Ecrit par vous !
Top 14 - Toulon vs Racing 92. Le M+30 du Rugbynistère
Top 14 - Racing 92. Louis Dupichot a enfoncé Toulon en fin de match.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Racing 92 s'est imposé ce dimanche sur la pelouse de Mayol face à Toulon lors de la 10e journée de Top 14.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 16’ Essai Racing ! Après une mêlée remportée par les Racingmen, Iribaren joue vite et fait une magnifique percée offensive. Repris de justesse à 10 mètres de l’en-but, il passe la balle à ses coéquipiers. Lambie sert parfaitement Dulin d’une superbe passe au pied. L’arrière parisien n’a plus qu’à aplatir le ballon (0-7).
  • 49’ Contre toulonnais, sur une passe ratée d'Iribaren, Radradra se jette sur la balle et réajuste sa course. Il court vers l’en-but et passe le ballon à Chris Ashton qui file à l’essai (21-13) en se jetant dans les airs pour aplatir. 
  • 53’ Doublé de Pietersen ! On voyait pourtant la balle sortir du terrain suite à la passe au pied de Ma’a Nonu. Mais c’était sans compter sur la rapidité de l’ancien Springbok Pietersen, qui aplatit la balle tout juste avant que celle-ci ne sorte en ballon mort (26-16).
  • 57’ Contre du Racing 92 ! Sur une passe des Toulonnais, Marc Andreu intercepte la balle et file entre les poteaux pour inscrire son troisième essai de la saison. Il permet à son équipe de revenir à égalité au stade Mayol (26-26). 
  • 80’ L’essai de la victoire du Racing ! Énorme performance des Racingmen qui parviennent à inscrire l’ultime essai de la rencontre, après une longue séquence de pick and go de la part des avants (29-40) !

Le bilan :

Nous aurions été incapables de vous dire qui allait l’emporter au début de cette rencontre. Ni même à la 76ème minute (29-33). Tant la qualité de jeu que nous proposaient les deux équipes était bonne. Les Racingmen ont un temps dominé la partie en stagnant dans le camp adverse durant plus de vingt minutes. Et en inscrivant le premier essai de la rencontre (16’, 0-7). Mais les Toulonnais se sont réveillés et ont inscrit deux essais coup sur coup (Fekitoa 29’ puis Pietersen 31’), et ont réussi à reprendre le dessus, pour mener à la mi-temps (14-10).

La défense toulonnaise trouvait sa force dans les rucks, forte en conteste. Le Racing 92 proposait une défense tout aussi solide, grâce à la rapidité de ses joueurs, qui se replaçaient le plus vite possible. Mais ce sont bien les qualités offensives de chaque équipe qui ont fait la différence cet après-midi. Un nombre de contres incalculable, de la rapidité, de la justesse technique. Des mêlées stables, solides. Bref, de quoi nous réconcilier avec le rugby au lendemain des déboires français.

On a bien cru que les Toulonnais allaient confirmer leur invincibilité à la maison. Mais ils ont été bousculés par les hommes de Laurent Travers, qui n’ont rien lâché. Menés 26-16 à la 53ème minute, Brice Dulin et ses coéquipiers se sont battus pour égaliser (57’, 26-26). Et ont même fini par enterrer tout espoir de victoire pour les Rouge et Noir en inscrivant l’ultime essai de la rencontre à la toute dernière minute de la partie (79’). C’était sans aucun doute le meilleur match que le Racing ait pu nous offrir jusqu’à présent cette saison. De quoi leur redonner confiance pour la suite. Tandis que Mourad Boudjellal n’en a pas fini de bouder son équipe.

Le Top 3 de la rédactrice :

  • Teddy Iribaren. Le demi de mêlée francilien a été l’auteur d’un match pleinement réussi. À l’image de son équipe. Il a joué son rôle à merveille. Se faufilant dès qu’il le pouvait dans les espaces créés par la défense toulonnaise. Jouant vite les pénalités. Il est à l’initiative du premier essai de la rencontre.
  • Jon-Paul Pietersen. L’ancien Springbok a inscrit un doublé cet après-midi. Ses deux premiers essais sous le maillot toulonnais. Auteur de plusieurs contres durant la rencontre, il a réalisé un gros match pour sa première à Mayol.
  • Brice Dulin. L’arrière international français réalise un très bon retour de blessure. Il a marqué un essai, et a su se placer là où il fallait, quand il le fallait. Sa rapidité a été l’un de ses atouts cet après-midi.

