8 semaines de suspension pour le plaquage d'Armitage
L'arrière anglais du RCT n'avait aucune raison de retourner son homologue.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Delon Armitage risquait 10 semaines de suspension pour son plaquage cathédrale sur Pierre Bérard. Antoine Battut a lui écopé de 2 semaines pour son coup de genou.
Retour de flamme logique pour l'arrière de Toulon, Delon Armitage qui écope de huit semaines de suspension pour son plaquage dangereux son sur homologue montpelliérain, Pierre Bérard, à l’occasion du match entre le MHR et le RCT samedi dernier. Un geste d’autant plus stupide de la part de l’Anglais, qu’à ce moment-là du match Toulon pouvait espérer franchir la ligne d’en-but adverse suite à long coup de pied de l'arrière dans les 22 mètres du MHR. A trois contre deux, l’avantage était clairement du côté toulonnais et il n’y avait nul besoin de retourner le porteur de balle comme un vulgaire sac à patates.



Delon Armitage, requalifié le 18 mars prochain, manquera donc six matchs (Mont de Marsan, Bordeaux, Montpellier, Castres, Toulouse, Biarritz). Mais cela aurait pu être pire car l’Officier Judiciaire avait préalablement indiqué une suspension de 10 semaines compte tenu du dossier disciplinaire du joueur. Une peine finalement réduite à 8 semaines selon le point d’entrée intermédiaire moyen requis pour ce genre de geste par la règle 10.4(j) régissant le plaquage cathédrale.

Un autre joueur de Top 14 était également entendu ce jeudi. Il s’agit d’Antoine Battut du Racing Métro, exclu dimanche face au Munster après un carton rouge reçu pour un coup de genou sur Tommy O’Donnel. Le coup n’ayant pas été donné très fort, la commission a estimé que le geste relevait du niveau bas équivalant à trois semaines de suspension. Une peine finalement réduite à deux semaines compte tenu du dossier disciplinaire de Battut, lequel sera autorisé à jouer dès le 4 février prochain.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • théo
    296 points
  • il y a 7 ans

Rob Simmons pour son plaquage sur Nyanga avait pris aussi 8 semaines...
Bérard tombe sur le dos, qu'on colle 3 semaines a Armitage pour qu'il cesse de récidiver, ok, mais qu'on vienne pas appeler ça un plaquage cathédrale, surtout que Bérard en rajoute une tonne, où va le rugby...

Ahah😊 le vrai se retournerait dans sa tombe en sachant à quel point j'écorche son nom.

  • ced
    100040 points
  • il y a 7 ans

Arountazief le vrai ? en tout cas excellente analyse.

  • rototo
  • il y a 7 ans

je trouve que le barbu qui vient faire la police alors que l'arbitre a sifflé de puis 5 secondes aurait dû être réprimandé par l'arbitre.

Les sanctions ne sont pas les mêmes car elles émanent de différentes commissions dans différentes compétitions. Et comme il l'a été très justement souligné en infra, il est récidiviste.

quelle honte messieurs de la commission de discipline!! On voit vraiment les différences entre clubs!! Je ne défends pas du tout delon armitage car il est coupable, mais lorsque MONSIEUR Nyanga ou je ne sais plus quel toulousain fait le même geste ou même pire que le cas présent il n'y a aucune suspension!! Il faudrait peut-être accorder les violons et avoir les mêmes sanctions pour tous les clubs et pas faire du favoritisme en faveur de certains clubs! HONTE A VOUS!

  • Bonobo
  • il y a 7 ans

Et ca râle encore... Bande de grand-mères, lize le 1er commentaire très intelligent de Arountazief et si c'est juste pour dire que c'est pas juste laissez tomber

  • SAMPIERU
  • il y a 7 ans

Faut pas déconner le geste est pas terrible. Delon a 8 semaines pour ce geste alors qu'un all-black (me souviens plus du nom) qui file une pêche dans le dos d'un joueur et le met KO à presque rien !!!!!!!!!!
deux poids deux mesures une fois de plus.

  • Cirdess
  • il y a 7 ans

C'est encore une fois ridicule. Le geste est con mais pas dangereux. Rien à voir avec les mecs qui prennent 5 mètres d'élan pour venir mettre des coups de casque dans des regroupements.

Il y a "2 vitesses" en effet et c'est parfaitement normal.
Delon Armitage a un dossier disciplinaire long comme le bras. C'est un multiple récidiviste et quand un multiple récidiviste ne comprend pas la leçon, on le punit plus durement pour que ça rentre. Attoub est largement plus à plaindre à ce sujet. Si Armitage avait plaidé coupable et n'avait pas déjà fait pire, il serait tranquille, mais il persiste à ne pas comprendre avec son habituelle arrogance.
Mérité.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos