VIDEO. BEST OF des plaquages destructeurs mais néanmoins dans la règle
Alldritt a déjà goûté à la défense du Pays de Galles.
Au rugby, on peut marquer son adversaire physiquement avec un gros tampon. Mais encore faut-il respecter les règles qui garantissent la sécurité des joueurs.

VIDEO. Top 14. Ryno Pieterse (Castres) pète une durite et désintègre Maxime Lucu (UBB)VIDEO. Top 14. Ryno Pieterse (Castres) pète une durite et désintègre Maxime Lucu (UBB)Le "plaquage" de Ryno Pieterse sur Maxime Lucu lors du match de Top 14 entre Castres et l'UBB a fait le tour de la planète ovale. Et provoqué de vives de réactions face à la violence du choc entre le deuxième ligne et le demi de mêlée. Définitivement exclu, Pieterse est convoqué mercredi 29 septembre devant la Commission de discipline de la Ligue de rugby. S'il a présenté ses excuses, le Sud-Africain risque gros. Son geste, en retard et à l'épaule, n'avait rien d'un plaquage, mais plus d'un attentat. Pourtant, il est tout à fait possible de "marquer" son adversaire physiquement tout en restant dans les règles. Retrouvez dans cette vidéo quelques-uns des plaquages les plus impressionnants de ces dernières années. Il faut également avoir l'esprit que la règle a évolué et que certains gestes vus par le passé pourraient désormais être sanctionnés.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Dans le cas de Pieterse, son prénom devrait plutôt s'orthographier Rhino...

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News