XV de France : 42 ou 31, combien de joueurs convoqués pour le 6 Nations ?
XV de France : 42 ou 31, combien de joueurs convoqués pour le 6 Nations ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les Bleus devraient être 42 pour préparer le Tournoi des 6 Nations. Une grosse nouveauté pour débuter l'ère Galthié.

Trente joueurs, ou trente-et-un, c'est le nombre habituels de Bleus convoqués pour un rassemblement du XV de France. Et ce, pour préparer une échéance internationale, comme un match de tournée, ou une rencontre du Tournoi des 6 Nations. Seulement, l'ère Fabien Galthié va changer ce mode de fonctionnement. Ou du moins, le faire évoluer : désormais, quarante-deux joueurs seront appelés pour s'entraîner à Marcoussis.

Soit douze joueurs de plus, tout de même.

J'en ai bavé pour assister à la conf' unique de Galthié à MongestyJ'en ai bavé pour assister à la conf' unique de Galthié à MongestyLe but est simple : permettre de faire de vraies oppositions aux entraînements. Et gagner du temps, aussi, en permettant à plus de joueurs de s'entraîner pour s'approprier le projet de jeu du nouveau sélectionneur. Selon les informations du Midi Olympique, l'accord entre la Fédération Française de Rugby et la Ligue Nationale de Rugby est seulement verbal pour le moment.

La convention actuelle stipule que 31 joueurs sont mis à disposition du XV de France à chaque rassemblement. "Il resterait un ultime point de friction portant sur une petite modification souhaitée par la Ligue, sur les échanges financiers entre les deux instances," rapporte le journal. Un accord pourrait être trouvé cette semaine, pour passer officiellement à 42. Un nombre qui pourrait permettre à plusieurs joueurs d'être convoqué pour la première fois.

Selon vous, qui seront les Bleus des Bleus pour le 6 Nations à venir ? Réponse dans dix jours.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Se réunir a 42 c est une excelente avancée mais tant que les clubs n auront pas envie d envoyer leurs joueurs en EDF ca ne fera pas beaucoup changer les choses. Ils faut que les joueurs aient un programme spécifique sur le long terme et pour ca il faut que les clubs participent activement.

Je voit 2 solutions pour ca... soit des contrats fédéraux soit des compensations qui incitent a jouer le jeux. Vu que la fédé n a pas d'argent (il parrai...) pourquoi ne pas donner des point de top 14 au club fournisseurs d internationaux. (1point toutes les 100mins jouer par un joueur du club par exemple)

@Nicolas Fraize

Des solutions simples existent : suppression des doublons et un tournoi en continue sur 4 semaines.

  • WebDiv
    17521 points
  • il y a 11 mois
@Nicolas Fraize

Une compensation sportive (1 point par 100' de jeu dans ton exemple) pour que les clubs... respectent une obligation réglementaire de World Rugby. Je ne suis pas naïf, je sais bien que les clubs mettent la pression sur (certains de) leurs joueurs internationaux (surtout les "petites" nations, tier 2 et 3 voire encore plus petit), mais là c'est aller un peu trop loin pour moi. D'autant plus que souvent (pas toujours, je sais) les internationaux viennent des "clubs en forme", c'est-à-dire dans le haut du classement.

Donc, outre le fait qu'on récompenserait des clubs pour juste respecter les règles, on "punirait" en plus indirectement les clubs du bas du tableau.

@WebDiv

Sur le plan éthique tu n as pas tord. Les clubs devraient etre honorés de voir leurs joueurs séléctionnés en EDF et cela devrait etre une compensation en soit. Mais aujourd'hui le capitalisme qui regne dans le Top14 (et dans les autres championnats) est loin d etre éthique. Si on veux etre compétitifs il est indispensable que les clubs et l EDF jouent le meme jeu.

Selon moi la compensation sportive est une méthode qui permet de récompenser les équipes qui aident l EDF sans depenser d'argent.

