RESUME VIDEO. Quelle finale ! La Nouvelle-Zélande domine l'Angleterre au bout du suspense !
La Nouvelle-Zélande a décroché le titre mondial chez les femmes aux dépens de l'Angleterre.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La Nouvelle-Zélande a été sacrée championne du monde ce samedi en dominant l'Angleterre sur la pelouse de l'Eden Park. Une finale spectaculaire.

RESUME VIDEO. Le XV de France féminin termine en beauté : 5 essais et une médaille de bronze !RESUME VIDEO. Le XV de France féminin termine en beauté : 5 essais et une médaille de bronze !On aurait aimé que les Bleues s'invitent en finale pour prendre leur revanche sur l'Angleterre et tenter de décrocher le titre mondial. Mais les Red Roses et les Black Ferns ont livré un match formidable qui fait honneur au rugby féminin. Une finale de rêve pour certains entre des Néo-Zélandaises, titrées à cinq reprises, et des Anglaises invaincues depuis 30 matchs. Un match qui livré toutes ses promesses et bien plus malgré le carton rouge avec des essais et du suspense jusqu'à la dernière minute. Et cette touche anglaise à cinq mètres de la Terre promise qui a vu les locales réussir le contre et dégager dans la foulée pour le sacre. Qui aurait pensé que le score serait aussi serré à ce moment-là ?

Au quart d'heure, l'Angleterre menait 14 à 0 après deux essais d'Ellie Kildunne (3e) et Amy Cokayne (13e). Mais l'exclusion de la numéro 14 Lydia Thompson pour un plaquage dangereux sur Portia Woodman a changé la physionomie du match. Non seulement parce que les Anglaises ont évolué à 14 pendant la majeure partie de la rencontre. Mais aussi parce que les Ferns ont perdu l'une de leurs meilleures joueuses en la personne de Woodman. En supériorité numérique, elles sont logiquement revenues au tableau d'affichage grâce à Georgia Ponsonby (18e) puis Ayesha Leti-l'iga (25e). Mais les Anglaises ne sont pas classées à la première place mondiale pour rien. Avec une joueuse de moins, elles ont tourné en tête à la pause 26 à 19 après l'essai de Marlie Packer (21e) et le doublé de Cokayne (32e), tandis qu'Amy Rule (40e) permettait à la Nouvelle-Zélande d'être à portée d'un essai transformé.

Qui a dit que les finales devaient se jouer uniquement au pied ? 7 essais et 45 points marqués dans le premier acte, on ne pouvait rêver mieux pour faire la publicité du rugby féminin. Et le second acte a été à la hauteur du premier avec une entame de feu des locales emmenées par une Stacey Fluhler des grands soirs. Non seulement elle a marqué un essai (41e), avant que Krystal Murray ne trouve aussi la faille (49e). Mais elle a été décisive sur celui de Leti-l'iga (71e). Des réalisations ô combien importante pour les Blacks Ferns puisque Amy Cokayne, l'une des grandes joueuses de ce Mondial féminin, y est allée de son triplé à la 54e. Les deux équipes, un temps à 14 contre 14 après le jaune de Simon, ont tout donné jusqu'aux dernières secondes. L'Angleterre refusant à plusieurs reprises de tenter de prendre les points au pied pour jouer une éventuelle prolongation. C'est tout à leur honneur compte tenu de leur domination en fin de partie. Elles pourront sans doute nourrir de gros regrets. Mais l'histoire est belle pour la Nouvelle-Zélande qui remporte ainsi son 6e titre, le premier sur son sol chez les féminines.

Lien Vidéo

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Superbe match! Merci mesdames!

  • Mat RCK
    14698 points
  • il y a 2 semaines

Un contrat sur Mme Woodman ? Si c'est le cas, bien réalisé puisqu'elle est sortie mais qui n'a pas permis aux Red Roses de gagner et heureusement. Voilà pourquoi je suis contre le carton rouge avec retour d'un joueur au bout de 20 minutes. Félicitations aux Black Ferns. La CDM 2025 en Angleterre est pour nos bleues.

Les Anglaises sont portées sur le ballon... Comment ? Ah non ? Elle sont pour les ballons portés...

@Amis à Laporte

portees sur la pinte peut-être?

@Le Haut Landais

Tant qu'elles ne sont pas portées sur Laporte ?

C'est toujours un vrai plaisir de voir perdre une équipe d'Angleterre 😄
Surtout cette équipe féminine qui n'a (presque) qu'une seule arme : ses penatouches. Elles sont d'un ennui à voir jouer. La Nouvelle-Zelande et la France sont moins puissante mais leur jeu me paraît tout de même plus équilibré.
Bien sur on ne peut pas reprocher aux anglaises de faire ce qui marche. Il va falloir apprendre à défendre sur un ballon porté les filles sinon le public va vite s'endormir.
En tout cas je suis ravi pour les Black Ferns. 👍

Quel plaisir j'ai pris à regarder ce match ! Félicitations aux Black Ferns et merci aux anglaises, car il faut être deux pour avoir un beau match...

  • Pianto
    47899 points
  • il y a 2 semaines

wow, les deux numéros de la 13.
Impressionnant.

@Pianto

Stacey Fuhler est super, quelle joueuse!

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Sponsorisé News
News