France - Nouvelle-Zélande : La mêlée sera-t-elle la clé du succès face aux All Blacks ?
France – Nouvelle-Zélande : La mêlée sera-t-elle la clé du succès ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La mêlée des All Blacks n'est pas aussi performante que par le passé comme en témoigne le match contre le Japon. Une faille que le XV de France doit exploiter.
Le match entre le XV de France et la Nouvelle-Zélande ce samedi au Stade de France promet de nombreux duels. Si les trois-quarts devraient être amenés à briller, les avants vont également être particulièrement sollicités. Côté All Black, l'objectif sera de produire des sorties de balles rapides pour lancer le jeu derrière. Ce que craint particulièrement Philippe Saint-André. Le combat sera rude pour les deuxièmes et troisièmes lignes tricolores qui devront s'envoyer dans les rucks, tout en gardant une certaine lucidité pour ne pas aller trop loin, mais également en mêlée où la première ligne constituée de Yannick Forestier, Benjamin Kayser et Nicolas Mas aura fort à faire face à l'expérience Mealamu épaulé par Woodcock et Owen Francks. La présence du vétéran (108 sélections) au talonnage n'est en effet pas une surprise. De l'aveu même de l'entraîneur des avants néo-zélandais, Mike Cron, la mêlée des Blacks n'est pas aussi performante que par le passé. Un constat que l'on a récemment pu faire lors du premier match de la tournée des Champions du monde face au Japon.



Le Pays du soleil levant, qui n'est pourtant pas réputé pour ses avants performants, a en effet produit une bonne partition dans cet exercice si particulier. Pour Marc Dal Maso, ancien de la maison montoise et désormais entraîneur de la mêlée nipponne, ce n'est pas une surprise : « Honnêtement, je m'y attendais un peu. Les joueurs ont effectué un gros travail de musculation et on en a profité pour bosser à fond nos liaisons. Nos avants ont fait d'énormes progrès durant les deux mois passés ensemble en mai et juin derniers. Après avoir eu la composition de leur pack et revu certaines vidéos, je pensais qu'il y avait quelque chose à faire. » Et si la clé du succès face aux All Blacks passait par la mêlée ? Si Dal Maso, via Midi Olympique, pense que son équipe avait les moyens de récolter un essai de pénalité en fin de match, les Français, que les Blacks craignent devant, avec leur technique et leurs capacités, ont une bonne carte à jouer dans ce secteur. Les pénalités qui pourraient éventuellement découler d'une domination française seront très bonnes à prendre.

Ce mercredi, Steve Hansen a même fait le déplacement à Londres pour rencontrer les entraîneurs et les arbitres, comme il est de coutume avant les rencontres internationales, et discuter notamment des nouvelles règles de la mêlée. Car c'est là que le bât blesse. La réforme leur pose problème. En effet, les Blacks sont en difficultés sur leur propres introductions car au moment où le talonneur lève le pied pour faire son job, ils se retrouvent sous pression au même titre que ses coéquipiers. Il arrive même parfois que le talonneur ne parvienne pas à atteindre le cuir compte tenu de la taille et du dynamisme des packs actuels. The New Zealand Herald rapporte qu'Hansen aurait proposé que l'on introduise comme il était de coutume depuis des années, c'est-à-dire pas forcément droit pour faciliter le timing des joueurs. Bref, ces All Blacks qui apparaissent si performants sur le papier (sur le terrain également) ont peut-être un point faible...un. Aux Français d'exploiter cette faille, en anticipant notamment le fait que les Néo-zélandais ont tendance à pousser avant l'introduction pour compenser, pour les pousser à la faute. Il faudra jouer juste et avec intelligence comme le soulignait PSA ce jeudi matin.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

Mélée..touche ...ruck... !!
Tout va compter !

De la solidarité, du soutien sans faille ....du combat du combat et du combat.....!!!!
...........et du jeu......du rugby, un rugby d'équipe de potes, fiers de porter le maillot et de lutter pour leur pays.

ALLEZ LES BLEUS !!!

  • PIPIOW
    41190 points
  • il y a 6 ans

je pense qu on va souffrir dans les 10 dernieres minutes de chaque mi temps
le rythme est plus elevé qu en top 14 et le temps de jeu aussi
mais bon on sait jamais

  • rico55
  • il y a 6 ans

Il est vrai que depuis les nouvelles règles en mêlée les blacks ont plus de mal dans ce secteur, surtout depuis qu'il n'y a plus d'impact. Mais dire que la mêlée sera une clé du succès, je n'irai pas jusque là. Je crois me souvenir d'un test-match contre l'Australie où les wallabies ce sont littéralement fait bouffés en mêlée et pourtant ils nous ont mis plus de 50 points. La mêlée sera importante pour bien assurer nos lancements de jeu et prendre des points si possible (qui feront p-e la différence à la fin) mais c'est surtout le combat et l'envie de jouer qui feront la différence face aux blacks qui savent très bien limiter la casse en mêlée (comme ils l'ont montré contre l'argentine).