La fiche de la rencontre :

Toulon 29 - 40 Racing 92

 Évolution du score : 0-7, 0-10, 7-10, 14-10, 14-13, 21-13, 21-16, 26-16, 26-19, 26-26, 26-33, 29-33, 29-40.

Toulon : Fresia – Etrillard – Setiano – Rebbadj – Gorgodze – Lakafia – Manoa – Isa – Mathewson (m) – Wisniewski (o) – Radradra – Nonu (c) – Fekitoa- Pietersen – Ashton. 

Racing 92 : Ben Arous – Szarzewski (c) – Tameifuna – Carizza – Maka – Palu – Claassen – Nyanga – Iribaren (m) – Lambie (o) – Andreu – Vulivuli – Rokocoko – Dupichot – Dulin.

Roxanne Lacuska
Roxanne Lacuska
Cet article est rédigé par Roxanne Lacuska, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un des matchs les moins emmerdant de cette saison, les internationaux français n'étaient pas là, hasard ? Je ne crois pas !

Du côté toulonnais heureusement qu'il y a les expats (Pietersen, Fekitoa, Nonu, Ashton) qui montrent clairement ce que c'est que le haut niveau.
Pas fautes de goût pour ces gonzes.
Malheureusement, c'est au détriment des jeunes du centre de formation... C'est pas demain que le RCT sera champion avec une équipe franco-georgio-fidjienne.
Côté Racing c'est encore un sudaf qui a brillé, Patrick Agneau. Very good job.
Dulin a été plutôt à son avantage mais rien de transcendant non plus. Il se fait marcher dessus par Fekitoa et fait une roulage jambes tendues qui ressemble à ce que fait le pincher nain de ta belle-mère lorsque tu essaies de le retourner. Il reste tout tendu c'est rigolo.
Dupichot a montré qu'il mérite largement sa place dans le roulement de l'effectif et So'Otala Fa'Aso'O (il n'était pas désiré ou quoi ?) est inarretable.

Landreau qui cache ses paroles devant les caméras... Je ne sais moi... Je le trouve plutôt benêt et ce genre de truc me conforte.... Personne ne va se faire chier à lire les conneries qui sortent de ta bouche Fabrice, tu peux être tranquille...

Au final un match plaisant qui marque peut-être le réveil du Racing.

"Tant la qualité de jeu que nous proposaient les deux équipes était bonne."

Bon ben je vais aller m'acheter un décodeur alors parce que je n'ai pas l'impression d'avoir vu le même match. A moins que ce ne soit Isabelle Chabal qui ait écrit cet article.

  • Ahma
    95765 points
  • il y a 3 ans
@Lalimaille63

La solution pour voir le match plus beau est peut-être au contraire de le voir sans décodeur ( toute ma jeunesse ).

@Ahma

Mais bien sûr... les matches ne se déroulaient-ils pas tous les premiers samedis du mois, vers minuit ???
Dépravé, va !!!

  • Ahma
    95765 points
  • il y a 3 ans
@Le Concombre Masqué

Comment cela ? Je faisais allusion à l'émission de Les Nuls, bien évidemment.

@Ahma

Merveilleux ! Demain je file m'acheter une passoire et en plus je serai raccord avec le flop 14.

Landreau qui se cache la bouche pour parler à ses joueurs fut t'énorme.
Il faudrait en parler à Urios ou Collazo...
Je ne suis pas toujours d'accord avec les supporters du RCT, mais je trouve que d'appeler les deux entraineurs (sauveurs du beau jeu) les deux "vieux du Muppet sur leur balcon" leur va à ravir...

  • Ahma
    95765 points
  • il y a 3 ans
@Lalimaille63

C'est donc ça, toutes ces moustaches, ils n'auront bientôt plus besoin de se cacher la bouche.

@Ahma

C'est chouette le mois du mauvaisbeurre.

