TOP 14 / PRO D2 : Le classement des centres de formation pour la saison 2016/2017
Le FC Grenoble arrive en tête du classement. Crédit photo : Fanny Haas

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Comité Directeur de la LNR a dévoilé le classement des centres de formation des clubs de Top 14 et Pro D2 pour la saison 2016-2017.

Quel est le point commun entre le FC Grenoble et le SU Agen ? Les deux équipes viennent d'être récompensées pour leurs centres de formation qui terminent aux premières places du classement Top 14/Pro D2 établi par la Ligue Nationale de Rugby. Un classement basé "sur l’évaluation des résultats sportifs et scolaires obtenus lors de la saison 2016/2017", ce qui explique la présence du relégué Grenoble dans le classement du Top 14 et du promu Agen dans celui de la Pro D2. L'an passé, le Stade Toulousain étaient arrivés en tête.

Le classement des centres de formation des clubs de Top 14 et de Pro D2 pour la saison 2015-2016


Comment ça marche ?

Le communiqué explique en quoi consistent les résultats de la formation sportive : il s'agit de mixer le nombre de matches en équipe professionnelle, le nombre de sélections ou encore nombre de signatures de contrats professionnels qui représentent 50% de la valorisation. Le reste ? 40% de la valorisation sont représentés par "le contenu et les résultats de la formation scolaire", le reste étant lié à "la double qualification (signature d’un contrat professionnel accompagné de l’obtention d’un diplôme scolaire)."

Notons que le temps de jeu moyen par joueurs évalués a augmenté de 10 % en première division, contre 6 % en Pro D2 : un progrès !

Comprendre le classement des centres de formation de Top 14 et de la Pro D2


Que gagnent les clubs ?

En tout, cinq millions d'euros sont distribués chaque année aux clubs. "Le montant par club varie entre 114 K€ et 250 K€, étant précisé que tous les clubs reçoivent un minimum garanti de 100 K€", précise la Ligue Nationale de Rugby. Les clubs de Soyaux-Angoulême (qui ne possède pas de centre agréé), de Massy et Nevers (en Fédérale 1 l'an dernier) ont donc reçu le minimum garanti, malgré leur absence du classement.

Premier du classement en Top 14, Grenoble a reçu 238 269 €, quand le SUA a reçu 250 000 €. Derniers, le LOU et Vannes n'ont reçu respectivement "que" 114 709 € et 115 500 €.

Le classement : 

Classement Top 14 Pro D2
1 Grenoble Agen
2 MHR USAP
3 Racing 92 Biarritz
4 UBB Narbonne
5 Toulouse Oyonnax
6 Pau Aurillac
7 Clermont Colomiers
8 Bayonne Carcassonne
9 RCT Béziers
10 La Rochelle Dax
11 Castres Stade Montois
12 Paris Montauban
13 Brive Vannes
14 LOU
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Surtout priorité aux études !

@Reminane

Et la santé, c'est important la santé !

On est dernier, mais hâte de voir comment ça évolue après 1 année en pro.

  • Tekaha
    4109 points
  • il y a 2 ans

Quels sont les critères ? Cela m'étonne de voir le LOU et le SR en bas de classement alors que le MHR est 2eme est n'a sorti personne ces dernières années...

@Tekaha

Comprendre les critères.... tu risque l'entorse cérébrale;;;

@Tekaha

Je ne pense pas que seul les joueurs évoluant en top 14, soient comptabilisés.
Rien qu'en top 14, je pense à :
Nariashvili, Castet, Haouas, Delannoy, Aliouat, Gorgodze, Galletier, Devergie, Escande, Doumayrou, Reilhac, Berard, ainsi que nos 4 fantastiques.
En proD2 nous avons pas mal arrosé de très bons jeunes suites aux passages de FG (filière Argentine) et JW (filière Sud'Af).
N'oubli pas que le club sous la forme que tu connais, n'a que 30 ans et un centre de formation encore plus jeune (+ ou_ 20 ans).

C'est incompréhensible, il n' y a pas d’écoles à Gronob, ils ne savent donc pas écrire.

Comment font-ils pour être premier ?