  • Aneto
    12914 points
  • il y a 6 ans

Je crois qu'une bonne mêlée est essentielle mais il ne faudra pas que ça! Par contre si on se fait contrer en mêlée on peut rentrer la tireuse ça sera pas le soir où ont fera mousser la bière!

Tout à fait d'accord avec @Sapiac76, sur les dernières rencontres au Stade de France l'état de la pelouse a beaucoup posé de problèmes en phase de mêlée.
Si l'EDF compte s'appuyer sur cette phase, il faut croiser les doigts pour que la pelouse soit bonne...

@ Waltervincent : pour moi on ne chante pas sur le haka. on le respecte mais c'est aux joueurs sur le pré de montrer qu'ils les attendent.
Après je suis d'accord qu'il va falloir les user en mélée mais j'espère quand même voir de la folie sur le match 🙂

  • Waltervincent
  • il y a 6 ans

Suffit la technique, faut mettre la courge dans les braises, voire un genou pour Mc Caw, que Parra cesse de rendre la gonfle au pied par dessus les mêlées sans pression pour éviter de se bouffer des contres de leur cavalerie, et que le public chante par dessus le haka au lieu de l'applaudir

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Je pense qu'on a un 5 de devant supérieur.
Après, avec Lauret, on a enfin un 3ème ligne qui donne tout dans les rucks. Comme d'habitude face aux Blacks, ce sera ce secteur où il faudra être performant. Pas question de perdre des ballons sur des rucks qu'on a provoqué, sinon c'est contre-attaque ou au mieux un coup de pied de 50 mètres et tout à refaire...

  • GG59
    2000 points
  • il y a 6 ans

Le point clé sera de jouer avec le Coeur !!!

Si c'est notre point fort autant l'utiliser, ce sera surement un secteur où en sera peut-être meilleurs !

Pardon message splitté :$

...(mais où est la norme me dirait vous ??) on revenait aux origines et le talonneur devait, oui ma bonne dame, talonner ! Chose pas si facile que ça alors que ce geste était franchement en voie de disparition.... Maintenant, obtenir une mêlée, c'est bien, mais encore faut il arriver à tenir son engagement...

"le fait que les Néo-zélandais on tendance" Aie ! ça pique les yeux...

Après ce petit aparté orthographique, c'est clair que ce n'est pas dans l'intérêt des blacks, mais il serait vraiment dommage de revenir en arrière concernant les règles régissant la mêlée. En ré-introduisant le ballon "normalement" (mais où esgt l

Il va falloir plus que cela pour les battre. Chaque fois on se dit "il faut mettre l'accent sur la mêlée" Contre l'Australie en 2011 aussi. On a vu le résultat ... Il faut bien plus que cela. Et enplus comme beaucoup le soulignent l'arbitrage sera prépondérant.

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Je vois venir gros comme une maison qu'ils vont pousser 3 secondes avant l'introduction, et que c'est nous qui serons pénalisés !

  • l ours
    14287 points
  • il y a 6 ans

salut, je suis d'accord avec Arountazief, la clé sera l'arbitre c'est lui qui prendra la décision de refaire ou de pénaliser.
et depuis le changement de commandement on a assister a tous et n'importe quoi de leur part !!

Je pense que même avec leurs vieux brisquards en 1ère ligne, on les dominera sur ce secteur.
La France a depuis longtemps une des mêlées les plus techniques au monde, si ce n'est la plus technique.
Après ça dépend aussi pas mal de l'arbitre et je ne sais pas qui c'est sur ce match...
Ne pas être naif et envoyez de bons signaux à l'arbitre, et je pense qu'on aura quelques bonnes pénalités.

  • elvis34
    22562 points
  • il y a 6 ans

Hyper important notre pack, va falloir la jouer finaud pour pas se faire éjecter..!

Dans les matchs difficile comme celui de samedi, la mêlée pourrait être un élément capitale face aux all blacks !

Tout dépend de la compo de Psa on verra bien !

