13 semaines de suspension pour ce plaquage dangereux de De Luca
De Luca ne fait même pas semblant de retenir son adversaire.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le centre de l'équipe d'Ecosse Nick de Luca s'est rendu coupable d'un plaquage cathédrale sur le demi-de-mêlée des Ospreys Tom Grabham. Une action qui aurait pu mal finir.
Exclu de la rencontre, perdue 24-7 par Edimbourg, après un plaquage cathédrale sur le demi-de-mêlée des Ospreys Tom Grabham à seulement quatre minutes de la fin de la rencontre, le centre de l'équipe d'Ecosse et d'Edimbourg Nick de Luca (29 ans, 92 kg, 1m80, 38 sélections) ne devrait pas refouler la pelouse d’un stade en match officiel cette saison. Il a en effet été sanctionné ce mercredi de treize matches de suspension par la commission de discipline de la Ligue celtique. Une lourde sanction pour un geste extrêmement dangereux qui aurait pu occasionner de graves blessures sur le joueur gallois.



Pour l’ancien international écossais, Mike Blair, la sanction « est illogique » compte-tenu de la jurisprudence. « Je ne défends pas Nick mais je remets en cause l’inconstance des sanctions dans ce genre de cas. » Le demi-de-mêlée de Brive de faire référence au plaquage de Sam Warburton sur Vincent Clerc lors de la demi-finale du dernier mondial néo-zélandais via le site Scotsman.com : « Warburton avait pris trois semaines pour un son plaquage cathédrale. » Requalifié le 26 mai prochain, De Luca devrait faire appel.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News