RUGBY. ''L’histoire tourne pour nous'', affamé de titres, Dupont s'exprime suite à la victoire des Bleus
Antoine Dupont à répondu a quelques question en bord de terrain suite à la victoire des Bleus.
Il n'aura fallu que deux petits tournois à Antoine Dupont connaître une médaille d'or lors d'une étape du World Series. Le Toulousain s'est exprimé après la finale remportée contre la Grande-Bretagne.

Un tournoi rondement mené

Après quelques belles actions du côté de Vancouver, l'air de Los Angeles a semblé être familier à la bande à Dupont. Victoire après victoire, les Tricolores sont allés chercher l'or face à la Grande-Bretagne, sans trembler, sur le score de 21-0. 

Après cette victoire, Dupont est revenu sur l'importance de gagner un titre avant les JO : "Je suis hyper content et fier de l’équipe même si ce n’était que mon deuxième tournoi. Je sais que les gars cravachent depuis un moment et qu’ils avaient joué plusieurs finales. Il manquait ce titre. Il était attendu depuis un moment pour valider le travail qui avait été fait et gagner en confiance à l’approche des échéances qui arrivent cet été." (Rugbyrama)

Ce dernier s'exprime également sur son rôle dans cette équipe, avec l'humilité qui le caractérise : "Mon rôle est celui d’un joueur de l’équipe. En plus, je suis en apprentissage, je ne vais pas faire de grands discours alors que ce n’est que mon deuxième tournoi. Ce sont des athlètes et des joueurs de haut niveau qui se préparent pour ces échéances. J’ai senti beaucoup de décontraction, d’envie et de motivation pour repartir avec cette médaille d’or. C’était un objectif fort pour le groupe. Ça fait un moment qu’il courait après."

"Quand je me suis engagé dans ce projet olympique, c’était pour aller chercher une médaille, évidemment de cette couleur. Je savais que les mecs en étaient capables. Ça fait plusieurs saisons qu’ils progressent et que, lorsqu’ils sont leur meilleur niveau, ils sont capables de battre toutes les nations. Je savais qu’il y avait ce potentiel-là. L’histoire tourne pour nous."

RUGBY. Les chiffres ne mentent pas, le Top 14 plus serré que jamais sous ce format !RUGBY. Les chiffres ne mentent pas, le Top 14 plus serré que jamais sous ce format !

Physiquement, c'est comment ? 

Aperçu dans le rouge lors de la demi-finale face à l'Irlande, Antoine Dupont est revenu sur ce passage du Tournoi, mais également sur les exigences physiques de ce sport : "Le quart et la demie ont été très durs. En quart, avec le rouge, il a fallu qu’on tienne la possession et tout le monde est allé puiser dans ses retranchements. Sur la demie, j’ai eu deux sprints sur mes deux premières actions qui ont compliqué ma première mi-temps (rire). C’est aussi ça le VII. Ce sport est incroyable. La capacité physique a énormément d’impact, tout comme la capacité à ne pas lâcher. On l’a vu contre l’Irlande lorsque l’on rattrape le dernier mec, ce qui les fait marquer en coin et les amène à manquer la transformation."

Il avoue avoir souffert, et attendre les vacances avec impatience : "Je ne savais pas dans quoi je m’engageais en enchaînant deux tournois, surtout avec les trois matchs du samedi avec le lever à 6 heures et le retour à 21h30. Ce sont des journées très raides. J’ai pu me tester dans toutes les conditions, jouer de très gros matchs, avoir du temps de jeu. Et maintenant, je vais avoir une bonne semaine pour me reposer (sourire)."

Si Dupont a été présent lors des deux derniers tournois, il ne le sera pas lors des deux prochains. Le demi de mêlée de Toulouse ne sera pas de la partie à Hong Kong et Singapour, mais retrouvera l'équipe de France lors du tournoi de Madrid du 31 mai au 2 juin. Il s'explique : "Comme je l’ai fait depuis la fin de la Coupe du monde et jusqu’à mon premier stage avec le groupe. J’ai un échange hebdomadaire avec Jérôme Daret et le préparateur physique pour avoir des compléments et rester dans le rythme. J’aurai aussi une période de stage avant Madrid pour une semaine complète. Maintenant que j’ai beaucoup plus d’automatismes et de réflexes, ce sera beaucoup plus facile."

Encore une fois très modeste, il sait qu'il n'est pas indispensable aux Tricolores, malgré ses belles performances : "Peut-être que les gens vont dire ça mais c’est plus un concours de circonstances. L’an dernier, l’équipe a terminé 4e au général et je n’étais pas là. À Perth (fin janvier), ils avaient mis 30 points aux Blacks en poule. Ils sont capables de battre n’importe quelle équipe mais aussi d’être bons dans la durée, d’être consistants. Dans l’enchaînement des matchs, c’est ce qu’on a réalisé en réalisant déjà un très bon tournoi à Perth."

Il finit par quelques mots au sujet des Jeux Olympiques en France : "Ce groupe est très ambitieux et a envie de se donner les moyens de remporter cette médaille cet été. On est tous dans cette optique-là à cravacher. Nous voulons faire quelque chose de grand."

RUGBY. La presse étrangère adule déjà les prouesses d'Antoine Dupont avec l'équipe de France à 7 !RUGBY. La presse étrangère adule déjà les prouesses d'Antoine Dupont avec l'équipe de France à 7 !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Ptigat
    2882 points
  • il y a 1 mois

On a le sentiment que notre Toto national a besoin de cette expérience pour tourner la page de la CDM manquée… Je pense qu’il reviendra encore plus fort physiquement et mentalement car le seven est plus dense que le XV a ce niveau ! Je lui souhaite de revenir dès JO avec une médaille au côté de cette équipe qui dans la plus grande discrétion devient plus forte d’année en année !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News