  • straits
    19399 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Grâce à un des plus gros pôles universitaire/scolaire français: l'INPG qui regroupe une cohorte d'écoles d'ingé avec des très bons joueurs. Ça existait déjà il y a 30 ans et on se prenait déjà des tôles face à eux dans les championnats...

  • SebPBN
    9876 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Ils font tous CAP chauffeur de banc donc le taux de réussite est de 100% donc Gronob premier ! CQFD

  • SebPBN
    9876 points
  • il y a 2 ans

La signature de contrats pros et le temps de jeu sont pour moi des indicateurs tronqués par notre championnat, qui parfois priorise un joker à un jeune.

Pour les contrats, les jeunes issus du centre de formation qui partent signer en fédérale sont-ils comptés???

  • ankou
    36452 points
  • il y a 2 ans

je ne sais même pas comment fonctionne un centre de formation au niveau scolaire ! Entrainement d'accord, mais scolaire ? Sur le site, ou dans les écoles environnements ? Sur une matière précise, ou le choix du joueur pour son avenir (et ses préférences bien sur) ?

Gros décrochage du CF de Toulouse. Ce qui serait bien c'est d'avoir les indicateurs pour comprendre pourquoi un club voit sa position varier : parce qu'il est moins performant que l'année précédente? parce que les autres sont meilleurs? Entre clubs classés N et N-1, la différence porte sur combien de joueurs, combien de minutes de jeu avec les pros, etc..?

@Trainduc

A vouloir privilégier des critères objectifs, ce qui va dans le bon sens, on introduit des paramètres (au moins un) qui ne sont pas inhérents à la qualité intrinsèque du centre de formation: par exemple, le temps de jeu en équipe pro dépend largement du nombre de blessés de cette dernière. Ainsi Montferrand cette saison, devrait voir son CF faire un bond (désolé pour eux). S'agissant du Stade, les joueurs de l'effectif pro si mon souvenir est bon n'ont pas été nécessairement plus blessés que la moyenne l'an dernier, mais par contre plutôt plus mauvais.
Exemple cette année: la blessure de Dupont. Si c'est le jeune du centre de formation, je me suis renseigné, il s'agit d'un joueur qui a été "piqué" il y a un an à Provence Rugby. S'il est pris pour remplacer Dupont, le CdF du Stade gagnera donc des points grâce à un joueur largement formé à Aix en Provence...
Après, il y a aussi une question de génération: on ne peut pas avoir tous les ans un Michalak et un Poitrenaud en même tant dans son CdF.

@osaekomi

Et maintenant on va piquer des poulets dans "les îles" j'ai regardé l'effectif du Stade par rapport à la blessure de Dupont, je peux vous dire que les joueurs du pack ils vont en chercher en Nouvelle Calédonie par exemple, plutôt que dans les doux côteaux du Lauragais. Or, la formation du Stade tirait ses performances du fait de l'énorme concentration de "petits clubs" tout autour (Médard à Blagnac, Garbajosa à Castanet pour ceux que je connais). Maintenant, tout le monde fait son marché partout.
Donc tu "piques" un jeune de l'autre côté de la Métropole, ou mieux, de l'Océan, tu le ramènes chez toi et tu prends des points au classement des formations. Donc selon moi être premier ou dernier des cdf n'est plus un indice indubitable de "vertu" du club concerné.

  • jlr974
    11537 points
  • il y a 2 ans
@osaekomi

Pourquoi donc les Français de Nouvelle Calédonie n'auraient-ils pas le droit d'intégrer des centres de formation en France , puis de jouer en TOP 14 ?

@jlr974

les caledoniens comme les réunionnais peuvent jouer où ils veulent je n'ai pas dit ça du tout ce n'est pas le propos; je réside en Guyane et je rêverais que de jeunes guyanais puissent aller jouer en Métropole, il y en a qui méritent et on a pas mal de jeunes à occuper (et on a même eu la visite de Laporte quelle chance)

@osaekomi

Pas sur de comprendre a qui le ST pique des joueurs en recrutant en Nouvelle Caledonie. La selection nationale kanak?

  • Ahma
    95793 points
  • il y a 2 ans
@Andre Bonifesse

Ce n'est pas ce qui est dit, ils ne les piquent pas à quelqu'un, ce n'est pas dans ce sens.