  • WebDiv
    17521 points
  • il y a 11 mois
@Nicolas Fraize

Les internationaux du tier1 rapportent déjà pas mal aux clubs :
- sur l'aspect sportif : en partant du principe qu'un international doit être un des 3 meilleurs à son poste, pour sa nation, il est un atout pour son club ;
- sur l'aspect financier : l'international rapporte à pas mal de niveaux :
* indirectement via son apport sportif, qui devrait aider l'équipe à être dans le top6, ce qui va amener du monde au stade et des sponsors, et augmenter la visibilité du club dans les médias (avec du coup là aussi impact positif sur le public et les sponsors)
* directement via son image d'international, qui peut attirer certains publics, aussi attirer certains sponsors, et d'autres joueurs (et pareil, visibilité dans les médias etc...)
* (et est-ce qu'il n'y a pas, lors d'un transfert, une somme qui est versée au club d'origine, comme au foot? il me semble que non)

Bref, pour tous les joueurs des nations du 6N, les clubs sont bien contents de les avoir, et savent qu'ils doivent compter "sans" lors des fenêtres internationales. Je ne suis pas convaincu qu'il y ait beaucoup de clubs qui font les difficiles pour les internationaux français (ou alors c'est plus une excuse pour avoir autre chose, un argument de négociation en somme).

Mais quand on parle des joueurs des tiers 2, 3 et plus bas, là je vois différemment les choses : ces joueurs apportent moins sur le plan financier (sauf quelques stars, qui sont moins voire pas du tout concernées car assimilées aux joueurs du tier1), et probablement que la plupart les clubs comptent justement sur ces joueurs-là pour compenser les absences pendant les doublons. Du coup les clubs mettent la pression sur ces joueurs pour qu'ils ne se rendent pas disponibles pour les matchs de leurs pays, pression qui est d'autant plus facile à mettre que ces joueurs sont moins souvent titulaires (quand tu as un international français, écossais ou autre, tu le mets titulaire autant que possible, voir l'aspect sportif ci-dessus) et que c'est donc pour eux une occasion de jouer et se montrer.

Et donc, pour ces cas-là, on fait quoi? On demande à la Belgique d'offrir des points de top14 pour libérer Julien Berger, Jens Torffs etc ?

  • Jak3192
    58536 points
  • il y a 11 mois

Et les Présidents de clubs dans tout ça,
ils cautionnent ?
Je connais un club qui devrait perdre une dizaine de joueurs sur ce genre de kermesse rugbystique... Me demande ce qu'il en pense

Et moi qui croyais bêtement qu'il fallait être 30 pour faire une opposition à 15 contre 15

@Vae Victis Brennos

C est sans compter les blessures les gastros la grippe ...

@Vae Victis Brennos

Ben effectivement, désolé de te le dire mais c'est bête. Parce que les joueurs arrivent toujours mâchés aux rassemblements du XV de France et le staff peut rarement compter sur la totalité de son effectif. Y en a toujours 3 ou 4 qui passent la semaine à s'entraîner à part, à faire seulement du physique sans participer aux oppositions. Et s'entraîner face aux U18 pour remplacer les seniors n'est pas efficace apparemment.
En tout cas, l'Angleterre, le Pays de Galles et l'Irlande s'entraînent à 40 depuis des années et ça a l'air de leur porter profit.

@unquartdecentre

Oui, c'était une petite boutade de mathématiques de rugbymen amateur qui n'a fait que des opo à 15 contre 15

  • Jako33
    16489 points
  • il y a 11 mois
@unquartdecentre

N'importe quoi, ca marche tres bien ces oppositions, les juniors sont double champions du monde 🙂

  • AKA
    50361 points
  • il y a 11 mois
@unquartdecentre

Faux problème ! Ce ne sont pas les oppositions qui servent à quelque chose soyons sérieux, autant revenir aux France A v France B d antant! Et de toutes façons combien de ces fameuses oppositions aux rassemblement? 1, 2?

@AKA

Pourtant Eddie Jones et Warren Gatland ont toujours sélectionné des groupes de 40 joueurs. Alors pourquoi ont ils fait cela?

@Vae Victis Brennos

Rajoute un arbitre, ses deux assistants, le 4ème arbitre, le TMO, trois remplaçants dans chaque équipe, un ramasseur de balles et ça te fait bien 42 personnes pour faire une opposition.

  • WebDiv
    17521 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

3 remplaçants? Les règles ont encore changé?

J'espère qu'ils en ont profité pour intégrer "l'amendement Galthié" concernant les essais marqués lorsque la balle touche la protection du poteau à 1m du sol.

@Team Viscères

Ouf, il y en a au moins qui a compris ma blague pas drôle, je n'en attendais pas moins de ta part 😉

42 joueurs c'est une bonne chose, contrairement à @AKA je pense que rien ne compte plus que le XV de France.
Il ne faut plus perdre de temps et donner tous les moyens disponibles aux Bleus.
Galthié peut paraître agaçant, il sera jugé comme ses prédécesseurs sur ses résultats. Et il est évident qu'il dispose désormais de plus de moyens. Plus d'atermoiements possibles. L'équipe de France doit gagner maintenant.

