Ecrit par vous !
Une PRO D2 deux fois plus regardée que la Ligue 2 : quelles équipes séduisent le plus ?
Grenoble est souvent mis avant par Canal + en Pro D2.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Longtemps très peu regardée, la PRO D2 diffusée par Canal attire de plus en plus de téléspectateurs. Une montée d’audience qui se justifie par la multiplication de matchs de grande qualité.

Avant que l’intégralité des rencontres de PRO D2 ne soit retransmise sur les chaînes du groupe Canal. L’antichambre du TOP 14 était diffusée sur les chaînes d’Eurosport. En 2016 par exemple, le record d’audience pour un match de PRO D2 était de 95 000 téléspectateurs, lors d’une rencontre entre Perpignan et Colomiers. À comparaison, l’année dernière, la finale de PRO D2 a atteint 1 1967 00 téléspectateurs, un record pour un match de ce niveau-là. Maintenant que le groupe Canal diffuse l’intégralité des journées de PRO D2, l’audience ne cesse de croître. La chaîne lance par ailleurs son offre sportive du week-end, par l’affiche de PRO D2 le jeudi soir. Une mise en lumière qui se justifie par l’augmentation de l’audience de la Pro D2 comme l’explique Eric Bayle, le directeur de la rubrique du rugby sur la chaîne, au Dauphiné Libéré : « Chaque match de Pro D2 fait entre 100 et 200 000 spectateurs, c’est le double de la Ligue 2 ». Une deuxième division qui semble plaire, et bien plus que chez son voisin footeux apparemment. Pour perdurer cette tendance, la chaine Canal+ a besoin de spectacle. C’est pourquoi, elle seule décide des deux affiches qui seront diffusées en direct, le jeudi et vendredi soir. Un choix qui ne laisse place au hasard, comme l’explique Eric Bayle : « Notre souhait est d’offrir aux abonnés de Canal les deux plus belles affiches par journée, tout en faisant, sur l’ensemble de la saison, profiter tous les clubs qui le méritent sportivement des retransmissions sur nos chaînes car c’est important pour l’image du club et ses sponsors ». Mais alors, quelles sont les équipes qui ramènent une forte audience ?

Bayonne et Grenoble, « des locomotives d’audience »

Depuis le début de championnat, les caméras de Canal+ ont très souvent mis en lumière les affiches du FCG ou bien de l’Aviron Bayonnais. Pourtant, le club isérois ne fait pas partie des meilleurs élèves de l’exercice 2021-2022. Seulement 3 victoires pour 8 rencontres disputées et une petite 10e place au classement général. Cela suffit pourtant pour séduire la chaîne cryptée. Puisque les hommes Fabien Gengenbacher ont disputé la totalité de leur match un jeudi ou vendredi soir aux horaires décalées. Une mise en avant expliqué par le directeur du rugby de la chaine : « Sur le début de saison, les choix se font sur la notoriété et la capacité d’attraction des équipes. Là, on va sur les noms forts : Bayonne, Grenoble, Oyonnax… ». Un choix en début de saison, qui ne se porte pas donc uniquement sur des choix sportifs, mais plus sur la popularité. Bayonne quant à lui, très souvent en tête d’affiche également cette année, cumule les deux les critères. Après 1 seule défaite lors des 8 premières journées, le club basque se place sur la deuxième marche du podium, de quoi attirer les foules. Deux clubs qui n’ont donc pas été choisis au hasard comme le confirme Eric Bayle : « Bayonne et Grenoble sont des locomotives d’audience, ce n’est pas un hasard s’ils ont fait tous les matchs décalés du début de saison » avant de rajouter : « il est certain que quand on va à Grenoble ou à Bayonne, on a un beau stade, un bel éclairage et une belle affluence. Ça donne un joli produit TV. Ce que l’on cherche, c’est la qualité visuelle. » Ces deux clubs ont pour l’instant le monopôle des affiches décalées, mais pas sûr que cela dure…