@Ahma

Merci Ahma. Je voulais juste dire que les paramètres de la formation ont complètement changé. Le jeune joueur est juste devenu un marché concurrentiel comme celui du pro confirmé, l'appréciation de la performance des centres de formation est donc perturbée par des paramètres qui ont plus à voir avec la performance des recruteurs/détecteurs/maquignons qu'à la qualité intrinsèque du dit centre. C'est juste une conséquence de la professionnalisation/financiarisation du rugby. Effectivement, on ne pique pas un joueur à la sélection nationale, on va juste faire son marché dans les dom tom comme les recruteurs du foot vont faire leur marché en Afrique. C'est bien pour ces jeunes à condition qu'il y ait des garde fous, que la reconversion soit assurée pour ceux qui échouent. Et je n'ai jamais dit, au contraire, que c'était une spécificité du Stade. Pas sur que Nakaitaci soit auvergnat. Je dis même pas que c'est bien ou mal, juste que les écoles de rugby traditionnellement côtées (Stade, Toulon, Massy, ...) ont dû complètement changer leurs sources d'"approvisionnement" (le joli mot!) et que donc des paramètres exogènes viennent se mêler à la donne initiale. J'ai bon là?
Actuellement au Stade il y a deux "poulets" dans l'effectif pro arrivés de Nouvelle Calédonie en 2013 et 2014, un pilar et un talon. Mais il y en a pas mal en espoirs. Nakaitaci est arrivé à Clermont en 2010. Ce ne sont pas les mêmes circuits que quand le Stade recrutait à Muret, Toulon à Lavalette et Clermont à Issoire.

@osaekomi

Après parlant de Massy, ne pas oublier qu'ils recrutent sur le 91 93 94 au moins et que beaucoup de leurs jeunes sont blacks beurs et venant d'autres clubs !
Y a une forme d'incohérence à avoir un rugby qui a dépassé le clocher voisin et la critique de l'intégration de jeunes dans une formation avec diplômes au final dans les grands clubs !

@osaekomi

Mauvaka s'entraine avec tafili et a même partagé des sélections avec lui en U20, aux côtés de Setiano ou Simutoga ...d'autres jeunes venus du pacifique!
Comme Pelo ou Vahaamina d'ailleurs !

@osaekomi

Tafili est à Toulouse depuis 2012 ...par exemple

@osaekomi

Si tu parles des Tolofua ou Mauvaka, on peut avoir un nom à consonnances nouvelle calédonie et habiter la région toulousaine depuis des années!
Y a bien un Brennan qui joue en espoirs avec un nom irlandais et un marty qui n'est pas catalanperpignanfilsde ...

@noComment

et il y a un veraeghe qui n'est pas flamand aussi? je parlais juste du changement de paradigme des centres de formation. je disais juste que c'est un fait et que ce n'est pas choquant. Et que le Stade s'y met, comme les autres. Mauvaka habite effectivement Toulouse depuis 2012, mais c'est parce que les recruteurs du Stade sont allés le chercher à l'Union Rugby Club de Dumbéa. C'est super. Et je n'ai rien contre. Sauf que c'est consusbtantiel de la financiarisation du rugby, qui n'a pas que des avantages, et j'espère que tu en as conscience, et par ailleurs au foot on a constaté des abus avec les gamins recrutés en Afrique, ces abus ont proprement détruit les vies de ces enfants, et je ne veut pas qu'un rugby "financiarisé", dont on commence déjà à voir les dérives, ne connaitra pas les mêmes dysfonctionnements. Car le gamin de Nouméa ou des fidjii, si demain il se blesse ou que son niveau plafonne, il faudra s'assurer que son avenir ne sera pas pour autant brisé, par exemple, grâce à la formation diplômante dispensée par le cdf. Je ne suis pas sur que nos actuels dirigeants businessmen aient tous cette préoccupation. Voilà ce qui me préoccupe pour ces jeunes, fussent-ils riverains de la côte pavée depuis des lustres, car ça n'en reste pas moins de potentiels déracinés. Il faut donc veiller sur eux

@osaekomi

on m'a même parlé d'un michalak qui ne serait pas polonais

@osaekomi

Quant à l'équipe nationale kanak s'il y en a une un jour je peux vous dire que son pack fera pas rire

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News
Vidéos
News
Transferts
News
News