Je pense qu'on a sous-estimé le génie de Galthié, cet homme vient de trouver la réponse à tous les problèmes du rugby français, et même du rugby mondial : 42.
BRAVO 👏 👏

  • AKA
    50361 points
  • il y a 11 mois

41? Cà sert à quoi sinon à pénaliser encore les clubs? Ils me font rire avec leur projet de jeu avec lequel on nous bassine depuis des lustres et dont on ne voit encore rien! De plus on ne va pas nous faire croire que ce fumeux "projet de jeu" peut être intégré en si peu de temps. Encore du grand n importe quoi!!! 😁

  • Naoubil
    9658 points
  • il y a 11 mois
@AKA

Ca sert à faire des oppositions "à balles réelles" à XV contre XV lors des entraînements en ayant des remplaçants en cas de blessure due à ces oppo à fortes intensité

@AKA

Ce qui avait ete dit a un moment, c'est que ca permettait d'avoit directement un joueur sous la main en cas de blessure et donc pas besoin d'appeler de remplacant

  • AKA
    50361 points
  • il y a 11 mois
@Yionel ma star

Oppositions à "balles réelles"! Çà existe encore? Perso j' espère que non! Et pour quoi faire? Casser un peu plus de gars?

  • coco31
    4881 points
  • il y a 11 mois
@AKA

C'est la méthode Eddie Jones. On peut ne pas l'aimer mais il est allé en finale de coupe du monde.
De plus je ne pense pas qu'il faille voir cela comme une solution universelle, mais plus comme un maillon d'une chaîne plus grande qui va se mettre en place petit à petit. Il faut laisser un peu de temps au nouveau staff, comme il faudra en laisser également aux nouveaux (et jeunes) joueurs. J'ai envie d'y croire

  • AKA
    50361 points
  • il y a 11 mois
@coco31

Cela fait un moment que "l on laisse un certain temps au nouveau staff"!!!

  • coco31
    4881 points
  • il y a 11 mois
@AKA

Il vient juste d'arriver le nouveau staff. On n'a même pas encore vu sa première liste !
A Toulouse, on a voulu tout, tout de suite après Novès. Si bien qu'au premier écart, tout le monde voulait virer Mola et disait que c'était un pitre (moi compris). Finalement, bien en a pris Lacroix de le conserver...
D'un côté je comprends votre agacement car, oui, cela fait des années que l'on attend de revoir une EDF dominante. Mais on n'a jamais laissé le temps à un sélectionneur d'aller au bout des ses convictions et on n'a jamais levé tous les freins des sélectionneurs (mise à dispo des internationaux réduite, Top 14 pas adapté au niveau international, beaucoup de stars étrangères en Top 14, etc.). De plus les prédécesseurs de Galthié ont dû composer avec des générations très moyennes (PSA et Novès notamment).
Aujourd'hui, les choses bougent et il faut garder espoir !
- Le système des JIFF, bien qu'imparfait, amène plus de jeunes français dans le championnat.
- Le Top 14 propose plus de jeu et de temps de jeu effectif qu'avant. Merci Clermont, LR, l'UBB, le ST et le R92 (malgré leur irrégularité). Les autres clubs s'y mettent (Lyon, RCT, j'en oublie) et même des "petits" prouvent qu'on peut s'en sortir sans pratiquer un rugby ultra restrictif (Agen)
- Notre formation (qui délaissait la technique au profit de la puissance) a beaucoup évolué et apporte de premiers résultats. Cela au delà des 2 dernières générations championnes du monde (la génération des Dupont, Belleau, Roumat, Penaud, Couilloud, Buros, c'est aussi du très haut niveau)
- Au delà de la formation, on a quelques joueurs rares, des pépites, que l'on n'avait pas dans les générations précédentes (je laisse chacun faire sa liste 😉)
- Les Anglais, avec leur 2 joueurs hors salary cap, vont attirer des stars étrangères qui allaient avant en Top 14 : mais qu'ils y aillent en Premiership !!! Un Top 14 avec des stars françaises qui donnent envie aux jeunes de se mettre au rugby, c'est possible !

Le toujours jeune Philippe Bernat-Salles mériterait assurément une nouvelle sélection.

@franchute

C'est sûr qu'en défense c'est le seul qui arriverait à être moins efficace que Thomas ou Raka.

@lelinzhou

lui au moins ne s'échapperait pas au moment de mettre la merde

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News
Sponsorisé News