En-Avant Volontaire ? Tentative d'Interception ? Vous Ne Comprenez Rien ? On Vous Explique
Gabin Villière a été exclu face à Lyon en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retour une action marquante de la rencontre entre Lyon et Toulon en Top 14 : le carton jaune de Gabin Villière.

Ce samedi, le match de Top 14 entre Lyon et Toulon dans le cadre de la 14e journée a été marqué par l'exclusion temporaire de Gabin Villière. Sur une action lyonnaise dans les 22 mètres varois, l'ailier a coupé la trajectoire de la passe de Wisniewski. Dans un premier temps, et après avoir demandé à son assistant, l'arbitre central a estimé que l'ancien joueur de Rouen avait tenté une interception. Il n'a donc pas sanctionné Villière... Avant de revenir sur sa décision comme le permet le protocole : c'est l'arbitre vidéo qui lui suggère de l'appeler car il remet en question l'avis des deux arbitres à la lecture des images.

Lien Vidéo


Si comme nous vous ne comprenez toujours pas quand est-ce qu'il y a en-avant volontaire et quand est-ce que c'est une interception, on fait le point avec les directives pour les arbitres cette saison.

Point Arbitrage :

Lorsqu’un défenseur fait un en avant sur transmission de balle adverse, nous utiliserons les observables suivants pour juger si ce dernier est délibéré ou non afin d’attribuer la sanction appropriée :

  • En-avant mais le défenseur pouvait potentiellement récupérer le ballon : Mêlée pour l'équipe adverse
  • En-avant mais le défenseur n'a aucune opportunité de pouvoir récupérer le ballon : En-avant délibéré et CPP pour l'équipe adverse. Dans ce cas précis, la situation de jeu guidera l'attribution d'un carton jaune et/ou d'un essai de pénalité
  • Si sans l'en-avant délibéré, possibilité d’option de jeu intéressante pour l’équipe adverse, alors un carton jaune peut être attribué au joueur fautif
  • Si sans l'en-avant délibéré un essai aurait été probablement marqué, un carton jaune sera attribué au joueur fautif et un essai de pénalité sera accordé

 

En réponse à Pierre Mignoni  interrogé par Romain Magellan sur le bord du terrain - qui a évoqué une réunion où il avait été question de la main ouverte, sachez qu'elle n'est plus un observable. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Rare sont les interceptions réussi dans les 22m...B Barrett nous en avait fait une à 5m de sa ligne qui nous avait fait mal au final lors d'un test match contre les Blacks à Paris mais sinon , elles sont souvent sanctionnées quand elles sont "ratés"...
Imhoff , le spécialiste de l'interception a dû se faire "punir" 1 ou 2 fois dans ses 22m pour une interception ratée...
Kolbe , autre spécialiste se risque rarement dans la même situation sauf s'il est le dernier défenseur et avec risque de sanction.
Je pense que les joueurs savent très bien que dans leurs 22m , s'il tente l'interception , faut pas la rater...sinon c'est sanction et quelque soit l'intention

De façon général je ne comprend pas trop pourquoi le fait d'avoir les bras qui remontent ne peut-il pas être considéré comme une tentative d’interception et les bras du haut vers le bas (ou mains) comme intentionnel, ça me semble plutôt clair l'un comme l'autre. Avec un petit rajout de "une mains= en-avant volontaire).

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@coupdecasque

Les interceptions réussies sont faites le plus souvent avec une main dans un premier temps, le fait d'utiliser une main ne peut pas être considéré automatiquement comme un indice d'en-avant volontaire. Mais sinon oui, la direction du mouvement du bras et la position de la main donnent généralement une bonne idée aussi bien de l'intention que de la chance de capter le ballon.

J’etais Au stade samedi et au delà de l’interprétation de la règle c’est le temps de réaction des arbitres à réagir et à consulter la vidéo ! C’est la Bronca du public qui l’a poussé à regarder et a échanger avec l’arbitre vidéo
! Même chose sur l’essai refusé en fin de match..

