Vannes s'affirme comme un solide leader après sa victoire à Oyonnax
Autour d'un groupe soudé, Vannes construit son bout de chemin en tête de la Pro D2.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Encore une fois impérial cette fois face à Oyonnax (20 à 30), le RCV consolide sa place de leader de la Pro D2 et continue d'impressionner.

C’était déjà le choc de cette 11ème journée de ProD2. C’en est désormais LE résultat aussi. Ce vendredi à Charles-Mathon, l’étonnant leader vannerais s’est en effet imposé chez son dauphin et pourtant favori Oyonnax, à l’issue d’une partie totalement maîtrisée. Rapidement, les visiteurs ont pris le score grâce à un premier essai de Kévin Bly, avant que Gélédan ne lui réponde en force et que les deux équipes se retrouvent dos à dos à la pause (13 à 13). Mais malgré un score de parité, ce sont bien les Bretons qui paraissaient dominant. Entreprenants, solides sur les bases, leur suprématie se faisait finalement ressentir quand l’homme du match Matthis Gratien venait conclure une longue séquence des siens sur son aile, avant de récidiver huit minutes plus tard et de creuser l’écart (13 à 27). Et si Tony Ensor allait relancer le suspens peu après l’heure de jeu grâce à une interception bien sentie, l’ouvreur allemand Hilsenbeck scellait définitivement le break et le score d’une pénalité dans la foulée. Pour une victoire nette et sans bavures 20 à 30 sur la pelouse d’une équipe jusqu’ici invaincue cette saison. Probant ! 

La victoire de la confirmation

Mais plus encore que ce magnifique résultat en lui-même, c’est la progression constante des Vannetais qui impressionne au possible. Déjà leaders d’une courte tête avant cette rencontre mais défaits la semaine dernière par Perpignan à domicile 19 à 21, autant dire que les pensionnaires de La Rabine ont rapidement rattrapé les points perdus il y a sept jours avec ce succès. Aussi fait taire les plus pessimistes observateurs qui avaient sauté sur l’occasion du faux pas de la semaine passée pour hurler que la surprise du début de saison ne tiendrait pas sur la durée et allait vite s’effondrer.8 victoires et 33 points au compteur pour Vannes après 9 journées, du jamais vu en Pro D2 ?8 victoires et 33 points au compteur pour Vannes après 9 journées, du jamais vu en Pro D2 ?Toujours est-il que si la saison est encore bien longue, le RCV carbure toujours autant à l’approche des fêtes et semble en mesure de poursuivre sur sa lancée au moins pour jouer les phases finales au vu de son effectif qui arrive à maturité, de son appétit de victoire et de sa réussite. Les postes clés comme ceux de la charnière (Pagès, Saseras, Cazenave/ Popelin, Hilsenbeck) sont doublés, les finisseurs flambent comme la Breizh et la dynamique est là… Alors pourquoi pas ? Les réceptions à venir de Montauban et Angoulême ainsi que le déplacement à Carcassonne avant la trêve devraient permettre d’en savoir plus d’ici peu. En attendant, on jugerait que Vannes à tout du Colomiers de l’an dernier.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Revahn
    18837 points
  • il y a 5 mois

Ce qui m'impressionne aussi c'est que quasi aucune de leur victoire n'est une victoire de "leader" : l'écart dépasse rarement les 10 points, que ça soit contre le haut ou le fond du tableau...
Entre ça et le budget dans la moyenne, on dirait qu'ils font tout pour ne pas faire de vagues!

  • mimi12
    85793 points
  • il y a 5 mois

Une équipe qui progresse de saison en saison. J'espère qu'elle va réussir à tenir ce rythme !

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News