RUGBY. PRO D2. Ras-le-bol et colère chez les supporters après la signature de Mohamed Haouas à Biarritz
Mohamed Haouas a été recruté par le Biarritz Olympique. Une signature qui passe très mal chez les supporters après les condamnations du joueur. Crédit image : Screenshot Youtube France 3
Mohamed Haouas, pilier international, a été recruté par le Biarritz Olympique. Une signature qui passe très mal chez les supporters après les condamnations du joueur.

C'est désormais officiel : Mohamed Haouas, pilier international, a été recruté par le Biarritz Olympique. Pourtant, cette signature ne convainc guère les supporters du club basque. Après avoir trouvé un accord avec Clermont, qui refusait de le voir évoluer sous ses couleurs, Haouas rejoint le BO malgré ses déboires judiciaires. Le club tente de justifier ce choix, mais peine à rassurer ses fervents supporters.

La signature de Mohamed Haouas a provoqué une réaction vive de l'association Miarritzeko Mutilak, qui dénonce une atteinte aux valeurs fondamentales du rugby dans un communiqué. Selon eux, les faits pour lesquels le joueur a été condamné, notamment des violences conjugales et des violences aggravées, sont totalement incompatibles avec les principes défendus par le club. L'association refuse catégoriquement de tolérer cette arrivée, même en invoquant la religion ou tout autre argument.

Alizée Desmars, membre du club de supporters Miarritzeko Mutilak, exprime sa consternation via RMC : "C'est vraiment la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Nous ne mettrons plus les pieds au stade, mais continuerons à encourager l'équipe en déplacement. Au début, j'ai pensé que c'était une blague, un coup de pub pour faire parler du BO. Cela montre simplement que le club a perdu toutes ses valeurs..."

Mohamed Haouas a été condamné à dix-huit mois de prison, dont neuf fermes, pour des violences aggravées remontant à 2014, ainsi qu'à un an de prison ferme pour des violences conjugales en mai dernier. Ces antécédents judiciaires renforcent les doutes et l'indignation des supporters.

Face à cette situation, l'association Miarritzeko Mutilak a décidé de boycotter la campagne d'abonnements. "Aucun drapeau, tambour ou autre support ne sera présent à Aguiléra tant que Haouas fera partie de l'effectif". Ils appellent tous les passionnés du BOPB, attachés à ses valeurs et à son identité, à faire de même. Cette controverse soulève de nombreuses interrogations chez les supporters. Comment le club peut-il justifier une telle signature ? Pourquoi le joueur a-t-il été recruté malgré ses démêlés judiciaires ? Les supporters doivent-ils soutenir l'équipe malgré cette décision ?

Le Biarritz Olympique, par la voix de ses dirigeants, tente de trouver des arguments pour justifier cette signature décriée. Cependant, cela reste insuffisant aux yeux des supporters qui estiment que l'arrivée de Haouas constitue un manquement aux valeurs essentielles du rugby. Le club, tout en reconnaissant les antécédents judiciaires du joueur, met en avant la nécessité d'offrir une seconde chance à Mohamed Haouas.

Cependant, ces arguments ne parviennent pas à convaincre une partie des supporters, pour qui les valeurs du rugby, notamment le respect et l'intégrité, doivent être intransigeantes. La signature de Haouas est perçue comme une trahison de ces principes fondamentaux, créant une fracture entre le club et sa communauté.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    71949 points
  • il y a 11 mois

https://www.mediabask.eus/eu/info_mbsk/20230704/maider-arosteguy-je-suis-choquee-de-l-arrivee-de-mohamed-haouas

Derniers articles

Transferts
Transferts
Transferts
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Transferts
Vidéos