  • nemo34
    2205 points
  • il y a 8 mois

Mouais, c'est litigieux. Au ralenti, l'intention semble de tenter l'interception. Villière ne cherche pas particulièrement à défendre et anticipe la passe en se déplaçant pour essayer d'attraper le ballon. Ca ressemble à une tentative d'interception foirée. La passe qu'il essaie d'intercepter doit faire 5m. Par contre, c'est vrai qu'il est à 1m du passeur et à 4m du receveur, donc même s'il n'a pas l'intention de faire un en-avant, il n'avait que très peu de chances de récupérer le ballon.

Peut-être que la faute ne devrait pas s'appeler "en-avant volontaire" mais "tentative d'interception débile", assortie des mêmes sanctions.

@nemo34

Paradoxalement, le ralentit arrange Villière alors que c'est c'est lui qui le fait pénaliser. A vitesse réelle on voit bien qu'il n'a que peu de chance de réussir l'interception, il est beaucoup trop près du passeur pour pouvoir contrôler le ballon.

@Gonze à l`eau t`es fada !

Quand tu regardes les interceptions c'est souvent qu'on se dit lorsqu'elles sont réussie que c'était super dur de les attraper, je ne pense pas que ce soit logique de retenir la distance comme facteur de déterminant.

De façon général je ne comprend pas trop pourquoi le fait d'avoir les bras qui remontent ne peut-il pas être considéré comme une tentative d’interception et les bras du haut vers le bas (ou mains) comme intentionnel, ça me semble plutôt clair l'un comme l'autre. Avec un petit rajout de "une mains= en-avant volontaire).

@coupdecasque

Que l'interception soit difficile ou facile ne change rien à sa réussite si elle est réalisée... Ce qui change c'est bien sa probabilité.

Si on prend tes critères alors tous les joueurs confrontés à des surnombres vont mettre leur(s) main(s) sur la ligne de passe (du bas vers le haut ou du haut vers le bas cela ne change pas grand chose) afin de couper les actions... Ce n'est pas du tout souhaitable à mon avis.

@Gonze à l`eau t`es fada !

Oui justement c'est ce que je te dis, tu sembles te contredire car quand une interception est réalisée avec le joueur très proche du passeur adverse il prouve bien que la probabilité n'a pas grand chose à voir avec la distance.

Par contre quand un joueur fait une interception d'une main et le geste du haut vers le bas ça me semble plus clair quant à sa volonté de tuer l'action non ?

Si on prend en compte le mouvement des bras, c'est beaucoup plus difficile de tuer l'action en essayant du bas vers le haut comme pour une passe que du haut vers le bas ou simplement en touchant le ballon d'une main.

C'estpour cela que d'abord le mouvement puis le une main ou deux mains me semblerait intéressant à tester.

@coupdecasque

Oula mais tu en es encore là !
Je ne répondrais pas, je l'ai suffisamment fait dans mes posts précédant tu n'a qu'à les relire si tu veux mon avis.

Il y aura toujours des interprétations divergentes, des commentaires chauvins, des pressions du public, des joueurs, etc ... Et si on acceptait les décisions de l'arbitre ? Lui aussi a le droit à l'erreur, de même que l'arbitre vidéo peut avoir des limites dans son re-visionnage des actions.

On remerciera au passage les commentateurs qui semblent perdus dans la règle, sont d'accord avec la décision initiale de l'arbitre puis d'accord avec la décision inverse, et répètent plusieurs fois que l'arbitre a changé d'avis uniquement à cause du public (la possibilité que le TMO ait interpellé l'arbitre ne les effleure pas une seule seconde).
Grâce à leur apport le téléspectateur qui ne connaissait pas la règle avant l'action ne la connait pas plus après, mais en bonus il pense que les arbitres prennent leurs décisions pour faire plaisir au public. Merci à eux (c'est Guillemin?).