  • Broques
    17634 points
  • il y a 6 ans

Entièrement d'accord avec Cedirak. J'ajouterais que ce sera le boulot du capitaine de signaler à l'arbitre si les all blacks tentent de faire des introductions "à la limite de la règle" ©RichieMcCaw. De toute façon c'était grillé d'avance que les chances néo-zélandaises reposeraient en bonne partie sur la qualité des ballons que recevront les lignes arrières.

certains grands piliers trouvent la parade pour s'allonger plus facilement malgré la distance
census johnston y arrive en mettant systématiquement sa main droite au sol comme en position de pompe avant la consigne "lier"
à la consigne "lier" il est en déséquilibre juste le temps de se caler et d'attrapper le maillot du mec en face
c'est une bonne parade
par contre debaty a toujours pas compris qu'il fallait avoir le cul sous la ligne des épaules et les genoux derrière le niveau du bassin ou à la perpandiculaire au max pour être bien
maintenant il y a toujours aussi le moyen d'écarter ses appuis pour etre plus bas
mais bon on s'en branle autant il y aura que 3mêlées dans le match

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 6 ans

Bien entendu qu'Hansen essaie de retourner en arrière, ça fait des années que les blacks produisent des piliers grands et costauds pour gagner leurs mêlées sur l'impact.
Or les nouvelles règles (au delà de toute considération sur l'arbitrage) favorisent les premières lignes les plus petites et donc plutôt le gabarit des pilars français (d'où, au delà de son relatif manque de forme en ce moment, l'incongruité de la présence de Debaty). Il est en effet difficile de s'allonger lorsqu'on démarre oreille contre oreille, et difficile de changer la donne quand on n'a pas le droit d'accélerer la poussée en introduisant rapidement.

Pour autant, même si nous sommes relativement avantagés, Mas n'est plus au niveau qu'il a pu avoir et surtout est lui aussi, malgré son gabarit "normal", un pilier d'impact, qui utilise très peu le vice dont nous sommes pourtant les spécialistes. L'absence de Domingo, particulièrement avantagé par les nouvelles règles, va aussi être très préjudiciable puisque Forestier, bien qu'à mon avis tout à fait au niveau sur l'exercice, n'a pas son niveau.

En tout état de cause j'ose espérer qu'Hansen ne sera pas écouté concernant l'introduction, puisque l'attention qui est portée à celle-ci permet à elle seule de garder un intérêt à la mêlée... et un minimum d'incertitude. Si l'introduction en 2nde latte était autorisée, tout en gardant ces nouvelles règles, autant remplacer la mêlée par un tenu treiziste...

En temps normal j'aurais dit que pour battre les blacks ou n'importe quelle équipe de l'hémisphère sud il faut une météo dégueulasse et 80min de mêlées! Mais pour réaliser une telle performance il faut des joueurs exceptionnels. Des joueurs de la trempe de David Skrella par exemple. Capable de faire des engagements directement en touche pour tout de suite rentrer dans le vif du sujet. Épaulé par un Michalak des grands soirs, éjecteur de parpaings qui ne laisse à son collègue Jauzion que le choix de dégueuler son ballon afin d'enchainer sur la dite mêlée. Mêlée qui, tenue à bout de bras par l'immense Servat s'en va renverser les gros adversaires jusqu'à en talonner le ballon sur la tronche du 8. Tout ce travail récompensé par la botte salvatrice du génial Damien Traille qui d'un coup de pied monumental envoi le ballon à l'autre bout du terrain pour finir en ballon mort, sur une nouvelle mêlée... S'en est déjà trop pour les gros adverses. Eux qui venaient juste de se relever de la mêlée précédente viennent de comprendre qu'ils vont passer la soirée à se rouler par terre! Que de souvenirs, quels joueurs exceptionnels, quelle génération dorée! J'espère bien voir nos joueurs éclabousser avec le même talent le rugby mondial et porter haut notre french flair, nos Valeurs du Rugby ©

arfff tout dépent si le ballon tombe en avant ou pas!!!!!!!!

  • 71Bourguignon
  • il y a 6 ans

J'espère quand même que les Bleus iront chercher les Néo-zélandais sur d'autres secteurs que celui de la mêlée fermée. Je sais qu'en France c'est une arme de conquête très prisée mais bon...

sinon j'ai envie aussi de rajouter! tout dépent de l'état de la pelouse du stade de france!!!!

l'arbitrage encore une fois va etre prépondérant dans ce domaine
les blacks essaient toujours d'anticiper la poussée, le travail de mas va etre hyper important, il va falloir etre vicieux notamment ne pas hésiter à reculer d'entrée ou écrouler pour bien montrer qu'ils poussent avant inroduction sur leur intro
sur les notres à parra de ne pas faire n'importe quoi en présentant le ballon trop tot
si la mêlée est stable avant l'intro on a de quoi les crever
comme ils sont plus dynamiques il faut les obliger à rester dedans et s'y épuiser

  • leminet34
  • il y a 6 ans

Lapalisse en aurait dit autant, mais je pense que les lignes arrières ont leur mot à dire aussi.

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News