10 avril 1954 - Cette performance des Bleus un peu oubliée dans le Tournoi [VIDEO]
Le XV de France face à l'Irlande en 1954 dans le Tournoi des 5 Nations.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Retour sur un moment historique de l'histoire du XV de France. En 1954, les Bleus avaient terminé à la première place du Tournoi, mais pas tout seuls.

Ce vendredi, le Midi Olympique se fait l'écho d'un moment historique pour le XV de France. Un moment qui n'a pourtant pas eu la portée qu'il aurait dû avoir. Le 10 avril 1954, les Bleus avaient battu l'Angleterre, en quête du Grand Chelem, lors de la dernière journée du Tournoi des 6 Nations devant (seulement) 37 690 spectateurs à Colombes. Une victoire acquise sur le score de 11 à 3 grâce à des essais de figures bien connues du rugby tricolore : André Boniface, célèbre joueur de Dax puis du Stade Montois et alors âgé de 19 ans seulement, et Maurice Prat, légende de Lourdes, et grand-frère d'un certain Jean Prat. Il y avait à l'époque dans les rangs tricolores d'autres noms mémorables comme Amédée Domenech (20 ans) ou encore Pierre Albaladejo (19 ans) pour ne citer qu'eux. Via le Midol, ce dernier se souvient

Je n'avais fait que six ou sept matchs en première avec Dax. Nous avions affronté Lourdes (double championne de France en titre, NDLR.) et tout m'avait réussi ce jour-là, en réception de coups de pied. [...] Mais le jour du match, je me suis retrouvé écrasé par l'enjeu. Les Anglais m'impressionnaient, les Lourdais aussi, je n'ai pas su m'inclure dans l'équipe.

Le Lourdais Jean Prat, qui avait été à l'origine de sa sélection en appelant le sélectionneur de l'époque Roger Lerou, avait été particulièrement dur avec lui. Il faut dire que l'enjeu était important. Les Bleus restaient sur un revers 19 à 13 du côté de l'Arms Park de Cardiff malgré deux réalisations de Robert Baulon et le centre lourdais, Roger Martine. Le Midol de rappeler que les Tricolores avaient débarqué à leur hôtel dans la nuit précédent le match. Un revers qui leur avait fait mal puisqu'ils avait réalisé une très belle série de victoires. La première en Écosse (0-3) début janvier puis la deuxième contre l'Irlande (8-0) sans oublier le succès historique face aux All Blacks en février, alors en tournée en Europe, sur le score de 3 à 0.

C'était la première fois que les Bleus battaient les "tout noir". Mais il faut préciser que c'était seulement la troisième fois que les deux nations s'affrontaient. Ce résultat n'avait donc guère eu les répercutions qu'il aurait eu aujourd'hui. D'autant plus qu'ils avaient été dominés face à des All Blacks en fin de tournée. Au final, la France a bouclé le début d'année 1954 avec quatre victoires en cinq matchs. Cependant, elle a dû partager la première place du Tournoi des 5 Nations avec l'Angleterre et le Pays de Galles. C'était également la première fois que le XV de France occupait ce rang. Mais avec seulement cinq équipes en lice, cette performance n'a pas vraiment été célébrée. Même les joueurs n'avaient pas conscience de ce qu'ils avaient fait. Boniface se souvient ainsi via le Midol : 

Il n'y a pas eu de grande émotion sur le moment ça c'est sûr, on avait quand même touché une petite médaille très banale qui ne signifiait pas grand-chose.

Avec le temps, ces légendes du rugby tricolore ont fini par réaliser ce qu'ils avaient accompli. À savourer leur performance en se rappelant le bon vieux temps.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • breiz93
    54500 points
  • il y a 1 mois

Pas simple de distinguer les 2 équipes. Les Boniface et Albaladejo jouaient en bleus juste avant ma naissance, ça me scotche.

@breiz93

Guy Boniface sera international un peu plus tard (1960)

  • Ahma
    92153 points
  • il y a 1 mois
@Dormeur 15

Un peu facile de prédire ça maintenant.

  • Jak3192
    55952 points
  • il y a 1 mois

Sympa que tout cela

Derniers articles

News
Page facebook
News
News
News
News
News
News
News
News
News