  • garut
    2624 points
  • il y a 8 mois

toute la difficulté est de savoir si le joueur était en capacité ou non de se saisir du ballon. il serait de fait indispensable de connaître son intention. je suggère donc la mise en place d'un protocole "intention", le joueur serait exclu temporairement, le temps de se soumettre à une série de questions sous contrôle d'un detecteur de mensonge à l'issu duquel la pénalité serait accordée ou non. Sinon considérer qu'un en avant sur tentative d'interception est systématiquement considéré comme une faute et pénalisable et ça en sera fini des appréciations foireuses façon mme Irma du genre "pour moi à aucun moment le joueur ne peut se saisir du ballon"

  • STEDF
    1163 points
  • il y a 8 mois
@garut

Entre les arbitrages vidéos les protocoles d'intentions et encore je ne sais quoi bientôt il restera 30 mn de jeu effectif

  • STEDF
    1163 points
  • il y a 8 mois
@STEDF

Cest humoristique

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@garut

Seul problème : le détecteur de mensonges n'est pas fiable.

@Ahma

Il faut revenir à de méthodes plus anciennes comme jeter le joueur dans la rivière avec un boulet au pied, s'il remonte c'est qu'il ment et s'il se noie c'est qu'il disait vrai.
Seul problème : si le joueur disait vrai il faut le remplacer.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@Team Viscères

A witch !

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 8 mois
@Team Viscères

On est au XXIeme siècle. Il y a la video. L’arbitre la regarde longuement et après comme toujours, fait ce qu’il veut. A domicile, l'équipe visiteuse a toujours tort.

@adourAB

Oui l'arbitre entube toujours l'équipe visiteuse. Et les petites équipes. Et les équipes qu'il aime pas. Et les supporters de chaque club se mettent dans l'une des catégories pour se sentir victime.

@Team Viscères

Oui mais vient le problème du ST à domicile. Il n'entre alors dans aucune des catégories si l'arbitre n'est pas castrais ou toulonnais (car comment sinon ne pas aimer Toulouse ?). Comment se plaindre alors ?

@Gonze à l`eau t`es fada !

Ne t'inquiète pas les supporters du Stade ont trouvé une parade : un complot international visant à empêcher le Stade d'être le plus grand club de l'univers.

@Team Viscères

C'est raté alors 😉

Je trouve que le règlement n'est pas assez strict et entraîne ce genre de polémique. Pour moi toute interception ratée devrait être automatiquement sanctionnée d'une pénalité (voire jaune/essai de pénalité suivant le contexte).
C'est un peu le cas dans les faits mais pas dans le règlement ce qui entraîne les critiques à l'encontre du jugement de l'arbitre.

C'est la seule façon de couper court aux râleurs. Un joueur qui tenterait cette action saurait alors à quoi s'en tenir et on verrait moins ce genre de geste qui pour moi est une action purement individuelle qui la plupart du temps est contre le court du jeu et n'encourage pas les envolées au large.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@Gonze à l`eau t`es fada !

"toute interception ratée devrait être automatiquement sanctionnée d'une pénalité" : ça paraît difficile à justifier, dans la mesure où l'en-avant involontaire ne peut pas être sanctionné d'une pénalité (et heureusement). Il faudrait donc introduire une distinction en ajoutant "sauf sur une tentative d'interception où l'en-avant involontaire est sanctionné d'une pénalité". Dans l'esprit ça ne me paraît pas juste. Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi cela te semble contre le cours du jeu : les interceptions font partie intégrante du jeu, je ne vois pas de motif légitime de vouloir les décourager à tout prix.

@Ahma

"ça paraît difficile à justifier, dans la mesure où l'en-avant involontaire ne peut pas être sanctionné d'une pénalité"
> Je parle d'un changement du règlement effectivement.

"Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi cela te semble contre le cours du jeu."
> Déjà mon propos n'était pas aussi catégorique il y a "la plupart du temps" qui introduit une nuance. Ensuite je dis cela car "souvent" les interceptions sont tentées en dernier recours lors d'un surnombre adverse ou proche de sa ligne d'en-but ce qui entraîne lorsqu'elle est réussie un essai "la plupart du temps contre le cours du jeu". De plus cela a une incidence sur le jeu près des lignes qui est presque toujours réduit à du jeu au près ou à des percutions dans l'axe.
Le rugby pour moi ce n'est pas une personne qui avec peu de chance de réussir casse toute une construction et souvent plusieurs phase de jeu sur un seul geste. Ou alors il le fait en prenant le risque de se prendre pénalité/jaune/essai.

