Top 14 - USAP. Florian Cazenave apte à jouer malgré la perte de son oeil gauche
Top 14 – USAP. Florian Cazenave peut rejouer malgré la perte d'un oeil.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Il n'y a même pas un an, le demi de mêlée de l'USAP Florian Cazenave se blessait gravement à l'œil gauche. Après des mois de travail, il est apte à jouer.
Il n'y a même pas un an, le demi de mêlée de l'USAP Florian Cazenave se blessait gravement à l'œil gauche lors de la féria de Céret après un accident « bête ». Un choc à la tête consécutif à une chute suite à un chahut avec des amis qui l'a privé de l'usage de son œil gauche. Après une opération, des semaines difficiles et un travail spécifique avec un professeur au Canada, qui possède un laboratoire de psychophysique et de perception visuelle, et Philippe Arnau, le préparateur physique de l'USAP, le Catalan a « récupéré la profondeur (3D) [et ses] réflexes ». Dans l'Equipe ce mardi, il précise même qu'il « appréhende le ballon comme quand [il avait] deux yeux. » Une évolution positive à travers notamment l'adoption « de nouvelles postures » et d'un « port de tête différent » qui lui ont permis d'être déclaré apte par l'inspection du travail alors que sa première demande avait été refusée. La lecture du nouveau courrier consécutif à son appel a été un moment fort pour ce jeune homme de 24 ans, pour qui le rugby est « toute sa vie » : « Quand j'ai compris que c'était positif, je me suis effondré. »



Une nouvelle qui lui a permis de reprendre une licence avec son club, lequel a toujours été présent en lui laissant profiter de ses infrastructures, et de récupérer son contrat de joueur professionnel. Néanmoins, cela ne signifie pas qu'il va reprendre le chemin des terrains du Top 14 dès samedi. En effet, « le règlement de la FFR interdit la pratique du rugby lorsqu'on perd un organe pair. » Florian Cazenave compte cependant sur le nouveau protocole de l'IRB « qui permet aux joueurs d'évoluer avec des lunettes de protection. » Les fameuses « Rugby Goggles » dont nous vous parlions en janvier dernier. Un espoir pour le joueur qui va devoir encore faire preuve de patience en attendant la réponse de la FFR concernant sa demande. Il est cependant plus motivé que jamais : « Si je devais rejouer demain, je m'en sentirais tout à fait capable. Je sais que je peux le faire. »
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Merde alors,
Cancer du testicule a 19 ans, je suis uni-bouliste depuis, m'a jamais empeche de jouer au Rugby... Me suis meme jamais pose la question...
Une seul fois en 10 ans de rugby depuis, il y a un gars qui a essaye de me tirer les couilles (enfin l'equivalent), je lui ait fait comprendre vite fait bien fait que j'etais pas d'accord.

  • Len
  • il y a 6 ans

De toute façon c'est pas à l'USAP qu'il pourra rejouer de sitôt en top 14...

  • Arpian
    4235 points
  • il y a 6 ans

Sans être forcément d'accord avec le règlement, je pense que le principe de précaution a été appliqué pour que la FFR soit protégée en cas de perte des deux organes pairs. Espérons que ces rugby googles vont pouvoir l'aider à reprendre sa passion.

je lui souhaite bien du courage et de patience la gueguerre va etre dure contre les bien pensants de la FFR

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Le règlement FFR c'est parce qu'ils veulent pas risquer de faire perdre le deuxieme organe pair au joueur ???!!! Bien débile en tous cas ! Bastoune, j'aurais pas dit mieux !

superbe règlement.

Le médecin du travail le déclare apte au travail.
Donc il reprend une licence.
Son employeur (qui est bien sympa ne l'a pas licencié, et a maintenu son contrat durant toute la durée de la blessure) se déclare pret à le faire travailler de nouveau.
Donc le joueur reprend un contrat de joueur professionnel
Et le règlement dit que le médecin du travail est une chèvre, et que l'employeur est cocu, parce que y a un organe pair de perdu, et que du coup l'avis du médecin... Et le joueur est donc rémunéré par contrat, sans avoir le droit de travailler...

Bon courage à florian, ceci dit, va falloir être encore plus vigilant sur les chocs à la tête, il n'en a plus à perdre...

  • BoboXV
    13041 points
  • il y a 6 ans

Qu'est ce que c'est que ce règlement de merde, d'ailleurs probablement attaquable au regard de la loi sur le handicap... les organes pairs...pfff, je connais un paquet de joueurs qui ne sont jamais servi de leurs deux hémisphères, d'ailleurs moi-même quand il y avait une générale... et puis il y avait un arrière à un seul bras, à Beaumes les dames ou st maur je ne sais plus, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'était pas manchot!

Bravo pour son courage. Ça ne le rendra que plus fort.

Histoire impressionnante de motivation et de détermination.

Le règlement de la FFR n'évoluera sans doute jamais sans cas exceptionnels comme lui : en lui souhaitant bon courage car il a sans doute pas fini d'en chier !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos