TOP 14. 3 choses à savoir sur Jack Willis, le nouvel anglais du Stade Toulousain
Jack Willis sera un atout de poids pour le Stade Toulousain.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Jack Willis a disputé ses première minutes avec Toulouse ce dimanche. L'occasion d'en savoir un peu plus sur ce 3ème ligne de très haut niveau.

En ce dimanche soir synonyme d'affiche de gala en Top 14, vous avez certainement dû le voir ferrailler durant une grosse demi-heure sur le synthétique de Gerland. Mais si, vous savez, on cause de ce garçon qui portait le numéro 19 côté stadiste et qui a remplacé Théo Ntamack, pour sa première en France. Si vous vous demandiez qui était ce grand blond qui a coupé du bois lors de son entrée en jeu, voici justement 3 choses à savoir sur l'Anglais Jack Willis, la dernière recrue du Stade Toulousain.

Il compte 5 capes avec l'Angleterre

Jack Willis n'est pas un inconnu. Il débarque en France avec un certain statut auxquelles ont contribué ses 5 sélections avec le XV de la Rose. À bientôt 26 ans, l'ancien joueur des Wasps devrait d'ailleurs en compter une grosse poignée de plus mais des blessures (sur lesquelles nous reviendrons ci-dessous) l'en ont empêché. Appelé d'abord en novembre 2020, le grand frère de Tom avait connu sa première titularisation face à la Géorgie, inscrivant même un essai pour l'occasion. Cet automne, il était d'ailleurs sur le banc face à l'Argentine et la Nouvelle-Zélande.

Il a été élu meilleur joueur du championnat d'Angleterre

À l'automne 2020, le Premiership anglais termine sa saison 2019/2020. De retour au premier plan, les Wasps arrivent en finale face à Exeter. Les hommes de Coventry devront rendre les armes face au club qui sera également sacré en Champions Cup, mais leur 3ème ligne Jack Willis, une nouvelle fois énorme, sera élu meilleur joueur de la saison en Angleterre. Une récompense qui démontre la valeur du natif de Reading, auteur de 9 essais en 19 matchs cette saison-là. Très puissant, dur à l'impact (1m90 pour 111kg) et mobile, Willis est depuis surtout considéré comme l'un, si ce n'est le meilleur plaqueur/gratteur outre-Manche. Souvent placé devant des garçons comme Tom Curry ou Sam Underhill. Rien que ça...

Il a surmonté deux très graves blessures

On vous en parlait quelques lignes plus haut : malgré une sacrée cote, Jack Willis ne possède que 5 capes. Ce qui s'explique par le fait que l'Anglais a dû faire face à deux graves blessures dans sa jeune carrière. Toujours au genou. D'abord en 2018, alors qu'il allait être convoqué pour la première fois par Eddie Jones, avant d'être stoppé net lors du Tournoi 2021, face à l'Italie. Sur un ruck, son articulation avait tourné et voici que l'homme aux quelque 80 matchs avec les Wasps serait éloigné pendant plus d'un an. Jusqu'à faire son retour en fin de saison dernière et glaner le droit de participer à la tournée d'été de l'Angleterre en Australie. Avant la faillite de son club chéri et sa signature à Toulouse, donc...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News