"je ne vois pas de motif légitime de vouloir les décourager à tout prix"
> Pour la sérénité de l'arbitre sur une décision aujourd'hui soumise à interprétation.
> Pour encourager le jeu de passe.

Tout ceci est bien sur mon point de vue et quasiment tout est dit dans mon premier post (sauf les précisions sur "la plupart du temps contre le court du jeu").

pour moi c'est une erreur d'arbitrage... si ça avait été Rory Kockott, j'aurais compris le carton jaune, mais là...

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 8 mois

Initialement, l’en-avant volontaire était fait pour pénaliser le joueur se débarrassant en touche d’un ballon chaud à la main. Tout est à l’interprétation de l’arbitre, au même titre que les plaquages hauts. On est passé de la méchante et dangereuse cravate aux bras enveloppant le corps et glissants vers le cou d’un joueur se baissant tout en progressant. Le rugby moderne étant basé sur des passes vrillées avec force et entre deux joueurs sur la même ligne, c’est un problème de lois physiques. On pourrait extrapoler et considérer les en-avant comme des en-avants volontaires.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@adourAB

L'interdiction de l'en-avant volontaire n'a jamais rien eu à voir avec celle de projeter délibérément le ballon hors des limites du terrain. Les deux ont toujours existé indépendamment : il existe une règle spécifique pour le deuxième cas (on peut d'ailleurs aussi bien l'envoyer hors du terrain vers l'arrière, c'est interdit pareil), la règle interdisant l'en-avant volontaire n'a pas été créée dans ce but.
Par ailleurs tu confonds passe en avant et en-avant, ce sont deux règles distinctes. La passe en avant volontaire n'existe d'ailleurs pas réglementairement.

  • adourAB
    5100 points
  • il y a 8 mois
@Ahma

Un joueur passant son ballon à un partenaire manifestement devant lui fait il une passe volontairement en avant? J’avais rajouté, en « extrapolant ». Difficile de juger qu’une interception ratée l’est de façon intentionnelle, quand le joueur est dans la course, et le ballon dans l’axe de sa course. Il a tout intérêt à la réussir et souvent aller lui ou un partenaire à l’essai.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@adourAB

C'est justement pourquoi le recours à des observables m'agace particulièrement en l'occurrence : je trouve généralement assez facile de déterminer si un joueur a réellement tenté une interception où s'il l'a délibérément projeté vers l'avant. Restent bien sûr quelques cas limites, comme il y en a dans toutes les situations de jeu, et dans ce cas il me semble préférable de laisser le bénéfice du doute.

@Ahma

Il y a quand même pas mal de controverses sur ce genre de phase de jeu... A mon avis ce n'est pas si "généralement assez facile" que ça.

Dans ce cas en l’occurrence je pense que le joueur est beaucoup trop près du passeur pour avoir une chance de réussir l'interception, pour moi il fait bien le geste pour essayer de ne pas se faire sanctionner mais il sait qu'il a peu de chance de réussir. Par contre, s'il ne fait rien, il y a gros risque de prendre un essai.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@Gonze à l`eau t`es fada !

Tu penses vraiment que les controverses sur les décisions des arbitres ont un quelconque rapport avec la plus ou moins grande difficulté à juger les situations ?

@Ahma

Si le règlement prévoyait une pénalité automatique en cas d'interception manquée avec carton jaune si cela coupe une action d'essai alors la situation serait très facile à juger et on n'aurait pas cette discussion.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois
@Gonze à l`eau t`es fada !

Un supporter trouvera toujours un argument, aussi aberrant soit-il, pour nier l'évidence (pas nous bien sûr, nous sommes sages et éclairés, mais ultraminoritaires). Surtout sur l'aspect "action d'essai", pour lequel même des observateurs neutres peuvent se trouver en désaccord.