  • AKA
    51163 points
  • il y a 3 ans

Un article que n' aurai pas renié l' inénarrable E Bayle: le Top14 qui nous réconcilie avec le rugby après les déboires de notre EDF!!! Bien vu l' aveugle, continuons.

Le top 14 c'est la même chose que le championnat Japonais. Des stars (pour la plupart a des ages avancés ) venues chercher un gros salaire. Des matchs ou on voit des essais. Mais d'un point de vue technique et intensité c est moyennasse. Arrivé au niveau international c'est la catastrophe! Bref France-Japon des jumeaux inattendus

@beberarverne

Regarde un peu plus le championnat japonnais alors, parce dire que c'est le même style de jeux...

  • FRLab
    48987 points
  • il y a 3 ans

Amusants ces commentaires opposés. Je n'ai pas vu le match mais je n'ai pas de mal à croire que le niveau technique n'était pas là. Il n'y a vraiment que les médias, à commencer par Canal et son meilleur championnat du monde, pour se réjouir de la qualité des matchs. Ce sont en général plus les qualités athlétiques des joueurs que leurs qualités techniques qui font qu'un match peut être animé. Et des lors qu'il y a plus de 60 points marqués et 4 essais c'est un grand match. Comme dit le proverbe, au royaume des aveugles les borgnes sont rois. Et on le voit bien au niveau international, ben quand on est borgne on est moins bon que les autres qui ont deux yeux. Peut-être que s'ils sont bridés on pourra faire quelque chose, mais ça reste à voir et que déduira t-on de ce match? rien, si c'est une large victoire, l'adversaire n'était pas de taille, et si c'est une victoire dans la difficulté il faudra s'en contenter. Evidemment si c'est une défaite ça va être très compliqué...

  • Ahma
    95765 points
  • il y a 3 ans

Je veux bien que le degré d’exigence pour un match de Top 14 ne soit pas celui d’un test match, mais tout de même...l’impression que cette rencontre m’a laissée est à l’opposé du portrait tracé par l’article.
J’ai vu un match bien pauvre, du même tonneau que celui de l’équipe de France, avec pas mal d’hésitations des deux côtés et surtout deux équipes qui font un concours d’erreurs techniques ( ballons tombés, passes à l’adversaire et à l’arbitre de touche, plaquages ratés, indiscipline… ).
Evidemment, certains joueurs ont mis à profit leurs qualités individuelles pour exploiter les bourdes adverses, ça produit un peu de spectacle ponctuellement mais ça ne fait pas un match de haut niveau.

@Ahma

C'est un match de haut niveau de Top14.
Y'a eu des passes, des courses et des essais. Incroyable pour un match du dimanche.

  • Ahma
    95765 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Je n'arrive pas à savoir si c'est sérieux ou ironique ?
Pour moi, en repensant au match et en relisant mon commentaire, je trouve que j'ai même été trop indulgent. J'ai rarement vu un tel festival d'erreurs et de mauvais choix. A l'arrivée du coup il y a beaucoup d'essais, mais dans un match de très faible niveau.

@Ahma

J'ai écris nul part que j’étais sérieux.

  • Ahma
    95765 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Mais ça arrive.
Et je trouve ça particulièrement déstabilisant.

De toute façon c'était écrit !
Fin du Tournoi des 6 Nations, l'EDF n'aura pas gagné un seul match, de son côté le RCT perdra son 3ème à domicile :-0
MB et Laporte n'auront d'autre choix que de remercier leurs entraîneurs en chef.
Du coup Galthié partira en EDF, GN pendra sa retraite sportive (car jamais il n'entraînera une équipe autre que celle de Toulouse) et c'est Ibanez qui reprendra les rennes du RCT.
Voilà Laporte a déjà tout réglé 😊

Match incroyable, belle qualité de jeu des 2 côtés, la ligne de 3/4 du RCT est vraiment impressionnante, Fekitoa fait un gros match.

Côté Racing les jeunes Palu et Baubigny ont vraiment assuré, Iribaren superbe, la rentrée de Machenaud a permis une gestion de fin de match magistrale, le Racing a tenu le ballon pendant les longues dernières minutes sans se mettre en danger, chose qu'on échouait à faire ces dernières années.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Réseaux Sociaux