RESUME VIDEO. Mené 33 à 0, le XV de France féminin a réalisé une remontée fantastique dans le Crunch !
Le XV de France féminin a livré une bataille féroce face à l'Angleterre à Twickenham devant près de 60 000 personnes. Crédit image : Screenshot France 2
Après une première période totalement à l'avantage de l'Angleterre, le XV de France féminin a pris les commandes du Crunch dans le 6 Nations. Insuffisant pour l'emporter.


Le XV de France féminin a livré une bataille féroce face à l'Angleterre à Twickenham devant près de 60 000 personnes. Mais les Bleues ne sont pas parvenues à remporter le Tournoi des 6 Nations. Ce sont les Red Roses qui réalisent le Grand Chelem après une première période largement en leur faveur. À la pause, les Tricolores étaient en effet menées 33 à 0. Et on voyait mal comment cette finale n'allait pas tourner à la fessée. Les Anglaises vengeant en quelque sorte leurs homologues masculins, battus avec la manière pendant le Tournoi. Mais les Françaises sont revenues des vestiaires avec d'autres intentions. Elles ont mis plus de vitesse, ont été meilleures au soutien. Et surtout, elles ont fait preuve de réalisme. Ce qui leur avait manqué en début de match malgré une domination outrageuse lors du premier quart d'heure. Ainsi, Boulard (49e), Vernier (56e), Escudero (66e), Gros (76e) et Banet (80e) ont trouvé la faille. A leur tour, les Bleues ont inscrit 33 points dans le second acte. Le match aurait pu se terminer sur une égalité parfaite (qui aurait quand même vu l'Angleterre remporter le Tournoi, mais pas le Grand Chelem), si les Anglaises n'avaient également pas inscrit un essai. Score final, 38 à 33.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je n'ai pas vu la deuxième mi temps, mon propos concerne uniquement la première mi temps.
Je n'avais pas regardé un match des filles depuis un moment, et à ma grande surprise, le niveau a été vraiment très très bas. Des filles qui vont percuter seules, sans soutient. Le soutient toujours en retard. Tremoulière complètement à côté de la plaque. Des passes de maçons. tout ça n'est pas dû à la supériorité des anglaises, c'est de la simple technique et du placement.
Je m'attendais à un niveau de jeu beaucoup plus élevé, j'avais justement en souvenir de bons matchs et surtout de la technique. Que s'est il passé ? Apparemment elles se sont réveillés en 2è période (ou les anglaises ont elles, baissées le pied ?).

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News