VIDEO. Analyse #2 (la suite) de l'arbitrage du match Munster vs USAP
Greg Garner, l'arbitre de la rencontre Munster vs USAP

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Deuxième partie de l'analyse de l'arbitrage du match entre le Munster et l'USAP. Greg Garner, arbitre de la rencontre a largement été critiqué.
Deuxième partie de l'analyse du jeu « Mettez-vous dans la peau de l'arbitre du match Munster vs USAP ». Nous allons regarder les réponses des internautes et des arbitres au cas par cas.



VIDEO. Analyse #2 (la suite) de l'arbitrage du match Munster vs USAP

Cas n°7 : La bonne réponse est bien la n°1. Le maul était bien improductif (pas de fautes), dans ce cas, le ballon est rendu à l'équipe qui n'est pas à l'origine du maul.
Pourquoi aucun arbitre ne signale « Le plaqueur ne se sort pas » contre 25 % des internautes ?
C'est une règle assez méconnue pour le grand public. Nous ne sommes pas dans une phase de plaquage ou de ruck mais dans un maul (ballon porté). Quand ce dernier va au sol, les joueurs n'ont pas l'obligation de quitter la zone du ballon contrairement à la phase de plaquage ou de ruck. C'est la raison pour laquelle on voit de plus en plus de défenseurs tenter de maintenir le porteur de balle en haut dans le but de créer un maul et ainsi coffrer le ballon.

VIDEO. Analyse #2 (la suite) de l'arbitrage du match Munster vs USAP

Cas n°8 : Débat d'actualité. Les fameuses passes en-avant demandées à l'arbitre vidéo, il est demandé de regarder si le ballon est envoyé vers l'avant (et non la trajectoire du ballon). L'arbitre vidéo ne refuse l'essai que si la passe en-avant est claire et évidente. Bref sur ce coup... les statistiques témoignent du bordel !


VIDEO. Analyse #2 (la suite) de l'arbitrage du match Munster vs USAP

Cas n°9 : Voilà une décision qui n'a pas fait hésiter une seconde les arbitres. Alors que les internautes balbutient sur ce cas, les hommes au sifflet sifflent très clairement hors-jeu des joueurs blancs. Explications.
Prise de balle à deux mains en touche : Ce n'est pas un cas de fin d'alignement (il faut que le maul ou le ruck qui suit cette prise de balle dépasse la ligne de remise en jeu). Il est donc interdit aux joueurs blancs de traverser la ligne de remise en jeu avant la fin de l'alignement. Mesure absolument pas respectée. Sanction très logique.

VIDEO. Analyse #2 (la suite) de l'arbitrage du match Munster vs USAP

Cas n°10 : Un des moments décisifs de la rencontre pour l'USAP. Les supporters sang et or se sont sentis lésés par cette décision arbitrale... mais Garner est plutôt soutenu par les arbitres interrogés. 60% des hommes au sifflet accordent l'essai de pénalité, qui n'a rien d'illogique à la lecture de la règle « Un essai de pénalité est accordé à la suite d'une faute adverse empêchant un joueur attaquant de probablement marquer un essai ». Sans la faute de Kisi Pulu, l'essai paraît clair.

L'IRB a demandé expressément aux arbitres d'appliquer régulièrement la double sanction sur les essais de pénalité en infligeant un carton jaune au joueur fautif.

VIDEO. Analyse #2 (la suite) de l'arbitrage du match Munster vs USAP

Cas n°11 : Pour commencer, on s'excuse du petit « bug » dans les résultats. 60% des arbitres ont sifflé la pénalité contre le rouge même si ça n’apparaît pas au-dessus. La plupart des arbitres ont estimé que le rouge devait lâcher le ballon une fois qu'il se retrouve au sol. Ceux qui ont décidé de pénaliser le joueur blanc l'expliquent par le fait que le joueur rouge arrive le premier et que le rapport de force dans le ruck est à l'avantage des Rouges, au moins au début. Une opinion comparable à Greg Garner qui se défend.

