Bayonne et Byron Kelleher dans la tourmente
La situation est tendue du côté de l'Aviron Bayonnais. La vague Laporte aurait tout emporté sur son passage...
Le week-end a été très mouvementé sur la Côte Basque. Nous avions révélé vendredi soir que Bernard Laporte avait claqué la porte de l’Aviron Bayonnais, emmenant dans ses valises le principal actionnaire en la personne d’Alain Afflelou. Ce sont quelques millions d’euros qui s’envolent ainsi qu'un projet de grande envergure qui avait le soutien du maire Jean Grenet. Mais l’ancien secrétaire d’Etat était allé un peu vite en besogne, sans humer le vent de révolte qui soufflait dans les bureaux du club. Le clash inévitable entre Francis Salagoïti et Bernard Laporte a eu lieu ce vendredi 25 février 2011.

Nous diffusons cette vidéo tournée il y a 3 mois pour souligner le fait que l’arrivée de Laporte avait été très mal négociée. Les administrateurs de l’Aviron Bayonnais avaient choisi à l’unanimité d’intégrer l’ancien sélectionneur des Bleus… mais pour quel rôle? A revoir cette vidéo, on se rend compte qu’il y avait de la confusion dans l’esprit du président Bayonnais. « Je serais le plus idiot des présidents si je me passais de l’expertise rugbystique et sportive que peut nous amener Bernard dans notre club »… alors Bernard était-il simplement venu pour le projet du nouveau Stade ? Le fait de ne pas fixer clairement les fonctions de Laporte lors de son arrivée au club a fini par faire exploser ce dernier.

Cette erreur de management pourrait coûter cher à ce club historique. Alain Afflelou est parti fâché : « Francis s’accroche à son poste et ne veut pas voir son club évoluer. Bon vent à lui ». La décision de mettre Laporte dehors a également provoqué la colère de Jean Grenet, le maire, qui pourrait revoir sa politique de subventions. Quid des deux recrues Sione Lauaki et Byron Kelleher que le président bayonnais n’a jamais rencontré ? De plus, le demi de mêlée toulousain est mêlé à une affaire de transactions douteuses sur les signatures de contrats de certains de ses compatriotes. On n’a pas fini d’entendre parler du club Ciel et Blanc qui accueillera le Stade Toulousain ce samedi 5 Mars 2011.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100698 points
  • il y a 13 ans

c'est le club, supporters et joueurs qui vont encore ramasser, dommage

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
News
Vidéos
News
News
News
News
News