Des affiches de plus en plus diversifiées

Si pour le début de l’exercice, la tendance était plus à la popularité qu’aux résultats. Ce n’est pas chose vraie pour l’entièreté de la saison. Très vite, des équipes vont se démarquer des autres au niveau du classement et de réels chocs vont voir le jour. La notoriété va petit à petit laisser place aux enjeux sportifs : « Et au fil de la saison, notre programmation se recentre vers les enjeux sportifs et les résultats, pour aller exposer les équipes qui le méritent. C’est pour ça que, ces dernières années, les Colomiers, Vannes et Nevers ont été très souvent retransmis. » Cette année, pas sûr de revoir Vannes retransmis de sitôt. En revanche, le Stade Montois, risque de devoir s’habituer aux horaires des matchs décalés. Les Montois recevaient Nevers pour l’affiche de ce jeudi. Les leaders ont confirmé leur énorme début de saison en surpassant les Neversois 41 à 20. Un match dans lequel le jeune demi de mêlée Léo Coly s’est une nouvelle fois montré à son avantage, en inscrivant un doublé et 22 points pour son équipe. Même si les Bayonnais feront toujours partie de ces rencontres décalées lors de la 10ᵉ et 11ᵉ journée. Une rotation dans les affiches qui arrivera dès les 3 prochaines journées. On ne verra plus les Grenoblois dans les gros duels du week-end. Les caméras de Canal+ se poseront notamment chez le promu narbonnais lors de la 11ᵉ journée, pour la réception de Colomiers.VIDÉO. Pro D2. Porté par un Léo Coly stratosphérique, le Stade Montois vient à bout de NeversVIDÉO. Pro D2. Porté par un Léo Coly stratosphérique, le Stade Montois vient à bout de Nevers

Jules Bertry
Jules Bertry
Cet article est rédigé par Jules Bertry, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • token
    12 points
  • il y a 1 mois

Vous vous emballer beaucoup les amateurs de rugby. Le rugby n' intéresse pas le grand public. Canal plus joue la carte de la frustration, n' étant plus détenteur des droits de ligue 1 ,elle met en avant un sport qui n' intéresse que les Français habitant dans le Sud-Ouest. Un PSG-OM réalisera beaucoup plus d'audimat qu'un La Rochelle-Castres.
Team Viscères "À moins d'être riche, la personne prête à payer pour voir du foot va faire un choix" Je ne suis pas riche, mais je suis fan du Paris Saint-Germain depuis tout petit, je suis abonné pratiquement a toutes les chaines de sport qui existe dans ce pays, pour pouvoir suivre en direct les matches de mon club de cœur . La passion d'un supporter d'un club de foot n'as pas de prix.

  • oc
    16719 points
  • il y a 1 mois
@token

Tu as vachement raison sur pas mal de trucs mais , tu t'es perdu ?
Ou es tu simplement venu nous donner la contradiction , histoire que les "amateurs" de
rugby ne ressassent pas leurs ( in ) certitudes en vase clos , sans recul ni avis avisés
des supporters du PSG ?!!!?

Comment expliquez vous les amis que la ProD2 attire le double de spectateurs le foot étant quand meme beaucoup plus populaire que le rugby a l'échelle nationale?

@Le Haut Landais

Pour moi il y a plusieurs facteurs.

Déjà pour commencer il y a le média : la ProD2 est diffusée sur Canal+ alors que la Ligue 2 c'est sur beIn, Amazon ou la chaine l'Équipe, des médias qui n'ont pas la force de frappe de Canal. Canal+ c'est environ 9 millions d'abonnées contre environ 3 millions chez beIN (le chiffre varie plus chez beIn car il n'y a pas d'engagement, donc sur des phases finales de grande compétition ils peuvent monter à 4 millions tout comme ils peuvent retomber sous les 3 millions en période "creuse"). Chez Amazon c'est estimé vers 1,5 millions d'abonnés. Fatalement tu trouves plus facilement 200 000 personnes pour regarder un match dans un panel de 9 millions de spectateurs potentiels que sur des panels de 3 ou 1,5 millions. Ce serait même presque pas super glorieux de faire deux fois mieux quand tu as un marché trois ou six fois plus important que tes concurrents...

