorial pour les Sud Af. A voir si physiquement ils peuvent tenir 80 minutes contre nous (ou le contraire).

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News