RUGBY. Magistral face au Pays de Galles, Ange Capuozzo raconte la victoire italienne
En seulement 2 rencontres Ange Capuozzo s'est imposé comme un phénomène de la ligne arrière italienne.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Grenoblois Ange Capuozzo n’a jamais joué en première division, pourtant il a fait gagner son pays sur un exploit personnel.

Visiblement, l’apparition d’arrières qui cartonnent en Pro D2 puis au niveau international sans passer par la case Top 14 semble devenir une habitude. À tout juste 22 ans, Ange Capuozzo a libéré l’Italie du rugby de sa douleur. Après 36 défaites de suite, sa course en travers puis ça passe à direction de Padovani a amené l’un des plus beaux exploits de l’histoire du Tournoi des VI Nations. Dans un entretien accordé à Rugbyrama, il s’exprime au sujet de cet évènement. Questionné sur sa résistance à la pression, le grenoblois Ange Capuozzo répond : “(Je connais la pression), mais elle disparaît assez vite. Contre l’Écosse, j’ai mis un petit moment à rentrer dans le match, je regardais trop jouer Hogg et les autres. Contre les Gallois, j’avais la chance de commencer et je me suis obligé à prendre la mesure de ce match.” Pour rappel, l’arrière connaissait seulement sa deuxième sélection ce samedi 19 mars. Lors de sa première, il inscrit un doublé contre l’Écosse en rentrant en cours de jeu.6 Nations. VIDÉO. Italie. D'une relance EXCEPTIONNELLE, Ange Capuozzo éteint Cardiff sur le gong6 Nations. VIDÉO. Italie. D'une relance EXCEPTIONNELLE, Ange Capuozzo éteint Cardiff sur le gong

L’Italien revient également sur son jeune âge. Il décrit son adaptation éclair en sélection comme une histoire aussi magique qu’improbable. Il raconte : “C’est clairement l’essai et le match le plus important de ma carrière. Je ne sais pas si on se rend compte, mais hier on fêtait la 150ème capes d'Alun Wyn Jones, moi j’en suis à seulement 50 avec mon club de Grenoble.” Une expérience légèrement gonflée, le jeune joueur ne compte en réalité que 47 apparitions en Pro D2. Derrière cet exploit, Capuozzo veut présenter une victoire collective. Il dit : “On représente un pays avec une vraie passion, une vraie identité. Quand on rend fier autant de personnes et qu’on provoque autant d’émotions, c’est incroyable. Mais pour moi, le héros du match, c'est l’équipe, le groupe.”RUGBY. Le monde du rugby salue la victoire avec le coeur de l'Italie au Pays de GallesRUGBY. Le monde du rugby salue la victoire avec le coeur de l'Italie au Pays de Galles

Il raconte aussi l’image qui a déjà fait le tour de la planète rugby, celle de l’échange entre lui et Josh Adams. Il revient sur ce geste de grande classe réalisé par le trois-quart gallois :

C’était un moment de grande classe, son geste est juste sublime. Il a la lucidité de le faire alors qu’ils viennent de perdre, je trouve ça très fort. Il m’a proposé de prendre la médaille d’homme du match, il m’a dit que ça devait me revenir, je l’ai remercié 100 fois, mais je lui ai répondu que c’était la sienne. Je voulais vraiment qu’il la garde pour lui. Au-delà d’avoir la médaille, ça me suffit qu’il m’ait proposé de la prendre. Pour moi, son geste vaut 10 médailles. Je ne m’y attendais pas, j’ai été choqué sur le moment. Pour le petit joueur de Pro D2 que je suis, ce sont des gars dont je m’inspire chaque jour et être adoubé par ce genre de joueur, c’était impensable.”

Pour le Corriere dello Sport, le capitaine italien Michele Lamaro est également revenu sur ce succès. Selon des propos relayés par le média transalpin, il déclare : “Nous croyons au processus que nous avons entamé et à notre façon de faire, nous n'avons qu'un seul objectif ensemble et le poursuivre signifie aussi rester à l'intérieur de matches comme celui-ci.[...] Maintenant, nous devons continuer à aller de l'avant. Nous avons la possibilité de le faire. En attendant, profitons de ce moment, car il n'y en a pas beaucoup. C'est une victoire importante pour l'ensemble du mouvement et pour les garçons.”

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Desman
    1565 points
  • il y a 1 mois

Le geste d'Adams c'est la grande classe ! C'est aussi pour cela qu'on aime le rugby.

  • rororo4
    9132 points
  • il y a 1 mois
@Desman

Comme les publics écossais , irlandais et gallois tout au long de ce tournoi : capables de siffler une décision de l'arbitre avant de se taire et d' applaudir tout en râlant la réussite du buteur adverse ... Les Anglais sont à présent en retrait ( surtout quand ils perdent ... ) Quant aux Français , n'en parlons pas !

Il a été très bon sur ce que j’ai vu du match et le geste d’Adams est super.
Comme il le dit, c’est fou de se dire qu’il n’a joué que 50 fois en pro alors que AWJ a 150 caps internationales

Ont l'attend au Wallon, on verra bien, je lui souhaite le meilleur (le meilleur cest gagner)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News