VIDEO. Analyse #2 (la suite) de l'arbitrage du match Munster vs USAP

Cas n°12 : Seulement 28% des internautes mettent un carton jaune ! 80 % des arbitres s'accordent pour dire qu'il y a un plaquage dangereux qui mérite bien un carton jaune. On peut se poser la question de l'avantage terminé ou non, mais la faute semble assez grave pour revenir 35m en amont et sanctionner le mauvais geste du catalan.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100164 points
  • il y a 6 ans

la vraie question est de savoir qui supervise l'arbitre qui supervise l'arbitre ?

Tout d'abord merci a Maxime Rouquié pour toute ces analyses. Un sacré boulot et en plus il faut s'atteler au règlements. ça y est René Hourquet tu es démasqué !!!!!!

Ensuite on peut voir combien il est difficile d'arbitrer notre sport préféré, déjà quand on a 2 heures pour dépiauter les images on est encore en train de discuter sur c'est le blanc c'est le rouge Imaginez dans un match international à la vitesse ou cela va !!!!!

Personnellement je vais tourner 7 fois ma langue dans ma bouche avant de crier sur notre cher arbitre !!!

L'analyse faite par le rugbynistère ressemble fortement à celle que les arbitres de haut niveau font après leurs matchs. Car aujourd'hui, et c'est une bonne chose d'ailleurs, les arbitres sont supervisés par d'autres arbitres et font des débriefs d'après match.

C'est à mon sens, une des raisons qui fait que l'arbitrage se porte bien malgré la quantité de match à conduire chaque week end européen. Je ne dis pas que tous les arbitres sont bons, je dis que ceux qui sont mauvais disparaissent, et ceux qui sont corrects maintiennent leur niveau voir l'améliore.

Pour avoir pas mal lutter dans les divisions basses françaises du nord-est, si seulement le pôle arbitral pouvait être supervisé comme nous l'avons fait ici, quel bonheur ce serait!

  • ced
    100164 points
  • il y a 6 ans

ouais mais bon c'est pas si énorme que ça, devant la télé tu fais des bonds et puis tu t'aperçois (à jeun) qu'en fait l'arbitre a bien fait.
quand Haugton se fait ouvrir par Vahaaaaamaaaaaiiiinnaaaa perso j'exclu un joueur du Munster puis (à jeun) je m'aperçois qu'en fait il fallait exclure un joueur de mon équipe ... au final, mieux vaut que je continu à picoler devant le petit écran.

J'ai classé les décisions pour y voir plus clair. J'appelle "litigieuse" une décision qui favorise 1 camp mais qui aurait très bien pu favoriser l'autre côté (cas des arbitres à 5/10-5/10 et 6/10-4/10).

Décisions clairement en faveur des rouges : 1, 4 et 11
Décisions litigieuses en faveur des rouges : 5, 6, 8 et 10
Décisions incontestables : 3, 7 et 9
Décisions litigieuses en faveur des blancs : 2 et 12
Décisions clairement en faveur des blancs : Aucune

Sur cet échantillon de 12 moments, on peut voir un avantage significatif pour les rouges, que ce soit volontaire ou pas.

EDIT du message précédent. J'ai pas analysé les graphes avec assez d'attention et je n'avais pas vu la dernière ligne qui donne justement ce que je réclamais dans le comment précédent.
Du coup je retire ma remarque et il ne reste plus qu'un merci pour la team du rugbynistère.

Merci pour cette analyse qui permet de voir clairement les faits !
C'est génial de voir ce genre d'articles sur des sites "amateurs" et c'est dingue de ne pas voir ce genre d'analyse sur des sites portés par des structures de presse professionnelles (rugbyrama et l'équipe pour ne pas les citer).
Une petite suggestion pour le futur, puisque l'un des objectifs de cet article est de comparer les jugements faits par l'arbitre du match, des arbitres pro ou non et les internautes ca pourrait être judicieux de faire apparaitre directement sur vos graphes la décision prise par l'arbitre du match.
Et encore une fois merci pour vos analyses judicieuses qui permettent de se sortir du classique "l'erc est pourrie", "c'est la faute de l'arbitre", "c'est toujours contre les clubs françcais", etc.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Transferts