RUGBY. Trop gagner, un risque pour le XV de France avant la Coupe du monde ?
XV de France. Les Bleus enchaînent les victoires depuis un an.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le XV de France pourrait remporter sa 13e victoire de rang face au Japon. Les Bleus n'auront-ils pas trop de pression sur les épaules avant la coupe du monde ?

RUGBY. Pour la presse anglaise, le XV de France doit énormément à un homme, et ce n'est pas Fabien GalthiéRUGBY. Pour la presse anglaise, le XV de France doit énormément à un homme, et ce n'est pas Fabien GalthiéLe XV de France est invaincu depuis plus d'un an désormais. Le dernier revers des Bleus remonte à l'été 2021 lors de la tournée en Australie. Depuis, les Tricolores ont non seulement battu les Wallabies, mais aussi toutes les nations du nord lors du Tournoi, les All Blacks et plus récemment les Springboks. Si la Coupe du monde avait eu lieu cet automne, le XV de France serait à n'en pas douter très proche du titre. Pour le staff, le match contre le Japon s'apparente d'ailleurs à une finale, dans l'esprit tout du moins. Afin que les joueurs se mettent dans des conditions qu'ils pourraient vivre dans moins d'un an. Cependant, le coup d'envoi du Mondial, c'est bel et bien le 8 septembre 2023. Ce qui poussent certains à se demander si les Bleus n'ont pas atteint les sommets trop vite. Et si trop gagner ne fait pas peser une pression trop importante sur les épaules des joueurs avant la Coupe du monde.XV de France. Propre mais pas flamboyant, Romain Ntamack est-il à court de rythme ?XV de France. Propre mais pas flamboyant, Romain Ntamack est-il à court de rythme ?Il est vrai qu'il est préférable d'atteindre son pique de forme pour l'événement planétaire qu'un an trop tôt. Néanmoins, on construit bien mieux dans la victoire que dans la défaite, aussi encourageante soit-elle. Gagner le plus de matchs possible et des titres avant la Coupe du monde a toujours fait partie des objectifs principaux du staff. Lequel avait également fixé comme but de hisser le XV de France dans le haut du classement. "C'est écrit en grande lettre sur notre feuille de route : notre ambition, c'est de gagner des matchs et de rester dans le Top 3 mondial", a expliqué Raphaël Ibanez en conférence de presse ce vendredi. Il ajoute aussi que la première place du ranking World Rugby est aussi dans le viseur des Bleus. Rang qu'ils ont occupé brièvement pendant l'été. "Rien ne garantit qu'on connaîtra un succès total dans les prochains mois, reconnaît le manager tricolore. Mais ça donne des garanties sur notre méthodologie et notre façon de procéder avec ce groupe."RUGBY. Quelle nation pourrait mettre fin à l'invincibilité du XV de France ?RUGBY. Quelle nation pourrait mettre fin à l'invincibilité du XV de France ?Le XV de France est pour l'heure dans le coup avec les nations majeures du rugby mondial. Et il sera à nouveau bousculé dans les prochains mois avec un Tournoi des 6 Nations qui s'annonce plus relevé que jamais. L'Italie a montré de très belles choses cet automne, et il ne sera pas facile de s'imposer contre les Gallois et les Écossais au Stade de France. Après la venue des Wallabies et des Springboks, les Bleus seront testés une nouvelle fois en Irlande et en Angleterre. Deux tests majeurs pour les joueurs comme pour le staff en terres hostiles. Ils pourront alors mesurer si le travail accompli jusqu'ici a porté ses fruits et les points qu'il faudra travailler lors de la préparation pour arriver au Mondial dans les meilleures conditions. Avoir remporté tant de matchs jusqu'à présent représente finalement un avantage énorme. Puisqu'en cas de défaite, tout ne sera pas remis en cause. Chacun fera son analyse et saura ce qu'il doit faire pour aller chercher la victoire la prochaine fois sans pour autant avoir la tête au fond du trou. Comme cela a pu être le cas par le passé.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

apres les defaites encourangeantes, les victoires anxiogenes ....

Je comprends bien qu'il y ait un peu la peur de la pression, mais le XV de France ne va pas faire exprès de perdre non pour se la retirer. Si on arrive invaincu a la coupe du monde, tant pis/tant mieux, on verra bien si on perd en match d'ouverture. Et si on arrive invaincu jusqu'en finale, et bien tant mieux, et la pression ne sera pas différente juste parce qu'il y a une série d'invincibilité en cours, elle sera la même du fait d'avoir l'opportunité d'un premier titre mondial

Trop gagner ne peut nuire à la santé...

On a peu de garanties pour la Coupe du monde de l’an prochain, mais le Grand Chelem 2022, il devrait a priori rester quoiqu’il arrive ensuite. Ce qui est pris n’est plus à prendre, et après 10 ans de disette et de défaites encourageantes qui débouchaient sur d’autres défaites, je préfère gagner dans le présent plutôt que tirer de vagues plans sur la comète!

  • alan75
    2512 points
  • il y a 1 semaine

Quelqu'un sait-il où est ma boule de cristal?

Vu la décennie que l'on vient de passer...je ne comprends pas le terme "trop gagner"...
Avions nous "trop perdu" les années précédentes..??

On a testé le : "Trop perdre" par le passé qui n'offrait pas nécessairement tellement plus de garanties !

@MARCFANXV

On a tout perdu pendant 10 ans pour que personne ne nous craigne et c'était réussi. Ca n'a créé aucune surprise, on a été nuls pendant 2 coupes du monde comme pendant les matchs intermédiaires. Alors effectivement mieux vaut changer de stratégie.

Il y a 4 ans les suds af ne mettaient pas un pied devant l'autre on connaît la suite . En un an les blacks et les australiens peuvent largement se mettre en position de champions du monde

  • Timmaman
    32268 points
  • il y a 1 semaine
@Rchyères

Les australiens j'y crois pas trop, par contre les AB, les anglais ou les Irlandais seront prêts pour la CDM, tout comme les Sud'Afs

@Timmaman

tout a fait, c'est exactement ce que je pense.
être prêt trop tot ne veut pas dire gagner trop tot mais avoir atteint son pic de forme trop tot. et on sait que les équipes que tu as citées seront prêtes et en forme. a nous de l'être aussi. et ne nous privons pas du plaisir de gagner après avoir mange notre pain noir

@Timmaman

Et dans une autre mesure les argentins qui ont un tableau plutôt abordable jusqu'en 1/2 (si la logique est respectée) et comparés aux 4 "gros" que sont Irlande, France, Nz, Af' Sud qui se croiseront dès les 1/4.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Réseaux Sociaux