Ulster - Leinster : Deux sauvetages pour le titre
Paddy Jackson est stoppé de manière irrégulière par Nacewa.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
En empêchant par deux fois l'Ulster d'inscrire un essai, les Leinstermen se sont offert un second titre cette saison après le Challenge européen.
Si le Leinster n’a pas (encore) rejoint le Stade Toulousain avec un quatrième titre en Coupe d’Europe, il est très loin d’avoir raté sa saison. Vainqueur du Challenge européen aux dépens du Stade Français, la province irlandaise s’est également imposée samedi dernier en finale du Pro 12 face à l’Ulster (18-24). Une fin de saison pour laquelle n’importe quel club aurait signé en début d'exercice. Dominateur en Amlin Cup, la bande à O’Driscoll, qui restait sur trois défaites consécutives à ce stade de la compétition, a cependant dû batailler. Et ce malgré un premier essai précoce par Jennings, transformé par Sexton (0-10). Un bon quart d'heure plus tard, l’Ulster rentrait enfin dans son match avec une belle percée de Tommy Bowe qui mettait les siens sur le chemin de l’en-but. Mais une grosse défense de plusieurs Leinstermen sur Robbie Diack l’empêchait d’aplatir.



Il fallait attendre la 24ème minute pour voir le club de Belfast inscrire ses premiers points par l’intermédiaire du demi de mêlée Ruan Pienaar sur pénalité. Une série de coup de pieds plus tard, les deux formations rejoignaient les vestiaires sur le score de 13 à 6 en faveur des hommes de Joe Schmidt. Ceux-ci voyaient le second acte démarrer sous les meilleurs auspices alors que le troisième ligne Robbie Diack retournait sur le banc pour 10 minutes. Bien que réduit à 14, l’Ulster faisait le jeu. Suite à un excellent crochet intérieur, Paddy Jackson prenait la défense de vitesse avant d’être stoppé de manière irrégulière par Isa Nacewa à quelques mètres de l’en-but. Un sauvetage qui lui valait un carton jaune de la part de l’arbitre (19-9).



Après un gros temps faible, le Leinster remettait la main sur le match peu après l’heure de jeu grâce à Heaslip, bien aidé par le deuxième ligne Devin Tower pour un essai en coin alors que l’Ulster était revenu à seulement quatre longueurs. Une réalisation cruciale dans cette fin de rencontre où l’Ulster pressait à nouveau son adversaire, tendu à l’idée de voir à nouveau échapper ce titre qu’il convoite depuis 2007. Malgré un gros temps fort de l’Ulster dans les derniers instants de la partie, le Leinster parvenait à conserver son avance pour offrir à Joe Schmidt le seul trophée qui manquait à son palmarès.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News