@Ahma

On est d'accord mais le fait de mettre des règles moins soumises à interprétation réduit quand même ce phénomène. L'aspect d'action d'essai est justement soumise à interprétation donc soumise à désaccord par contre le fait qu'une interception soit ratée personne ne peut le discuter et donc reprocher à l'arbitre sa décision de pénalité si la règle l'établit.
C'est triste d'être obliger d'en arriver là mais c'est nécessaire à mon avis.

L'arbitre se ravise sur appel... du public Lyonnais !!!

@Bobbynet

c'est l'arbitre vidéo qu appel l'arbitre de champ !!!

Ouais , en gros , si tu tentes l'interception , il vaut mieux la réussir sinon...

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 8 mois

Encore des observables parfaitement stupides : un joueur peut très bien être en position d'intercepter et faire quand même un en-avant clairement volontaire (ce qui est idiot, mais les joueurs commettent parfois des gestes absurdes).
Stupides, et fort mal appliqués ici : Villière, de toute évidence, est en position d'attraper le ballon. De plus il a un geste de la main pour tenter de ramener le ballon vers lui, et non de le projeter vers l'avant comme on le voit parfois. Ce dernier critère ne fait apparemment pas partie des observables, c'est bien dommage. Les arbitres devraient s'accorder le droit de faire preuve d'un minimum de bon sens.

@Ahma

Malheureusement à chaque nouvelle volée de directives les arbitres ont un peu moins de place pour le bon sens...
Aujourdhui il fait suivre l'arbre décisionnel, même si le résultat a la sortie paraît incohérent (on le voit bien sur certains cartons du jeu dangereux).
Tout ça pour essayer de contenter le grand public qui veut un arbitrage "cohérent et uniforme" (spoiler : plus l'arbitrage est cadenassé par les directives moins il est cohérent, et plus l'arbitrage est uniformisé et moins il colle à l'esprit du jeu).

Donc en gros le jour où l'on saura clairement identifié la différence entre :
En avant mais en position de récupérer le ballon
ET
en avant sans aucune chance de récupérer le ballon,
Alors on aura besoin de cette nuance dans la règle.

Aujourd'hui temps que c'est à l'appréciation de l'arbitre voire du public comme ce weekend, ça me paraît compliqué.

Pourquoi pas estimer que le geste du joueur qui essaie d'intercepter doit être réalisé à deux mains pour être considéré comme une interception et non pas un en avant volontaire?
Pour pouvoir attraper un ballon à deux il faut être à priori plus en position d'intercepter, que lorsque l'on alonge un seul bras, il me semble!?

Ce cas doit être très désagréable à traiter pour les arbitres.

@math1907

Parce que l'observable du nombre de mains est aussi "creux" que l'observable de la position puisqu'elles ne traduisent en rien l'intention (or c'est bien l'intention qui est au cœur de la règle).
Un joueur peut totalement utiliser ses deux mains mais faire un en-avant volontaire pour stopper une action. À côté de ça un joueur peut totalement être en train de tenter une interception à une main.
Idem pour les critères actuels, on ne juge plus l'intention mais le résultat. Du coup un simple ballon glissant peut transformer une interception réussie à un essai de pénalité plus carton jaune, c'est absurde puisque l'intention du joueur et la situation étaient les mêmes.

C'est justement le cœur du problème : on a volé l'interprétation de l'arbitre. Avant l'arbitre estimait si oui ou non le joueur avait tenté l'interception avec son bon sens. Parfois il se trompait, mais il essayait de suivre l'esprit de la règle. Mais les gens gueulaient...
Aujourd'hui il n'y a plus la moindre interprétation mais l'application stricte des directives (les fameux arbres décisionnels). On est passé de l'interprétation de la règle à l'interprétation de critères qui ne laissent quasiment aucune marge à l'arbitre. Mais les gens gueulent...
Conclusion, les gens gueuleront toujours (parce qu'ils ne connaissent pas la règle, parce qu'ils supportent aveuglément leur équipe, parce qu'ils suivent les autres qui gueulent). On pourra changer les règles autant que l'on veut, on pourrait faire arbitrer tous les matchs par un robot impartial et infaillible que ça gueulerait toujours. Alors arrêtons de mette en place des règles et directives qui ont pour but d'essayer d'offrir une unité d'arbitrage (illusoire) pour faire plaisir au grand public et mettons en place des règles et directives pour qu'elles soient cohérentes avec l'esprit du jeu.

