VIDÉO. Champions Cup : Camille Lopez fait danser Dan Biggar pour mettre Scott Spedding sur orbite
Camille Lopez a fait danser Dan Biggar.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retour sur la belle victoire de l'ASM chez les Ospreys, la première des Auvergnats à l'extérieur.

Ce samedi, c'était le grand retour de Danse avec les Stars. Mais Camille Lopez n'était pas sur le parquet de la Plaine Saint-Denis. Normal, puisque l'ASM avait réquisitionné ses services pour l'entrée en jeu de son équipe en Champions Cup. C'est au Pays de Galles, sur la pelouse des Ospreys, que le dernier vice-champion d'Europe a donc débuté sa campagne. Le tout, dans un contexte compliqué : seulement neuvièmes du Top 14, les Clermontois n'ont toujours pas remporté le moindre match à l'extérieur cette saison.

Alors, comment expliquer ce succès de l'ASM, 26 à 21 ? La prestation XXL de la charnière y est pour quelque chose. Morgan Parra et Camille Lopez ont une nouvelle fois prouvé leur complicité. Le demi de mêlée a parfaitement animé en alternant jeu au pied et jeu à la main, terminant la rencontre avec treize points inscrits. Le demi d'ouverture s'est lui montré décisif sur la seconde réalisation de son équipe au bout de... 10 minutes de jeu. Sans doute inspiré par les danseurs de DALS, Lopez nous a offert une petite rumba, enrhumant au passage Dan Biggar avant de parfaitement naviguer pour mettre sur orbite Scott Spedding, auteur de l'essai.

La suite fut un peu plus difficile pour l'ASM, qui encaissera trois essais mais repartira avec les quatre points de la victoire. Prochain rendez-vous ce week-end, face à Northampton. Découvrez le résumé vidéo de la partie : 

Crédit vidéo : EPCR

Et aussi : 

VIDÉO. Champions Cup : Camille Lopez fait danser Dan Biggar pour mettre Scott Spedding sur orbiteVIDÉO. Insolite : le grand moment de solitude de Sébastien Vahaamahina, interviewé en anglais

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Ahma
    94777 points
  • il y a 3 ans

Le titre de l'article m'a permis de retrouver quelques témoignages des années de formation de Camille Lopez, qui nous font bien comprendre les racines de sa virtuosité.

https://www.youtube.com/channel/UCPnBV7BOQWC_MPtODtxgX3A

@Ahma

Je sais comment te modérer, tous ces liens vont être un atout non négligeable dans ma perfide démarche.

  • oZbeck
    26165 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

C'est moche ce que tu fais, dire que j'ai suivi le lien 😊

L'essai de Spedding n'était pas « comme à la parade », contrairement à ce que dit le commentateur. Penaud tourne le dos à l'action en allant se replacer. Mais Spedding, lui, était attentif et a anticipé le fait que Lopez risquait de se faire enfermer inutilement par la défense. Pour fournir une solution, il est intelligemment allé se placer en premier centre (je n'ai pas suivi le match, je ne sais pas où est Lamerat).

Évidemment, cela n'enlève rien à la beauté de la chorégraphie de Lopez 🙂

  • FlowXV
    9296 points
  • il y a 3 ans
@Patrice Lagiclée

Il fait une course en leurre proche du ruck (Lamerat)

  • jose5
    20007 points
  • il y a 3 ans
@Patrice Lagiclée

Lamérat, comme souvent, se propose en premier attaquant, devant Lopez, attirant vers lui deux défenseurs.

@jose5

Ah oui, merci; je n'avais pas remarqué car il part devant Lopez. Du coup, je ne comprends pas ce que fait Penaud 😳 Manque de communication?

@Patrice Lagiclée

Au départ, il reprend juste sa place. Vu leurs positionnements, l'équipe avait visiblement prévu d'aller jouer au large très vite, Spedding est positionné pour intervenir au coeur de la ligne donc le centre restant doit être à l'extérieur. Sauf que Biggar monte très agressif sur Lopez qui doit la jouer seul.
Ensuite une fois que Lopez part en 1 contre 1, Spedding et Penaud la jouent bien. Spedding est dans le bon sens pour se proposer à hauteur ou venir aider Lopez s'il perd son duel. Penaud part sur l'extérieur pour proposer une solution au large. La défense doit choisir entre se resserrer pour éviter que Spedding perfore au centre ou gicler sur l'aile pour ne pas être débordée. Le 13 adverse est perdu entre Spedding et Penaud, il monte sur Spedding mais est obligé de s'arrêter car il se rend compte qu'il a Penaud derrière lui : s'il continue de monter sur Spedding il offre un boulevard pour une sautée de Lopez à destination de Penaud. C'est cette hésitation qui ouvre en grand la porte pour Spedding.

Derniers articles

Sponsorisé News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News