Ensuite il y a le prix. Si tu aimes le rugby, tu paies ton abonnement Canal+ et tu regardes quasiment tout le rugby. Pour le prix d'un seul abonnement tu as tout le Top14, toute la ProD2, le SR, les matchs internationaux et un peu de coupe d'Europe gratos sur France TV (en fait il manque juste une partie de la coupe d'Europe qui est sur beIN). Donc une personne prête à payer pour voir du rugby prendra l'abonnement Canal, et aura forcément accès à la ProD2.
Alors que si tu aimes le foot, tu as les matchs internationaux sur TF1 ou M6 et la coupe de France sur France TV en gratos et pour le reste tu vas devoir raquer quasiment compétition par compétition et même plusieurs abonnements si tu veux voir une compétition en entier : Canal a les affiches de Ligue 1 et coupe d'Europe (en partage avec RMC), Amazon a le reste de la Ligue 1 et Ligue 2, beIN a le reste de la coupe d'Europe et un bout de Ligue 2. À moins d'être riche, la personne prête à payer pour voir du foot va faire un choix et ce choix ne lui donnera pas forcément accès à la Ligue 2 ou que partiellement.

Ensuite il y a la saturation du marché. Le foot est omniprésent : il y a des compétitions partout et tout le temps, sur un rythme plus élevé qu'au rugby avec régulièrement deux journées par semaine. Tu as 380 matchs de Ligue 1, 125 matchs de Champions League, 141 d'Europa League, 141 d'Europa League Conference, donc en comptant juste l'Europe et le championnat de France tu as déjà 787 matchs à te mettre sous la dent (auquel il faudrait rajouter la Ligue des Nations, l'Euro, le Mondial, les championnats majeurs anglais allemand italien et espagnol). Sur une semaine européenne, tu as du foot à la télé le mardi soir, le mercredi soir, le jeudi soir puis tout le weekend. Il faut être un vrai passionné pour rajouter de la Ligue 2. Et cerise sur le gâteau, la Ligue 2 est diffusée le vendredi, samedi, dimanche et lundi... regarder la Ligue 2 c'est annoncer à madame qu'il y a foot tous les soirs de la semaine
Au rugby c'est bien plus limité. Le Top 14 c'est 187 matchs, la grande coupe d'Europe 59 et le Challenge 45 soit un total de 291 matchs, pas loin de 3 fois moins que le foot. On n'en est pas encore à l'indigestion, et tu trouves plus facilement un petit creux pour grignoter un petit match de deuxième division par gourmandise. De plus le championnat et l'Europe ne se chevauchent jamais, cela a lieu à tour de rôle : toujours le weekend, chacun sa semaine. Du coup en dehors du samedi et du dimanche tu ne vois pas de rugby, le match de ProD2 du trouve plus facilement son attrait de gourmandise : tu n'as pas vu de rugby depuis 4 ou 5 jours, tu te fais un petit plaisir en regardant le match du jeudi ou vendredi (car atout supplémentaire, contrairement au foot la ProD2 et le Top 14 ne se chevauchent pas à la télé).

@Team Viscères

et ca prouve que le rugby a des valeurs, en ne proposant des matches que 2, occasionnellement 3, voire 4 jours par semaine. le rugby travaille a la paix des menages

@Team Viscères

et nous qui disons tout le temps que le rugby est un beau bordel, sur le coup, le foot c'est pire. c'est vraiment du routage de gueule que quelqu'un doive avoir une demi-douzaine d'abonnements pour regarder les différentes competitions

  • oc
    16719 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

J'étais tenté de te dire qu'ils n'avaient sondé que des Aveyronnais ;
mais ils ont pas Canal , alors ...

Pour le jeudi la prod2 c’est sympa mais je préférerais un match de top14 le vendredi soir.

" ...Ça donne un joli produit TV. Ce que l’on cherche, c’est la qualité visuelle. "...voilà ,voilà

@pascalbulroland

Et ouala'.

Derniers articles

Sponsorisé News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
Vidéos