@Team Viscères

Je comprends bien ton point de vue et j'ai tendance à le partager.
Seulement est-ce que les arbitres aujourd'hui ont réellement toujours envie d'être seul à prendre des décisions sur une interprétation personnelle ????

Du coup cette question sur l'en avant volontaire, me paraît très difficile à arbitrer et je me demande si intégrer quelques points plus facilement vérifiables ne seraient pas une aide pour les arbitres ?
Et c'est en ce sens que je proposais une action à deux mains du défenseur, par exemple. Bien entendu on peut réaliser un en avant volontaire à deux mains, mais quel serait l'intérêt du défenseur, puisque logiquement il veut :
_ soit réellement contre attaquer pour marquer après un duel de sprint
_ soit défendre, sans prendre un jaune et potentiellement un essai de pénalité

Si le joueur est capable de jouer l'interception à 2 mains il me semble qu'il est réellement positionner pour jouer le ballon, ou du moins un peu plus que lorsqu'il balance son bras pour seulement toucher et dévier le ballon.

Et cet élément potentiel de jugement pourrait peut-être être accompagné ou remplacé par d'autres éléments que j'admets ne pas avoir en tête, afin peut-être soulager les arbitres d'une décision peu évidente sur leur seule interprétation !?

@Team Viscères

Finalement, est ce que la solution ne serait elle pas de distribuer des petits boîtiers à tous les spectateurs du stade pour leur demander de voter à chaque action.

On stop le jeu, la question apparaît sur l'écran géant, on a la petite musique des chiffres et des lettres avec un décompte et la majorité l'emporte.

Ca réglera sûrement pas le problème mais après 5minutes de jeu (et 2h écoulées) on devrait plus trop entendre beaucoup de monde se plaindre.

@Axthyrasil

On pourrait imaginer en plus de l'appel au public, le droit à l'appel à un ami, et au 50/50 sur une mêlée par mi temps!😁

@Axthyrasil

l'écran géant c'est à l'aréna non !!

@Axthyrasil

Ce serait intéressant à condition de faire indiquer le motif de la faute à chaque fois que Jean-Michel Larbitresétrompé appuie, et d'indiquer ce motif sur l'écran géant à la fin du décompte. J'ai hâte de voir à la 79ème minute : "Pénalité pour l'équipe rouge. Motif : l'équipe rouge perd de 2 points".

"En-Avant Volontaire ? Interception ?"
Il faut parler de "tentative d'interception" car s'il y a interception c'est que le joueur s'est emparé du ballon et il n'y a donc pas d'en avant.
" SPORTS. Action de s'emparer du ballon au cours d'une passe..."
https://www.cnrtl.fr/definition/interceptio"
"Au football, basket-ball, rugby, etc., en parlant d'un joueur, s'emparer du ballon au cours d'une passe entre deux adversaires."
https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/intercepter/43621
Selon les règles de WR "Un joueur ne commet pas d’en-avant volontaire s’il fait un en-avant en tentant d’attraper le ballon, à condition que ses chances d’obtenir la possession du ballon étaient raisonnables." Et c'est là que peuvent se produire les problèmes d'interprétation sur certaines actions, sur le "raisonnable".

  • Revahn
    15817 points
  • il y a 8 mois

Pour moi on est dans le 2ème cas, voir le 3ème si on prend en compte que le LOU reprend le ballon peu après. Donc carton jaune.
Ce qui m'a surpris sur le coup, c'est la réaction aux commentaires : ça ronchonne un peu et ça avait pas l'air de connaitre la règle, on aurait dit une discussion de bar... et je pense ça même si j'ai peut-être tort dans mon "analyse"!

Derniers articles

News
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos